Consoles-Fan
22/09/2018

Auteur
  

3015 articles en ligne

 
Akira Psycho Pinball
Neo-Tokyo 2019...
Akira, un flipper... Une licence facile et bacl

Akira Psycho Pinball n’est autre qu’un jeu de flipper bas

Surtout qu’on peut se demander le rapport entre Akira et un flipper et aussi pourquoi sortir un tel jeu aujourd’hui ? Pour reconduire le mythe me direz-vous ? Soit, cela ne me dérange pas si le jeu en vaut la chandelle et il semblerait qaue ce soit bien le cas.

Un seul mot d’ordre pour ce jeu de flipper : originalité ! Et on commence en force avec un double flipper modelé dans la fameuse moto rouge de Kaneda. Les deux flippers sont séparés par une cloison sauf en haut pour que les boules puissent passer de l’un à l’autre. Le principe êtant de ne pas laisser filer les boules de flipper ou du moins, d’en laisser filer moins que votre adversaire représenté ici par l’ordinateur qui dirige le flipper de droite. Vous aurez déduit que vous jouez à gauche ! Un versus dans un jeu de flipper, il fallait y penser, et en plus bien y penser ! Aussi, pour gagner, il faudra bien entendu compter sur la maladresse de votre adversaire mais aussi sur votre adresse puisqu’outre le fait de ne pas perdre de boules, il vous est possible de viser certains endroits du flipper afin d’envoyer via divers rampes et installations mécaniques très perfectionnées la bille chez votre adversaire. Ce dernier ne pourra rien tenter pour la rattraper et votre jauge de marquage augmentera. De la même manière, toute bille qu’il ne rattrapera pas par sa faute fera augmenter votre jauge. L’ordinateur compte donc aussi sur votre maladresse pour marquer quelques points, il n’hésitera pas à vous bombarder de quelques boules irrattrapables alors ne relâchez pas la pression ! Les programmeurs ont même pensé à exploiter ce joli système de jeu avec un mode deux jourus pour de longues parties endiablées entre potes ! Bien joué, Bandai !

Les autres flippers peuvent flipper !

N’allez cependant pas croire que Akira Psycho Pinball se limite juste à une série de flipper en versus. Loin de là, des flippers encore plus élaborés se succèdent et proposent même des adaptations évolutives en démontant en pleine partie une partie du flipper pour y annexer d’autres flippers tout comme on changerait les pièces d’un robot en pleine chaîne de montage. Un joli visuel s’en suit avec pour résultat un flipper modifié qui nous force à trouver de nouvelles techniques pour atteindre de nouvelles cibles. Le choix de flippers en 3D est donc ici très pertinente, mieux encore, elle permet diverses ouvertures dans le flipper afin d’accéder à des minis flippers parralèles qui vous permettront d’évoluer dans le jeu.

Dans l’ensemble, les flippers sont décors à l’aide d’artworks d’Akira. Des scènes animées tirées du film s’incrustent dans le décor, histoire de scénariser un petit peu le jeu. Il faut dire que le résultat visuel général est fort convainquant et que les flippers jouissent d’une très belle finition et de textures très fines. Bien évidemment, la PS2 n’est pas vraiment malmenée mais Akira Psycho Pinball est un beau et bon représentant de son genre, aussi il serait idiot de le bouder si vous aimez les jeux de flipper sur console. Et puis le jeu intègre quand même 4 flippers dont certains sont évolutifs contre une moyenne de 3 flippers habituellement : c’est tout à fait honnête !

Graphismes : 75%
Des textures fines marquées par le character design d’Akira : c’est plutôt sympa.

Animation : 70%
No problemo, mais évidemment, la PS2 n’est pas vraiment sous le poids de l’effort.

Jouabilité : 72%
Une très bonne jouabilité, très claire. Par contre le Tilt ne se déclenche pas très facilement, il est vraiment possible de secouer le flipper comme un prunier !

Bande Son : 73%
Une bande-son assez cyber qui illustre fort bien l’univers d’Akira.

Intérêt : 71%
Un digne représentant du genre et sans doute le meilleur sur PS2...

Note Globale : 73%
Si les jeux de flipper vous attirent, il n’y a aucune raison de ne pas se laisser tenter. L’intéraction avec les flippers est forte mais il est vrai qu’à la longue, le jeu est répétitif.


NOTE : 07/10