Consoles-Fan
26/09/2017

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2845 articles en ligne

 
Assassin’s Creed Origins
Reboot ou
continuité ?

Après un an d’absence, Assassin’s Creed revient, mais on ne peut encore être certain d’un retour annuel. Peut-être qu’Ubisoft veut se donner désormais plus de temps. Mais une chose est sûre, une pose, ça fait du bien pour tout le monde. Pour les joueurs qui en ont peut-être assez de voir leur fin d’année se décliner toujours de la même façon. Pour les programmeurs qui peuvent poser de nouvelles idées, se réinventer.

05

Cependant, à chaque nouvel Assassin’s Creed, le gameplay a évolué. Il fallait à chaque fois adapter sa manière de jouer, les combats étaient retravaillés, de nouvelles règles étaient établies.

Dans cet Assassin’s Creed, les programmeurs ont essayé de se débarasser du gameplay contextuel. Cette fois-ci, un bouton correspond à un type d’action : frapper, sauter, grimper et non pas à une action en fonction de son contexte.

Le jeu est forcément plein de promesses avec pareil titre puisqu’Ubisoft nous invite cette fois-ci à nous replonger à l’origine de la confrérie des assassins. L’histoire se déroule désormais en Egypte, il est vrai un fantasme pour bien des fans d’Assassin’s Creed, et la carte semble absolument monstrueusement grande.

04

Xbox One X oblige, on a pu admirer des décors en 4K avec un affichage absolument somptueux mais avec une résolution dynamique. Cependant, avec Forza Horizon 7, c’est ce qu’on a pu voir de plus beau lors de cet E3 2017. L’avancée technologie est là et n’arrive pas cette fois-ci sur la pointe des pieds comme avec la PS4 Pro. C’est à dire que les différences à l’écran ne laissent aucune place au doute. It’s a monster, comme dirait Microsoft.

Sur le plan purement technique, Assassin’s Creed est une belle claque, je suis vraiment curieux de le voir tourner sur une PS4 Pro afin de comparer les puissances des deux machines.

Le succès de The Witcher oblige, Ubisoft tente également d’apporter une dimmension RPG à sa série mais sans la dénaturer. On retrouve le concept des capacités à débloquer que l’on avait déjà pu voir dans des épisodes précédents. Votre assassin devra donc évoluer dans le sens que vous le souhaitez.

03

Les combats sont bien techniques, parfois très Dark Souls, mais en restant quand même relativement grand public en terme d’adoption des patterns. Ubisoft a en tous cas très bien compris qu’il y avait ici un élément à mettre en évidence. Le jeu proposera des arènes très orientées sur les combats et plus spécifiquement avec des boss et donc de longs affrontements, un genre qui n’a pas vraiment servi jusqu’à présent dans cette série plutôt axée sur la furtivité et l’élimination en un seul coup de lame. Ici, il faudra même charger pour briser la garde de l’adversaire, son bouclier et tutti quanti. Assassin’s Creed semble prendre la direction d’un jeu d’action plus classique finalement avec des sensations de jeu plutôt bonnes et appréciées des hardcore-gamers.

02

Plus de liberté, cette Assassin’s Creed en propose clairement puisqu’il sera possible de se déplacer à cheval ou en châmeau, de nager dans l’eau ou sous l’eau. L’utilisation de votre aigle, tel un drône de Ghost Recon pour marquez vos ennemis, en fera sourire certains. En tous cas, les équipes d’Ubisoft discutent entre elles, vraisemblablement.

Sans prendre le risque de repartir d’une page blanche pour ne pa fâcher les fans, Ubisoft rénove sa série. D’un point de vue technique et pad en main, c’est une réussite, reste à voir quel sera le ressenti une fois le jeu terminé. On se donne rendez-vous le 27 octobre pour en savoir plus.

01