Consoles-Fan
24/10/2017

Auteur
  

2858 articles en ligne

 
A Walk in The Dark
De l’ancien
déjà-vu

Etre testeur de jeux vidéo, c’est cool, ça permet de découvrir beaucoup de jeux. Vraiment beaucoup. C’est chouette. Vraiment. Sauf que des fois, on a l’impression d’essayer des jeux qu’on a déjà joués 50 fois. Et vous vous en doutez que si je vous en parle, c’est parce qu’A Walk in The Dark fait partie de ceux-là. Du moins pour ce qui est de la direction artistique en noir et blanc en avant-plan sur fond coloré. Qui a dit Badland, Toby and The Secret Mine, Feist, Limbo...

04

Les premiers stages avec une sorte de chat sont d’ailleurs des plus ratés techniquement. Le framerate est vraiment médiocre pour un titre de ce niveau. C’est le plus mauvais de tous les jeux du genre récemment tests. même le nombre de frames qui animent le personnage est au plus bas. Puis, on dirige une petite fille et le simple jeu de plate-forme classique mais millimétré se transforme en jeu de plate-forme avec inversion de gravité à chaque saut. Tout aussi millimétré, le jeu va vous faire recommencer certains passages de nombreuses fois.

03

A Walk in The Dark n’étonne ni par son style, ni par sa technique, mais son gameplay millimétré vous invitant au challenge atteint parfaitement sa cible. Accompagné par des musiques somptueuses, le titre a de quoi irriter. En effet, le style graphique qu’il représente commence vraiment à être surreprésenté comme le cell-shading à une autre époque.

02

Cependant, A Walk In The Dark est un vieux titre PC sorti en 2012 et fraîchement mais tardivement édité sur Xbox One. Il n’a donc pas été le premier à fauter et ne mérite sans doute pas que mon courroux l’emporte d’autant qu’en toute objectivité, le titre m’a fait passé un très bon moment en compagnie de sa centaine de niveaux pas toujours originaux mais quand même suffisamment variés.

01

Graphismes : 73%
Un style vue et revu en ombre chinoise : cela devient lassant.

Animation : 63%
Une animation stromboscopique, la faute à un framerate insuffisant.

Jouabilité : 85%
De l’action millimétrée, pour nous, les hardcore-gamers.

Bande Son : 87%
Une bande-son tout à fait admirable.

Intérêt : 70%
Un challenge au rendez-vous et une mise-en-pratique très honorable pour une enveloppe qui doit vraiment désormais se réinventer. Tout le monde a un peu copié sur tout le monde. Je pense qu’on a fait le tour à présent.

Note Globale : 72%
Le titre n’est pas malhonnête du tout mais il a la tare de ne pas étonner ou du moins d’arriver trop tard sur le marché des jeux à ombres chinoises de la Xbox One. Passons désormais à autre chose mais si vous aimez le genre, vous pourriez quand même passer un moment agréable.


NOTE : 07/10