Consoles-Fan
24/10/2017

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2858 articles en ligne

 
E3 2017 : la conférence de Microsoft
Microsoft reprend la main technologique
La bête est lâchée

Microsoft a présenté aujourd’hui son nouveau hardware, la Xbox One X, anciennement appelée Scorpio. De ce fait, la concurrence a démarré sur les chapeaux de roue avec un trailer impressionnant vantant les spécificités techniques de la machine. C’est du lourd, c’est du beau, les fans frissonnent de plaisir et se lâchent dans le Galen Center.

Après toutes les belles promesses, il est enfin temps de voir ce que la console est capable de faire et quoi de mieux qu’un Forza Motorsport 7 pour en faire la démonstration mais il faudra encore cependant patienter jusqu’au 7 novembre. La bonne surprise est que le prix de la console n’est au final pas si élevé : 499$ pour un prix qui était annoncé premium a de quoi rassurer. J’avais personnellement tablé sur 599$.

Comme annoncé, la Xbox One X sera rétrocompatible avec tous les jeux de la Xbox One. Les jeux seront techniquement améliorés, les chargements seront plus légers et bien entendu, tous les accessoires de la Xbox One seront compatibles. Il y a également toujours un lecteur physique blu-ray 4K contrairement à sa rivale, la PS4 pro, largement moins puissante. LA Xbox One X propose 12 gigas de mémoire vivre contre 8 pour la PS4 Pro. Du côté des teraflops, on en compte 6 chez Microsoft contre 4.2 chez Sony. Il n’y a pas de doute possible sur la meilleure version d’un jeu qui sortirait sur les deux supports.

Par la présence d’une système de refroidissement liquide intégré, la Xbox One X ne sera pas plus grosse que ses petites soeurs, au contraire, c’est même la plus petite en taille de la famille. Microsoft a bien pris en compte les critiques du passé en proposant une console très belle même si pour ma part, c’est un détail de second ordre.

Les promesses sont en tous cas de taille puisque la console peut faire tourner des jeux en 4K à 60 FPS. On a qu’une hâte, mettre les mains sur la bête sur le salon !

Une première démo technique, Forza Motorsport 7, rassure d’ailleurs immédiatement. Microsoft en profile pour officialiser un partenariat avec Porsche. Le jeu sortira cependant le 3 octobre, avant la sortie de la Xbox One X contrairement à Crackdown 3 qui accompagnera la sortie de l’ex-Scorpio.

C’est le retour de Metro : le FPS horrifique affiche une réalisation absolument superbe.

Assassin’s Creed est de retour avec Assassin’s Creed Origins, un épisode egyptien qui tournera, nous l’avons désormais compris, mieux sur Xbox One S. Des bruits de couloir indiquent même que la version serait supérieure à la version PC. Si cela se confirme, Microsoft peut se targuer d’avoir réussi l’exploit d’une belle remise à niveau. On en revient au temps où les consoles bien optimisées faisaient mieux que sur PC au début de leur génération.

Côté exclusivité, il faudra aussi compter avec le très populaire Playerunknown’s Battlegrounds. Le jeu bénéficiera d’une mise-à-jour pour la Xbox One X.

State of Decay 2 n’est toujours pas sorti et Microsoft fait bien de nous le rappeler. Le titre coopératif bourré de zombies est toujours sur les rails.

Place à The Darwin Project, un titre au principe ultraviolent puisque tous les joueurs doivent s’entretuer jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’un.

Même Minecraft aura droit à une mise-à-jour en 4K avec son lot de DLC. Cela prête plutôt à rire mais ce qui l’est moins, c’est que le jeu deviendra cross-platform.

Phil Spencer en profite pour montrer quelques jaquettes de jeux qui ne seront pas présentés lors de la conférence. Juste un rappel pour signaler que les jeux éventuellement présentés à d’autres conférences sortent aussi sur Xbox One X, mais en plus beau, rappelons-le. On ne sait pas tout vous montrer, mais si jamais vous voyez ces titres-là ailleurs (par exemple Far Cry 5), on l’a aussi chez nous mais en mieux. Voilà de la communication plutôt efficace.

