Consoles-Fan
24/10/2017

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2858 articles en ligne

 
Cars 3 : en route pour la victoire
Il y a une vie après
Disney Infinity

Un peu avant l’E3 2016, Disney annonce qu’il se retire des jeux vidéo et ferme Avalanche Software à qui l’on doit Disney Infinity. Warner Interactive décide alors de racheter le studio. Le premier jeu issu de cette nouvelle collaboration n’est autre que Cars 3 qui sort pour couvrir la sortie du film.

02

Techniquement, Cars 3 n’est pas un foudre de guerre. Il n’impressionne pas vraiment car il est plutôt vide, certainement pas en haute résolution tant l’aliasing est présent et il ne tourne qu’en 30 images par seconde, avec quelques petits ratés...

Pourtant, ce Cars 3 est plus que sympa. Il semble être sorti dans l’urgence mais pour rendre à César ce qui lui appartient, il faut lui reconnaître un gameplay vraiment au poil avec des dérapages contrôlés à la Daytona USA, des sauts (c’est plutôt original), des boosts et la possibilité de frapper ses concurrents en effectuant des attaques latérales façon Wheelman. Le jeu propose de nombreux enregistrements vivants qui mettent une bonne ambiance. La conduite est excellente, mais il est aussi vrai que les tracés sont si larges qu’aucune course n’est vraiment technique. On se retrouve avec un jeu relativement facile ou la concentration se fait plus sur l’affrontement entre les candidats que sur la recherche d’une trajectoire idéale, les piste sont en effet plutôt larges. La présence de raccourcis et leur découverte amusera aussi les plus jeunes. Enfin, il y a pas mal d’éléments à débloquer dans le jeu avec une jauge d’expérience et ça, ça fait bien plaisir également.

01

Côté animations dans les décors, Cars 3 n’est pas du tout avare. Il y a des cascades, des éoliennes, des tracteurs qui se cabrent et des avions. Le felling est plutôt bon en terme de conduite : les sensations sont très Arcade avec la possibilité de sauter avec la voiture, ce qui permet de doubler vos concurrents ou d’éviter certains obstacles.

Si Cars 3 ne propose pas des armes à foison, il se démarque via son système de boost qui invite à la prise de risque puisque ce sont les dérapages, les cascades ou le fait de rouler à l’envers ou sur deux roues qui remplira vautre jauge, et ce, de manière encore plus importante si vous circulez sur les fins tracés bleux que l’on peut rencontrer dans une course.

Au final, on peut regretter que Cars 3 soit un jeu Xbox One qui pourrait très bien tourner sur Xbox 360. Néamoins, le titre a aussi des atouts comme par exemple un mode de jeu local jouable à 4 en écran splitté. C’est triste à dire mais de nos jours, cela ne se rencontre plus si souvent que cela. Il y a pas mal de véhicules à débloquer et ces derniers se prêtent à une léger tuning qui consiste à modifier la couleur des flammes ou du néon sous le véhicule ou encore le bruit du klaxon.

Enfin, les modes de jeu proposés sont assez sympas. Outre les courses classiques on retrouve des courses combat où il faut éclater ses adversaires, le défi Stock-Car consiste à mettre hors-jeu les autres pilotes. Il y a enfin un mode chrono, terrain de jeu qui est le mode de jeu le plus libre et enfin démonstration de cascade qui consistent à enchaîner un maximum d’acrobatie avant que le temps ne soit complètement écoulé.

03

Graphismes : 60%
On dirait un jeu Xbox 360...

Animation : 78%
Rien à redire de ce côté là, le titre propose même des décors vivants mais qui auraient pu l’être encore plus.

Jouabilité : 82%
Une très bonne conduire Arcade avec la possibilité de sauter avec les véhicules : en bref, c’est marrant et ça ne se prend pas la tête.

Bande Son : 68%
La répétitivité des interventions pendant la course a tendance à fatiguer.

Intérêt : 80%
Un contenu assez large qui invite à la découverte généreuse du titre qui se veut très équilibré. Les enfants seront ravis de pouvoir jouer ensemble quel que soit leur âge et les parents gamers ne s’ennuieront pas.

Note Globale : 66%


NOTE : 07/10