Consoles-Fan
26/09/2017

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2845 articles en ligne

 
Shadow Of War
Rififi à
Middangeard

Pour sûr, la suite de Shadow Of Warrior était attendue au tournant par les fans puisque le jeu est une des figures de proue des performances de la Xbox One X. C’est même le tout premier jeu qui a été officialisé sur la console de Microsoft, bien avant la présentation officielle de la machine à l’E3 2017 lorsqu’elle n’était encore qu’un projet répondant au nom de Scorpio.

04

Nous avons donc eu la chance de poser les mains sur la bête et pour être honnête tout de go avec le programmeur qui m’a présenté son poulain, nous n’avons pas vu le jeu tourner sur Xbox One X. Il s’agissait d’une version PC et le développeur ne s’en cachait pas, c’est tout à son honneur. Nous ne saurons donc pas comment tourne le titre sur la dernière console de Microsoft et il faudra sans doute attendre sa sortie pour en savoir plus, concentrons-donc nous plutôt sur le jeu qui m’a fait vraiment bonne impression même si l’aspect gestion hiérarchique tortueuse n’est clairement pas ma tasse de thé.

Par chance, j’ai pu essayer une phase de jeu purement orientée sur l’action, à savoir une prise d’un fort qui s’est révélée bien passionnante et visuellement très aboutie. En cas d’échec, le jeu vous fait recommencer la prise du fort mais tient compte des éléments que vous auriez anéantis. Certaines tours ou défenses peuvent ainsi être déjà détruites. Des ennemis ne reviendront plus non plus vous ennuyer dans votre progression.

03

Grâce à votre puissance psychique, vous pouvez envoûter des ennemis qui n’hésiteront pas à trahir et se rebeller sur votre assaillant, histoire de vous donner un généreux coup de main. Ces phases de prise de contrôle rendent votre personnage vulnérable : gare donc à ne pas faire n’importe quoi.

Après le succès de Shadow Of Mordor, il n’était pas étonnant de voir une suite arriver. Warner ne semble d’ailleurs pas vouloir changer de recette en gardant des phases d’exploration façon Assassin’s Creed et des combats bien ficelés, bercés par une ambiance des plus épiques, avec des conquêtes, des sièges... L’action est plutôt intéressant pour autant que l’on apprécie aussi le système bien complexe, entier et cohérent qui régit les relations entre chaque personnage du jeu. Un ennemi battu peut-être, je le rappelle, éliminé ou épargné et recruté.

02

La finalité du jeu reste de lever une armée afin d’affronter l’infâme Sauron, encore lui. C’est sans doute d’ailleurs la grande nouveauté qu’apporte cet épisode puisqu’il sera possible de créer des batailles dantesques à l’image des films. Pour un peu, je me suis retrouvé dans des affrontements aussi funs que les jeux Lord Of The Rings sortis sur Xbox, Gamecube et PS2.

En tous cas, le jeu vous laisse la liberté de mener votre attaque comme bon vous semble, de commencer à attaquer par un endroit ou l’autre, offrant d’emblée une très belle rejouabilité au titre. Bref, Shadow Of War s’annonce aussi beau que varié dans son système d’approche et de combat. Voilà qui devrait en tous cas me convaindre de redonner une chance à un titre qui ne m’avait jusqu’alors guère convaincu, la faute au genre avant tout.

01

Shadow Of War est attendu sur Xbox One, PS4 et PC pour cet été.