Consoles-Fan
19/10/2017

Auteur
  

2855 articles en ligne

 
Dragon Ball FighterZ
Dragon Ball
La quête finale !

Le week-end dernier, Bandai Namco organisait une beta très fermée autour de son prochain gros titre, Dragon Ball Fighterz. Attention, beta fermée avec horaire fermé. Vendredi un peu en après-midi et en soirée. Samedi matin (très tôt, vers 3h) et samedi soir.

JPEG - 52 ko

Différents serveurs étaient mis en place par rapport aux régions (US, EU, ASIE) elles-mêmes sous différents pays (France, UK, Allemagne, etc…) Chacun des pays avait plusieurs salons pouvant accueillir max 25 personnes. J’aime autant vous dire que le premier combat a été de pouvoir entrer dans un salon.

Et ce fut le cas au bout de 30 min grâce au Brésil (merci les mecs).

Au programme : 11 personnages, rien que ça. Goku, Vegeta, Gohan jeune, Trunks du futur, Piccolo, Krilin, Freezer (dernière transformation), C-16 et C-18.

JPEG - 150.6 ko

Bref, du beau monde pour se donner une idée. Et pour planter le décor, 5 mondes. TOUS destructibles !

PNG - 2.1 Mo

C’est Arc System Works qui travaille sur le soft (Guilty Gear) je m’attendais donc à quelque chose de très complexe à prendre en main.

Et au final, il n’en est rien. Il est très accessible et les commandes viennent facilement au bout des doigts. Les combos s’enchaînent nerveusement, c’est très rapide et surtout très fluide.

JPEG - 70.3 ko

L’animation est vraiment exceptionnelle. Je rêvais étant gamin d’un jeu comme ça, fidèle à l’identique au dessin animé. Les personnages sont très bien rendus et parfaitement équilibrés (Freezer m’a donné plus de mal pour le prendre en main). J’avais vraiment peur de me faire démolir en quelques secondes (bon c’est arrivé, on va pas se mentir) mais encore une fois, on trouve ses marques très rapidement.

Le soft n’est pas prévu avant février 2018, mais l’avancement qu’ils ont déjà fait rassure. Le soft s’annonce dantesque ! Les amateurs de DBZ (moi compris) vont adorer et les ‘pro gamer’ des compétitions de jeux de combat seront ravis. Le titre semble d’ailleurs parfaitement taillé pour se faire un nom dans le monde de l’e-sport.

À surveiller de très très près.