Consoles-Fan
22/11/2017

Auteur
  

2872 articles en ligne

 
Kinect Rush - A Disney-Pixar Adventure
Amélioration des graphismes
et du contenu

Sorti sur Xbox 360 et annoncé en précipitation sur Xbox One X au grand étonnement de tous, Kinect Rush débarque donc sur Xbox One avec une compatibilité 4K si vous disposez d’une Xbox One X.

01

Pour sûr, l’arrêt de Disney Infinity a laissé un marché ouvert et voir revenir un tel titre qui vise les enfants n’est peut-être pas si étonnant que cela. Le fait qu’ils complètent l’offre 4K de la Xbox One X l’est peut-être un peu plus puisqu’on peut supposer qu’à cet âge, les enfants ne sont pas encore atteint de technophilie. Ce serait peut-être mal connaître nos têtes blondes que de dire ça finalement tant les miennes ont été émerveillées par la beauté du jeu. Certes, la modélisation reste sommaire mais les textures sont vraiment très belles. On dirait presque un film d’animation 3D en temps réel. En effet, le jeu n’est pas avare en animations : les phases de jeu sont donc très vivantes.

02

Le jeu se présente comme un parc d’attractions (pas très étendu) avec des zones à visiter : côté licences, il y a Là-haut, Toy Story, Ratatouille, les Indestructibles, Cars et le monde de Dory qui a été rajouté au passage depuis sa sortie sur Xbox 360. Chaque monde est divisé en plusieurs épisodes qui proposent de activités variées et des parcours plutôt longs. En effet, il faudra conduire dans Cars ou nager dans le monde de Dory alors que les autres modes seront plus axés jeu d’action et plate-forme. Cela fait vraiment très ride de parc d’attractions avec énormément de changement d’ambiances, un genre volontairement déstructuré mais très plaisant car dépaysant.

03

Par exemple, dans le monde de Dory, on explore un lagon, puis une grotte, on côtoie des méduses fluorescentes avant d’être emporté par les courants marins. Tout n’est à chaque fois que prétexte pour nous en mettre plein les mirettes.

04

Kinect Rush est donc, comme son nom l’indique, jouable avec Kinect mais il est aussi possible de jouer à la manette, ce qui a quand même nettement moins d’intérêt. Kinect oblige, les phases de gameplay restent basiques, et à la manette, cela se ressent forcément.

05

D’un point de vue technique, Asobo Studio a fait du bon boulot et ne s’est pas contenté d’une adaptation paresseuse : ce remaster est à la hauteur et bénéficie de l’âme de Disney-Pixar. Certes, la modélisation reste basique mais le rendu offre au jeu originale une très belle plus-value, et puis, c’est aussi l’occasion d’essayer le titre sur un Kinect nettement plus abouti sur Xbox One que sur Xbox 360. Le résultat est vraiment probant avec de nombreux dialogues et des musiques marrantes et toujours bien adaptées à l’action. Les enfants vont l’adorer.

Graphismes : 82%
Textures 4K pour modélisation sommaire. La profondeur de champs est magnifique.

Animation : 80%
Une fluidité exemplaire. Chaque brindille d’herbe est brassée par le vent !

Jouabilité : 90%
Eclatant avec Kinect, un peu moins à la manette. Le titre alterne les phases énergiques et plus calmes pour encore plus d’effet rollercoaster.

Bande Son : 93%
Ambiance Disney-Pixar assurée !

Intérêt : 84%
Des sensations de jeu vraiment excellentes au niveau visuel, on ressent bien le côté condensé d’une attraction.

Note Globale : 85%
C’est sympa de voir ses enfants tripper sur un jeu.


NOTE : 08/10