Consoles-Fan
22/06/2018

Auteur
A Lire Egalement

  

2959 articles en ligne

 
Lego Marvel Super Heroes 2
Toute la clique de Stan Lee...
...de retour pour une aventure !

Le rythme des jeux Lego est décidément frénétique. Quelques mois à peine après Ninjago, l’équipe remet le couvert pour Lego Marvel Super Heroes 2, qui permet de plonger dans l’écurie de comics et films de super-héros devenus incontournables. L’occasion de retrouver l’éternelle formule Lego, toujours aussi classique, mais efficace.

JPEG - 64.7 ko

Lego Marvel Super Heroes 2 ne suit donc pas la trame des films, mais plutôt une histoire originale. Krang, un super-vilain totalement tombé dans l’oubli dans Marvel moderne décide de collecter des morceaux de mondes pour en faire son propre monde. Bien évidemment, les héros de tous les horizons vont s’associer pour lutter contre sa folie. Spider-man (et ses nombreuses versions d’univers alternatifs, de Spider-Man 2099 à Spider-Gwen), les Avengers, les Gardiens de la Galaxie...le casting au programme est vraiment complet du côté des incontournables, mais amène aussi sur le devant de la scène des personnages bien moins familier de ceux ne jurant que par le Marvel Cinematic Universe.

JPEG - 83.5 ko

L’histoire part forcément dans tous les sens (Lego oblige), mais amène bien des équipes inattendues. Comme à l’habitude dans les jeux Lego, il s’agira de faire coopérer tout ce petit monde pour traverser les niveaux. Les combats sont toujours aussi basiques, et c’est bien avant tout un jeu d’exploration/collection qui s’offre à nous. La quantité d’objets cachés (dont la majorité demanderont de revenir dans l’intégralité des niveaux une fois l’ensemble des persos débloqués) est phénoménale comme à l’habitude, et le monde ouvert aggrave encore les choses.

JPEG - 58.6 ko

Le monde ouvert est néanmoins assez étrange : si celui de Marvel Avengers était globalement cohérent, celui de ce Marvel Heroes est bien plus chaotique : l’univers étant un "mash-up" des différents mondes de Marvel, la cohérence d’une zone à l’autre est un peu questionnable. De même, on ne pourra que pester, comme dans Ninjago, contre la stabilité du framerate. Certes, il y a un mieux comparé au jeu sur les Ninjas, mais encore une fois, venant d’un jeu aux graphismes aussi enfantins et simplistes, la Xbox One ne devrait pas cracher ses tripes pour faire tourner le jeu...

JPEG - 69.7 ko

Cependant, force est de reconnaître que la formule Lego brille lorsqu’il s’agit d’animer des super-héros : le panel de pouvoirs est toujours plus impressionnant et original (Doctor Strange !) et l’on obtient également des scènes assez drôles où des personnages improbables se croisent à droite et à gauche pour former des équipes inattendues. Et ajoutez à cela Deadpool et Gwenpool qui brisent de temps en temps le quatrième mur, et vous obtenez un jeu globalement plutôt sympathique, d’autant qu’il est dans la moyenne haute côté durée de vie des adaptation de briques vidéoludiques.

JPEG - 73.5 ko

Graphismes : 14/20

Si les ralentissements sont moins présents que dans Ninjago, on ne peut tout de même que regretter ce léger manque de fluidité dans les open world. Certes, le jeu est multi-plateformes, mais un peu d’optimisation pour les versions Playstation 4 et Xbox One (qui sont capables de soutenir ce genre de moteur graphique, tout de même !) ne serait pas de refus.

Gameplay : 18/20

On retrouve ici la formule à succès des Lego : chaque personnage a ses compétences qui permettent de résoudre les puzzles et de débloquer l’innombrable masse de bonus cachés un peu partout, dans l’open world comme dans les niveaux scénarisés. La formule est connue, mais toujours aussi efficace, et améliorée un peu à chaque fois, notamment avec une amélioration du système de choix de persos.

Durée de vie : 17/20

On applaudira la possibilité de choisir l’ordre d’apparition de certains niveaux, mais globalement, on retiendra surtout, à l’instar du premier Lego Marvel, une durée de vie vraiment élevée. Entre ses missions scénarisées et les nombreuses activités annexes disséminées dans l’open world, Lego Marvel 2 offre un contenu considérable.

Bande-son : 16/20

Le jeu reprend plusieurs thèmes emblématiques du Marvel Cinematic Universe. Mais il se permet aussi le luxe de reprendre certaines musiques en caméo grâce à Star-Lord (Mr Blue Sky en tête). L’intégralité des dialogues sont également doublés en français, un gros plus pour les jeunes.

Scénario : 16/20

Le jeu s’en tire étonnament bien, en offrant non seulement du temps d’écran à des persos désormais incontournables grâce aux films (un niveau dédié aux Gardiens de la Galaxie ? Hell yeah !), mais aussi en amenant des personnages totalement oubliés durant ces dernières années.

Conclusion : 15/20

Les jeux Lego continuent d’offrir une solide alternative pour les enfants, mais aussi pour les grands en mal de jeux autour de l’univers de leurs films fétiches. Lego Marvel 2 fait un tour du monde de l’écurie des super-héros, en allant parfois piocher des héros et méchants totalement inoubliés ou inattendus pour prendre le joueur par surprise. La formule habitulle fonctionnant toujours aussi bien, on ne pourra que regretter les quelques errements techniques aperçus ça et là.


NOTE : 07/10