Consoles-Fan
23/11/2017

Auteur
  

2874 articles en ligne

 
Destiny 2
Votre destin vous appelle
Pilule rouge ou pilule bleu ? Êtes-vous maître de votre destin ?

La suite était quasi assurée tant le premier opus avait été un succès…sur console. Au point même de voir la communauté PC ne pas comprendre POURQUOI cet fps ne sortirait pas sur PC ?

C’est désormais une question qui ne se pose plus. Destiny 2 débarque sur toutes les plateformes (sauf la Switch).

La version PC sera disponible le 24 octobre.

JPEG - 518 ko

Ce qu’on avait reproché au premier Destiny c’est son manque de scénario. Il était présent mais franchement mal foutu. Une durée de vie très faible et les DLC vendus à prix d’or (avant que l’ultime édition ne sorte pour un prix correct).

Bref, Bungie nous avait habitué à mieux. Mais là où Bungie n’a pas changé c’est dans l’écoute auprès des joueurs. Main dans la main, ensemble, ils auraient tout mis en œuvre pour que Destiny 2 soit une réussite. Y sont-ils parvenu ?

Voyons ça ensemble.

Destiny 2 se passe quelques temps après la crise d’ARIA. Un récapitulatif est là pour aider ceux qui n’auraient pas fait le premier. En résumé, vous avez perdu votre lumière, ce qui fait de vous maintenant un gardien mortel, au même titre que vos amis.

Ghaul, le méchant dans l’histoire, est venu pour s’emparer du voyageur (une énorme sphère) et de son secret. Votre but ? Retrouver votre lumière et faire en sorte que vos acolytes y parviennent aussi.

N’ayez aucunes craintes si vous venez ici en novice. Tout est fait pour vous accueillir avec le plus de facilités possibles. Vous pourrez très bien grouper avec des gens lvl 20, vous lvl 10 et néanmoins réussir à "poutrer" les ennemis pour autant.

Tout est "maxer", calculer, de sorte que ni eux, ni vous, ne soyez pénalisés.

Trois classes s’offrent à vous. Titan, Chasseur et Arcaniste. Un arbre de talents vous permet de débloquer les sous-classes et la puissance supplémentaire. Au premier abord vous pourriez vous sentir perdu devant les tâches qui vous attendent tant elles sont nombreuses, mais ne vous en faites pas. Vous allez surtout ne pas vous ennuyer !

JPEG - 1.4 Mo

L’ambiance est cinématographique à souhait offrant des mélodies magnifiques lors de passages importants durant votre évolution ou lors d’affrontements de boss. Les nouveaux personnages sont d’ailleurs très charismastiques. Ils ont chacun leur histoire et ne demandent qu’à vous la raconter. Votre fidèle IA est toujours là, vous livrant bon nombre d’informations importantes sur les endroits, matériaux, armes ou ennemis. Un réel atout !

Halo, c’est toi ?

On retrouve la patte de Bungie à sa bonne époque. L’héritage qu’Halo a laissé est présent, délicatement et en finesse, mais il est là. Ne serait-ce que cette IA en permanence avec vous. Non elle ne se nomme pas Cortana.

Comptez 20-25h pour fini le solo en vous baladant dans quelques missions annexes. Non obligatoires pour la trame principale, elles peuvent rapporter gros en équipement. Attention, si vous n’avez pas le level requis pour continuer l’évolution de l’histoire… passage par les missions annexes dans ce cas OBLIGATOIRE.

Vous aurez le loisir de voyager de planète en planète via la carte céleste et, bonne nouvelle, il ne faut plus retourner en orbite pour changer de lieu. OUF ! Certaines destinations sont là pour faire avancer votre histoire, d’autres sont présentes pour le PVP. Celui-ci continue sur ce qui se faisait déjà très bien dans Destiny. On ne change pas une mécanique qui fonctionne. Différents modes comme capture de drapeau, conquêtes, factions sont là pour permettre de se taper sur la tronche entre amis (ou pas).

Niveau technique, le jeu n’est pas ce qui se fait mieux, mais remercions la qualité de la direction artistique qui nous offre des paysages somptueux aux couleurs riches et chaudes. Chaque planète possède son aura.

PNG - 2.6 Mo

Halo, tu viens ?

Alors tout est bleu ? tout est rouge ? Certes il y a des défauts. Je vous en parlais, mais d’un point de vue technique, ce n’est pas la folie. C’est joli, mais ça ne se démarque jamais. HEUREUSEMENT que niveau artistique, un énorme boulot a été fait. Autre point positif, le framerate reste constant quoiqu’il arrive, pas de perte de puissance. Bonne optimisation, Bungie ne nous a jamais déçu. En revanche, la personnalisation de votre personnage est très très limitée. En gros, vous allez en croiser des clones de vous-même ! Il y a aussi un système de micro-transactions mis en place, mais uniquement pour de la personnalisation de votre stuff. À surveiller quand même !

Par contre on soulignera enfin un solo digne de ce nom, une ambiance sonore magnifique, des planètes plus grandes et plus riches en paysages variés.

JPEG - 180.9 ko

Graphismes : 15/20

Le moteur n’est pas en marge avec ce qu’on est en droit d’attendre d’un titre de fin 2017. Il y a de très beaux effets, le lead design est remarquable. Heureusement...

Jouabilité : 16/20

La prise en main est immédiate. Les opérations tombent facilement sous les doigts. Mais ça reste un FPS au pad. Perso, j’ai toujours du mal.

Bande Son : 18/20

J’ai adoré ! Les sons d’ambiances sur les planètes, les armes, votre vaisseau. Et puis cette musique. Même si depuis le premier opus le compositeur a changé, elle reste dans la même trempe. A noter que votre IA est doublé par la voix française de Peter Dinklage (Tyrion Lannyster) ! (en VO, ce n’est plus lui !)

Scénario : 14/20

Des vilains arrivent pour faire du mal à tout le monde et tout détruire. C’est pas novateur mais ça marche toujours.

Note globale : 16/20

Destiny 2 parvient à nous faire oublier les lacunes de son héritage. Bungie a travaillé avec les fans et ça se voit. Légèrement perfectible mais déjà très bon. Bungie l’a déjà prouvé, ils écoutent leurs fans.


NOTE : 08/10