Consoles-Fan
16/07/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2984 articles en ligne

 
Halo : Combat Evolved
A l’huile !
Punaise, on est au Club Doroth

A la sortie de la X-Box, Microsoft s’

Pour les charts on repassera mais il faut tout de même saluer le fait que Halo s’est vendu à plus d’un million d’exemplaires à travers le monde. Pas mal pour un jeu apparaissant au début de la vie de la console. Il faut dire qu’Halo a tout de suite eu une réputation de killer auprès des joueurs et, le bouche à oreille aidant, il est rare de compter aujourd’hui des possesseurs de X-Box qui ne se sont pas procurés Halo. Il faut dire que le mode coopération et le mode multijoueurs en plus du scénario normal était plus qu’alléchant et les fans ne s’y sont pas trompés.

Il faut dire qu’Halo est une belle démonstration technique de la X-Box. Les univers sont énormes et originaux, les textures sont incroyablement détaillées. On peut par contre regretter qu’Halo ne soit pas plus fluide, les rotations sont un peu sèches, il arrive même que le jeu rame parfois mais rien de bien gênant pour le gameplay ! Mais l’ambiance est par dessus tout incroyable. Dès les premières minutes, on se retrouve désemparé, plongé dans un film catastrophe. Il va falloir tout d’abord sauver notre peau avant de partir à la recherche des rescapés et d’organiser une résistance puis un plan d’attaque afin de prendre sa revanche sur l’ennemi !

Comme au cinéma

Une musique hollywoodienne nous sert Halo sur un plateau d’argent. Dans Halo, le détail est poussé à son paroxysme. C’est tellement incroyable que l’on se retrouve vraiment transporté dans un autre monde et que l’on se bat contre l’ennemi avec une rage qui dépasse l’entendement, comme si une défaite était inacceptable, comme si l’avenir de l’Humanité ne dépendait plus que d’un seul être, les yeux rivés sur son écran télé.

L’intelligence artificielle des ennemis est remarquable, certains agissent même de manière plutôt amusante, malheureusement il y a, à mon goût, assez peu d’ennemis différents. Les décors sont parfois aussi un peu répétitifs pour ne pas dire copiés collés. Cela peut poser parfois quelques problèmes d’orientation, surtout dans les phases intérieures du jeu. Reste enfin les armes, elles aussi sont assez peu nombreuses malgré le fait que l’on puisse piquer les armes des ennemis et que chaque arme possède deux fonctions. Par contre, il n’est pas possible de posséder plus de deux armes sur soi, ce qui nous oblige à nous en débarrasser lorsqu’elles sont vides et à en changer très souvent. L’idéal étant de trouver à chaque fois le bon couple d’armes permettant l’éventail le plus large d’actions : par exemple, transpercer les boucliers, avoir une puissance de feu ou au contraire un tir précis... Cela rajoute également un intérêt d’une bonne gestion des armes et rajoute un aspect « survie » non négligeable au soft. Vous pouvez également ramasser quelques grenades qui créeront des explosions du plus bel effet. Et puis, que serait un FPS sans sniper avec la joie de dégommer furtivement les ennemis qui n’auront même pas le temps d’être étonnés. Les bruitages des armes sont très convaincants pour ne pas dire réalistes, après tout je n’ai pas la moindre idée du bruit que peut faire une arme d’alien ! La manette vibre avec brio elle aussi.

T’as ton permis ?

Dans Halo, vous serez amenés à piloter des véhicules (parfois ennemis) comme des jeeps, vaisseaux, scooters... Là aussi le mode coopération apporte son petit plus. Pendant qu’un homme conduit, l’autre peut tirer sur les ennemis à l’aide de la mitraillette de la jeep ou directement avec son arme de point à parti de la place assise. Saluons le remarquable compromis au niveau de la maniabilité car s’il est un peu surréaliste de se déplacer avec les véhicules proposés, cela n’en est pas moins jouable, et cela ne gêne en tous cas absolument pas le joueur chargé d’arroser les ennemis malgré les mouvements incongrus des véhicules.

Il faut dire que dans l’ensemble, la jouabilité a été soignée aux petits oignons pour faire au plus simple ou presque. Halo est un véritable plaisir qui vous bouffera toutes vos nuits jusqu’à ce que vous le terminiez (trop tôt à mon goût) mais la suite est déjà annoncée, alors réjouissons-nous ! Désolé si je ne vous dévoile rien du scénario, mais là aussi je ne veux pas vous gâcher le plaisir de découvrir le mystère qui se cache derrière Halo ! Halo est un jeu passionnant que je ne peux que trop vous conseiller de vous procurer rapidement.

Graphismes : 87%
La finesse des textures est hallucinante... mais celles-ci sont trop souvent répétées. La modélisation des personnages et des différents mondes immenses est exemplaire.

Animation : 77%
Il n’y a nullement ici de raison à remettre en cause la motion capture très réussie. Cependant, les mouvements de caméras ne sont pas smooth même si cela reste assez fluide que pour être jouable ! Il faudra cependant noter quelques petits ralentissements.

Jouabilité : 77%
Un gameplay riche et efficace, parfaitement optimisé pour la manette X-Box. Une vraie sensation d’action frénétique.

Bande Son : 85%
L’ambiance de Halo est tout simplement fantastique, avec des bruitages somptueux ! Allumez les hauts-parleurs.

Intérêt : 94%
Halo dispose d’une excellente durée de vie ! Avec son mode coopération et un mode multijoueurs à 4, Halo garantit une durée de vie énorme

Note Globale : 85%
Un excellent titre qui n’est pas passé inaperçu chez les gamers, avec raison !


NOTE : 08/10