Consoles-Fan
18/07/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2984 articles en ligne

 
Ys VIII : Lacrimosa of Dana
My RPG
Ys rich

Final Fantasy, Chrono Trigger, Secret of Mana... Demandez un peu aux joueurs de citer leur RPG préféré et vous obtiendrez presque toujours les mêmes réponses. Beaucoup de joueurs oublient ou ne connaissent pas d’autres séries aussi cultes qu’exceptionnelles comme Grandia, Lunar. Ys en fait également partie. Ys IV sur Pc Engine est à mes yeux une oeuvre d’art, un des meilleurs titres de la console. Alors, voir arriver en Europe Ys VIII sur une console de salon fait forcément plaisir. Encore faut-il ne pas trahir la série. Les développeurs se sont-ils donnés les moyens de porter bien haut un tel monument, une telle référence ? La réponse est oui.

06

Ys VIII vous enchantera avec son design character somptueux. Cette série a su résister aux générations de console. Falcom est sans doute l’éditeur qui a su le mieux s’adapter face aux nouvelles générations de console. Ys IV était un hit sur PC Engine. Ys VIII est un hit sur PS4. Il ne fait même pas les choses à moitié, se contentant par exemple d’une réalisation amoindrie. Non, tout est léché, détaillé et surtout le gameplay, s’il n’a plus grand rapport, Adol ne doit plus simplement foncer franco vers les ennemis pour les attaquer, s’est modernisé de manière intelligente. Pour couronner le tout, le jeu nous est présenté en japonais sous-titré français.

05

Après un naufrage, Adol se retrouve échoué sur une île inconnue mais loin d’être déserte tant le bestiaire ne vous laissera pas tranquille. Les survivants vont s’organiser peu à peu afin de créer un petit village de fortune prèt à survenir aux besoins de chacun et donc en particulier d’Adol.

Outre le crafting qui vous impose de récolter les ingrédients les plus divers, il est très agréable de progresser dans l’aventure et de voir en parallèle la communauté enrichir son confort. C’est vraiment rondement bien mené et motivant pour la suite. On ne s’ennuie pour ainsi dire jamais tant l’univers est riche et la narration intéressante. Il y a toujours quelque chose à faire et quand il n’y a rien à faire, c’est l’histoire qui prend le relais.

04

Dire que j’ai adoré Ys VIII est un euphémisme. Je l’ai trouvé vraiment parfait en tous points, jusqu’aux boss spectaculaires. Certains vous diront que le titre n’a bénéficié que d’un petit budget mais si c’est sans doute vrai, je trouve que cela ne porte aucunement préjudice au titre réalisé avec talent et perspicacité. Le titre utilise pourtant des ficelles souvent exploitées. Par exemple, il faudra récupérer certains objets afin d’accéder à de nouveaux endroits. Là aussi, le jeu opte pour une quête vraiment motivante.

01

Si les chargements sont vraiment peu présents, on peut regretter un découpage assez présent et sans doute pas nécessaire. Le monde semble entrecoupé alors qu’il ne pourrait faire qu’un si les éditeurs avaient fait l’effort de regrouper les scènes du jeu PS Vita. En tous cas, le jeu et sa qualité m’auront donné envie de me procurer également le titre sur la portable de Sony, car quel que soit le support choisi, il mérite forcément son Ys VIII.

03

Ys VIII est résolument une de mes meilleures expériences de jeu de cette fin d’année. Elle remplira de bonheur le gamer que vous êtes, promis, tant ce titre fait partie de ces jeux qu’on ne fait plus, ou presque. Comme un bonheur ne vient jamais seul (j’ai la larmichette à l’oeil), le titre a même bénéficié d’une localisation en français, d’une qualité discutable, certes, mais en français quand même, histoire de toucher un public plus large, atameur d’action-RPG mais parfois refoulé par une traduction souvent uniqiuement anglaise.

02

Graphismes : 90%
Simples mais colorés et propres ! J’achète !

Animation : 91%
Fluide.

Jouabilité : 94%
Une belle modernisation de la franchise.

Bande Son : 92%
Sublime du côté des musiques mais du côté des traductions, on repassera.

Intérêt : 93%
Miraculeux ? Pas vraiment, en fait le titre est à la hauteur de cette excellente série.

Note Globale : 94%
Fantastique sur bien des points, Ys VIII caresse en tous cas les anciens joueurs dans le sens du poil.


NOTE : 09/10