Consoles-Fan
19/08/2017

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2828 articles en ligne

 
Lego Worlds
Des briques ! Des briques !
Et encore des briques !

Il n’y a pas à dire, les petites briques Lego ont fait un sacré chemin depuis leur création. De 1932 à nos jours, celles-ci ont su évoluer et s’ouvrir à bien des univers pour plaire à tous. C’est d’ailleurs aujourd’hui le cas avec Lego Worlds, qui propose de s’aventurer à travers l’univers pour découvrir les différents mondes Legos.

JPEG - 62.4 ko

Vous vous retrouvez donc à bord d’un petit vaisseau qui va rapidement se retrouver confronté à quelques soucis techniques. Seule solution : récupérer ça et là des briques dorées capables de remettre votre véhicule d’aplomb. Pour cela, il faudra aller de planètes en planètes et accomplir diverses tâches pour récupérer celles-ci. PNJs, puzzles et ennemis vous demanderont chacun de vous adapter pour récupérer les précieux items.

JPEG - 85.8 ko

Les PNJs vous demanderont bien souvent de rafistoler leurs créations Lego. Colorer un mur, compléter un bâtiment, ou encore carrément installer une maison sur ses fondations seront votre lot quotidien. Un peu trop d’ailleurs : on se retrouve vite à faire le tour des missions disponibles...

JPEG - 54.4 ko

Car si les possibilités de construction sont décuplées par rapport à un épisode tiré d’une licence, ce nouvel opus Lego a de sérieux soucis de redondance : conçu pour être un jeu de construction "pure" façon Minecraft, il s’en tire beaucoup moins bien que ses prédécesseurs quand il s’agit d’une intrigue ou même de l’humour. Résultat, le jeu risque de décevoir les amateurs de l’humour absurde propre aux dernières adaptations de Traveller’s Tale.

JPEG - 74.7 ko

A l’inverse, il faut bien reconnaître que le jeu offre bien des possibilités aux bâtisseurs en herbe : en permettant aux joueurs d’utiliser plusieurs outils, il est tout à fait possible de créer facilement des bâtiments, des objets, ou même un paysage entier en Lego. Petit problème néanmoins : si les outils sont plutôt bien pensés et nombreux, il est difficile de se souvenir de quel outil sert à quoi et de les enchaîner de manière fluide et cohérente sans faire n’importe quoi...

Graphismes : 15/20

C’est un peu dommage que les planètes ne soient pas davantage marquées côté ambiance. Certes, les paysages, changent, mais la génération semi-aléatoire rend rapidement les thèmes assez répétitifs.

Gameplay : 15/20

Se voulant comme le Minecraft des Lego, Lego Worlds offre toute une panoplie de gadgets pour permettre tout et n’importe quoi. Nivellement des planètes, copie/reproduction des objets rencontrés, coloration...les outils à disposition sont assez nombreux pour offrir pas mal de possibilités. On regrette cependant qu’ils ne sont pas si évident que ça à manipuler.

Bande-son : 13/20

Les musiques sont sympathiques, et l’on retrouve les bruitages habituels des jeux lego.

Scénario : 12/20

Difficile de donner une vraie note à Lego Worlds. On regrettera clairement que le jeu abandonne l’humour et la parodie habituelle, même si certains détails sont toujours aussi drôle à remarquer.

Durée de vie : 16/20

Difficile de vraiment estimer la durée de vie de Lego Worlds : théoriquement, celle-ci est à l’image de Minecraft. Quasi-infinie, à partir du moment où l’on a la fibre créatrice. Pour les autres, l’aspect répétitif des planètes risque de lasser assez vite.

Conclusion : 14/20

Lego Worlds est un bac à brique (à défaut de sable) géant. Son intérêt est variable en fonction de ce que vous recherchez dans un jeu Lego : l’humour et la parodie ont quasiment disparu ici au profit d’un côté créatif bien plus développé que dans les jeux de Traveller’s Tale. Si vous n’êtes pas rebuté par des mondes aléatoirement générés avec des missions plutôt banales, vous devriez apprécier l’aspect construction si cher aux afficionados des petites briques.


NOTE : 07/10