Consoles-Fan
15/12/2017

Auteur
  

2878 articles en ligne

 
Utawarerumono Mask Of Truth
T’es ok.
T’es bath. T’es in.

Avec Atlus aux commandes, on est rarement déçu. Cependant Utawarerumono Mask Of Truth reste nettement en retrait de ses concurrents directs, la faute à une réalisation d’une autre époque. Certes, les digital comics ont rarement brillé en la matière, certes, le titre propose une haute résolution attrayante et un character design vraiment très joli mais tout cela manque de vie pour une production actuelle. C’est si lent et si figé que l’on finirait presque par s’endormir.

01

L’histoire se déroule après l’épisode précédent, Utawarerumono : Mask of Truth et à l’aube d’un conflit guerrier naissant. L’histoire (en anglais dans le texte) est plutôt classique mais bien plus captivante que celle d’Utawarerumono : Mask Of Deception. C’est d’ailleurs là où réside quasiment tout l’intérêt du jeu et c’est, de fait, bien dommage que l’absence de version française va certainement limiter son public.

02

Voilà tout le paradoxe du jeu, d’un côté, on a une histoire rythmée, et de l’autre, il n’y a pas grand chose qui se passe à l’écran. J’aurais presque envie de dire qu’Utawarerumono Mask Of Truth est un bon livre mais dont le scénario a un peu trop tendance à s’embourber malgré des qualités narratives indéniables ! Les phases de digital comics manquent de rythme, faute d’animations.

03

De fait, ces phases pourtant bien kawaii s’éclipsent au profit de phases de tactical RPG simples mais efficaces et très agréables à jouer même si le jeu ne réinvente pas la roue. Il s’inscrit dans la lignée de son prédécesseur en toute logique.

04

Basique, mais rondement bien mené, il manque néanmoins de panache et d’effets spectaculaires qui nous rappelleraient sur quel support on joue (la PS4, pour ceux qui ne suivent pas).

05

Graphismes : 83%
Très joli character design et une belle définition.

Animation : 62%
Bien trop statique.

Jouabilité : 73%
Le concept du digital comics consiste à faire défiler du texte. Rien de bien compliqué. Les phases tactiques offrent un concept clair, épuré, classique.

Bande Son : 76%
Une musicalité assez douce.

Intérêt : 79%
Un bon titre, joli, qui aurait gagné à être plus impressionnant : le titre ne profite pas de son support d’accueil et c’est dommage car il y a un bon travail d’écriture.

Note Globale : 75%
Un titre talentueux mais sobre, trop.


NOTE : 07/10