Consoles-Fan
23/11/2017

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2874 articles en ligne

 
NACON Revolution Pro Controller 2
Meilleure que la Dualshock 4 ?
Le constat qui fait mal

Alors que la manette pro est arrivée depuis bien longtemps sur Xbox One, la Playstation 4 accueille désormais également une manette dans la lignée, et c’est peu de la dire, puisqu’elle ressemble plus à une manette Xbox One qu’à une manette Playstation 4, un confort sans doute nécessaire pour les compétitions officielles !

01

Enfermée dans un bel écrin comme Apple sait le faire (mais ici, c’est en noir), la manette Nacon se laisse découvrir après quelques dépliages de boîte. Elle est accompagnée par une chiffonnette et une housse de protection ainsi qu’un cable tressé et donc résistant USB-C puisque c’est le port présent sur cette manette. A noter que vous ne pourrez pas jouer sans puisque la manette ne possède pas de batterie. Pas de latence, donc, il est vrai, mais laisser le choix au joueur de jouer avec ou sans fil aurait été la panacée. C’est à vrai dire un peu le gros défaut de cette manette.

Avant même de brancher la manette, on peut jauger rapidement au toucher la qualité des matériaux utilisés. Elle s’annonce résistante et douce à la fois.

02

Qui dit look Xbox One dit aussi positionnement optimal des sticks analogiques. Certains diront que c’est une question d’habitude mais habitude ou pas, la triste réalité de la Dualshock, depuis sa première génération, se vérifie manette en main. Allez-y, prenez la manette, puisque je vous le dis. Observez la position de vos pouces. Oui, c’est bien cela, vos pouces ne sont pas positionnes verticalement. De ce fait, il faut tirer le stick pour aller à gauche et pousser pour aller à droite alors que sur Xbox One, on incline le stick vers la gauche et la droite, le pouce suivant ce même principe d’orientation de base, logique, la gauche et la droite. Et du coup, la manette Nacon propose donc bien évidemment ce même postulat. Heureusement. Cependant, les sticks sont moins résistants que sur Xbox One et plus analogues aux sticks trop souples à mon goût de la PS4. Le dosage pourrait donc être meilleur. Tout n’est donc pas parfait.

02

En terme d’ergonomie, la Dualshock 4 avait fait un bel effort face aux courbes anguleuses de ses ancêtres mais là aussi, on est encore loin de l’ergonomie impeccable qu’offre cette manette Nacon. Elle épouse la paume des mains de manière très agréable et c’est peu de le dire. A noter qu’il est possible d’ajouter des poids dans la manette pour offrir différents types d’appréhension mais même sans ses rajouts, elle n’est pas trop légère et ne fait donc pas cheap du tout dans sa configuration de base. On reste donc bien en retrait de la qualité d’une manette Xbox One. Pas la peine donc de mentionner l’Elite qui reste vraiment loin devant, y compris en terme de configuration. La Nacon reste néanmoins personnalisable grâce à une série de boutons placés au dos de la manette. De plus, vous pouvez changer de profil en fonction du jeu. On ne joue en effet pas de la même façon à Gran Turismo qu’à Uncharted. Vive le mapping de touches.

Cependant, face à la manette officielle de la PS4 qui est aussi nettement moins chère, c’est une toute autre histoire : la Nacon Revolution Pro Controller 2 est nettement plus ergonomique, point final.