Consoles-Fan
17/10/2017

Auteur
A Lire Egalement

  

2853 articles en ligne

 
Danganronpa Ultra Despair Girls Another Episode
I’m your pig
Oink, oiiink, oiiiiiiiiiiink

Danganronpa Another Episode : Ultra Despair Girls est un portage du jeu déjà sorti sur PS Vita et cela se sent, ne fut-ce que pour la modélisation des personnages et des décors. Le jeu faisait honneur à la Vita, nettement moins à la PS4 mais tout le monde n’a pas de Vita donc Spike Chunsoft a cru bon devoir adapter ce spin-off sur la console de salon de Sony.

Vous êtes Komaru Naegi, une jeune fille issue de la famille persécutée par Monokuma, cet ours bicolore si sympahique avec un crevasse rouge en guise d’oeil et les lames de Freddy ou de Wolverine en guise de griffes.

02

Le scénario alambiquée vous projette dans une cauchemard fantasmé au design et aux couleurs étranges. Mais vous n’êtes pas seule puisque vous êtes armée d’un mégaphone aux multiples usages. Il n’a pas que des fonctions de combat, toute les interactions avec les décors comme l’ouverture de porte repose sur ce dernier. Espérons que les batteries vont tenir ! Le fait de devoir zapper entre les 8 fonctions du mégaphone (piles incluses, pensez à déclarer votre bebat) n’est pas chose aisée puisqu’il faut se servir des 8 directions qu’offre la croix directionnelle, diagonales incluses. Vous êtes accompagnée par Genocide Jack, pardon, Toko Fukawa, soufrant d’un dédoublement de personnalité et donc le caractère un peu "foufou, j’ai peur de personne" est un précieux soutien lorsque notre héroïne est dans l’embarras. Ce personnage vous propose des phases de beat-them-up courtes mais endiablées.

04

Limité sur le plan technique, Danganronpa Ultra Despair Girls Another Episode offre malgré tout une expérience de jeu intéressante, de par son côté décalé, d’une part, et de par ses puzzles et autres énigmes, d’autre part, qui viennent entrecouper les phases plus orientées action.

Le jeu se cherche beaucoup en détricotant un scénario alambiqué, parfois trop, même pour les amateurs du genre. Si je peux comprendre cependant le choix du portage puisque le titre original, de qualité, mérite qu’on s’y intéresse, je pardonne quand même moins l’adaptation un peu paresseuse du titre. Entre la PS Vita et la PS4, c’est bien entendu le grand écart et cela se ressent fort. On se retrouve dès lors assis entre deux chaises : un jeu intéressant mais techniquement dépassé, un digital comics pas bien brillant et un FPS qui se prend les pieds dans le tapis d’un gameplay trop compliqué, invitant le joueur à marquer des poses bien trop souvent pour changer la fonction de son mégaphone.

01

Il y a comme un arrière-goût de frustration malgré tout dilué par l’intérêt du titre qui n’est certes pas décérébré. Vous pouvez vous laisser tenter si vous n’avez pas de PS Vita, sinon, jouez plutôt à ce titre sur la console portable de Sony, ça fera quand même nettement moins mal aux yeux et cela vous coûtera bien moins cher.

03

Graphismes : 33%
Techniquement complètement dépassé puisque du niveau d’une PS Vita.

Animation : 45%
Je suis raide (dingue de toi)

Jouabilité : 64%
Le système de switch des armes est vraiment pas ergonomique pour un sou.

Bande Son : 72%
Pour sûr, bien délirante.

Intérêt : 72%
Un très bon jeu mais qui aurait du rester sur PS Vita. Après, c’est sympa pour ceux qui n’ont pas de PS Vita, ils pourront s’essayer à un titre atypique mais qui n’a pas oublié d’être intéressant, surtout en terme de puzzles.

Note Globale : 53%
Inadapté pour la PS4, Danganronpa Ultra Despair Girls Another Episode reste une expérience niche pour les joueurs les plus curieux.


NOTE : 05/10