Préoccupé par mettre en avant un catalogue de jeu plus japonais, Phil Spencer introduit le trailer de Dragon Ball Fighter Z signé Arc System Works, jouable jusqu’à 3 contre 3 et dont la patte graphique a véritablement séduit l’assemblée.

Enormément de jeux présentés lors de cette conférence : Black Desert Online et le très joli Code Vein, un Dark Souls japanisant, risquent de faire fureur.

Sea Of Thieves se fait désirer mais chaque nouvelle présentation confirme que les possibilités de jeu semblent tout simplement inouïes. A chaque fois, c’est complètement différent, purement et simplement et bien entendu, la coopération en ligne sera de rigueur sur ce titre au contenu aussi riche que déstabilisant.

Tacoma est confirmé pour le 2 aout sur Xbox One. Je n’attends absolument pas ce jeu pour l’avoir déjà vu tourner en behind closed doors l’année passée. Ce n’est juste pas du tout mon genre.

Super Lucky’s Tale qu’on a pris pour un instant pour Conker puis Mr. Nutz va aussi débarquer sur Xbox One. Le jeu de plate-forme met en fait en scène un renard qui a déjà sévi sur Oculus Rift. Le jeu a l’air très mignon : c’est important de ne pas oublier son jeune public.

Le très attendu Cuphead s’offre enfin une date de sortie. Le jeu débarquera en exclusivité le 29 septembre. On aura attendu mais mon petit doigt me dit que cela en vaudra vraiment la peine : les images présentées sont toutes nouvelles, toutes fraiches. Le jeu ne sera plus qu’une simple succession de boss : il y aura désormais des stages intermédiaires et ça fait plaisir.

Le GTA façon cell-shading de Microsoft revient enfin. Présenté il y a quelques années, le titre avait disparu dans l’oubli ou presque. Le jeu de Sumo Digital bénéficiera de la technologie de cloud computing Microsoft Azure.

Pas mal de jeux indépendants dont Ashen ou The Last Night ont été présentés lors de la conférence avec pas mal de créativité artistique. Depuis la création de ID@Xbox, plus de 500 jeux ont été lancés !

Le meilleur jeu de l’année de 2015, sans doute aussi le plus émouvant, revient avec une prequelle en 3 épisodes. Bien content pour le développeur français Dontnod qui s’offre une visibilité à la hauteur de la qualité de leur titre. Le jeu semble en tous cas quasiment prêt puisque le premier épisode arrivera déjà à la fin du mois d’aout.

Shadow Of War a été le premier titre "Scorpio" officiellement annoncé, pas étonnant donc de voir le jeu présenté à la conférence de manière plutôt longuette.

Orgasme visuel ensuite avec Ori and the Will of the Wisps : le trailer de la suite de ce jeu féérique est accompagnée sur scène au piano. C’est le moment magique de la conférence.

Le programme de backward compatibility annoncé il y a deux ans a été un franc succès. Il y a désormais plus de 350 jeux Xbox 360 jouables sur Xbox One. C’est d’ailleurs ce qui fait toute la différence avec Sony qui ne veut pas d’un tel écosystème. Microsoft entend bien appuyer sur le clou et annonce que les jeux de la première Xbox seront aussi bientôt rétrocompatibles. Crimson Skies, un titre qui a fait les beaux jours du Xbox Live est déjà confirmé mais je ne peux m’empêcher de penser, sans verser une larme, à Kung Fu Chaos. Rien n’est encore officiel mais je prie déjà.

Cependant, on imagine bien que ce n’est pas pour jouer à des jeux retro que vous allez vous payer une Xbox One S. Alors tenez-vous le pour dit, les titres récents comme Gears Of War 4 ou l’excellent Forza Horizon 3 ou encore Halo Wars 2 seront patchés gratuitement. Mais les éditeurs tiers jouent aussi le jeu ! Vous voulez jouer à la plus belle version de Final Fantasy XV, Resident Evil 7 ou encore Ghost Recon Wildlands, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Chose promise, chose due, le jeu de Bioware, Anthem, montre le bout de son nez pour clôturer la conférence. Il s’agit d’un third person shooter avec une ambiance graphique aussi typée qu’impressionnante. Encore une belle claque technique pour la Xbox One X.

a