Consoles-Fan
26/09/2017

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2845 articles en ligne

 
Far Cry 5
Comment Ubisoft va-t-il
réussir à se renouveler ?

Pour sûr, Ubisoft aura su attirer tous les regards avec le contexte de ce nouveau Far Cry qui se déroule désormais dans une Amérique profonde (et arriérée ?) envahie par le religion et le sectarisme.

03

Pour un peu, tout ce renouveau en terme d’ambiance parviendrait presque à faire oublier la routine installée depuis Far Cry 3. Car il est vrai que dans l’absolu, ce Far Cry 5 semble être bien parti pour utiliser les mêmes bases que les épisodes précédents tout en passant par la case obligée de la réadaptation. Exit par exemple le système de tourelles pour libérer des territoires, place à l’exploration un peu plus alléatoire : le jeu semble offre aux joueurs assez peu de repères, il faudra voir dans la pratique.

Au rayon des nouveautés, on découvre qu’il y a désormais un système de co-op à deux et qu’il est possible de donner des ordres à un allié que l’on choisira parmi une snipeuse (que j’ai choisi pour l’occasion dans cette démo proposée à l’E3), un chien et un pilote d’avion.

Exit les moments de solitude de la série donc, et place à de nouveaux horizons en terme de gameplay. A noter que la démo a mis l’accent également sur une zone de pêche, une nouvelle activité qui ravira nos amis les japonais très friands de ce genre de jeu. Le concept est assez analogue à ce qui existe déjà, il faut lancer la ligne, ferrer le poisson puis mouliner sans casser la ligne.

02

D’un point de vue du jeu en lui-même, les phases de tir sont gratifiantes même si on ne maîtrise pas tout à 100% puisque votre allié va aussi s’occuper un peu du nettoyage. Gare à la furtivité.

D’un point de vue technique, on se retrouve avec le moteur de Far Cry 3 ou 4 et il faut bien avouer que ça commence à dater. La version présentée tournait sur une PS4 Pro et se retrouve très loin derrière un Assassin’s Creed présenté, certes, sur Xbox One X. Difficile d’en savoir plus, est-ce la faute au développement moins avancé de Far Cry 5 prévu seulement pour l’année prochaine ou à la puissance de la Xbox One X. Nous le saurons lorsque nous aurons pu mettre la main sur la version Krosoftienne du jeu ou lorsqu’on aura Assassin’s Creed Origins sur PS4 Pro entre nos mains.

En attendant, ce Far Cry 5 est une bonne expérience de jeu même si elle est à priori sans surprise dans son déroulement. La qualité du scénario fera sans doute encore ici une fois de plus la différence, difficile d’émettre en tous cas un jugement définitif sur quelques activités le temps d’une prise en main de moins de 30 minutes. Je suis rassuré mais pas encore convaincu. On en saura en tous cas plus le 27 février prochain.

01