Consoles-Fan
19/11/2017

Auteur
A Lire Egalement

  

2871 articles en ligne

 
Les Piliers de la Terre
Ouvrez vos manuels page 394
Adaptation réussie d’un GRAND roman ?

Les Piliers de la Terre, c’est un roman. Pas un petit, plus de 1050 pages. Parut en 1990, le livre avait été extrêmement bien accueillis par les fans du genre et reste encore aujourd’hui une référence. Il est resté six années consécutives sur la liste des meilleures ventes. Une adaptation TV a eu lieu en 2010.

Bref, 2017, voici le jeu vidéo. Tout du moins la première partie.

JPEG - 48 ko

A long story

Notre histoire prend place en Angleterre, au XIIe siècle. Sur fond d’intrigues religieuses et politiques, d’amour et de sexe (surtout dans le roman et pas du tout dans le jeu, mais c’est normal).

À la narration de l’ouvrage, on pourrait d’ailleurs croire que ce sont des faits historiques, mais il n’en est rien.

Et c’est Daedalic Entertainement (The Long Journey Home, testé ici même par votre serviteur) qui s’est lancé dans ce projet fou d’en faire un point’n click.

Projet fou ? Oh oui ! Paris gagnant ? Oh oui !!!

Dès les premiers instants, vous êtes sous le charme. Un design soigné, une animation parfaite, une ambiance sonore qui vous plonge instantanément dans l’univers. Impossible de ne pas être conquis.

Les tableaux, dessinés à la main, sont d’une finesse et d’une qualité qui force le respect. Attention toutefois que ceux-ci sont statistiques ! Nous sommes devant un point’n click, ne l’oubliez pas. Ok ça bouge bien un peu dans les décors, mais ça reste très subtil.

L’histoire se déroule sur trois épisodes (celui-ci est donc le premier) pour vous amener vers la construction de la cathédrale de Kingsbridge (point central dans la narration de ce volume).

JPEG - 234.1 ko

Les énigmes qui vous attendent n’ont rien d’insurmontable. Vous n’êtes pas devant un Monkey Island. Le plus souvent en parlant avec presque tout le monde, vous avancerez dans votre histoire.

C’est tout au début que vous aurez une tâche assez ‘complexe’ à accomplir. Je vous laisse la surprise.

JPEG - 72.9 ko

Pour les dialogues, vous aurez plusieurs choix, MAIS attention, vous êtes limités dans le temps pour faire celui-ci. Sinon, ça serait un ‘peu’ trop facile. Mais en réalité, nous sommes plus devant un roman interactif qu’un point’n click classique.

Ce sont vos choix, déterminants pour l’histoire, qui laisseront une marque. Autrement dit, vous aurez probablement une fin totalement différente que celle de votre voisin. Chaque choix est d’ailleurs résumé à la fin de l’épisode.

Choisissez, mais choisissez bien...

JPEG - 320.4 ko

Graphismes : 19/20

Que dire... WAOW je pense que ça résume tout. C’est beau, travaillé et soigné. Du très bon travail.

Jouabilité : 16/20

Bien que ça reste assez basique, on avance comme il se doit dans le tableau. Si on veut chipoter un peu, l’interface vous jouera parfois des tours par sa lourdeur.

Bande Son : 18/20

Les musiques, les thèmes, l’ambiance, les dialogues. On se surprendrait presque à laisser tourner le jeu en fond sonore.

Scénario : 17/20

Premier volume parfaitement adapté. Cela n’augure que du bon pour le reste.

Note globale : 18/20

Un vrai coup de coeur. Pour tout vous dire, je ne m’y attendais pas du tout. J’attends avec impatience les prochains volumes.


NOTE : 09/10