Consoles-Fan
26/09/2018

Auteur
  

3019 articles en ligne

 
Onrush
Ceci n’est pas un jeu de course
signé Magritte

Avec son interface à la WipeOut, Onrush affiche une modernité très inspirée. Cependant, la comparaison s’arrête de suite, le titre propose de grands environnements avec des routes bien larges qui laissent peu de place à la finesse en terme de conduite pour mettre en exergue l’affrontement à la Chase HQ.

06

Avec sa réalisation débridée d’une propreté irréprochable, même que Monsieur Propre est en dépression, Onrush affiche fièrement ses graphismes 4K en 60 FPS, tout ce que j’aime dans un jeu de course. Oups, pardon, ce n’en est pas un. Enfin, si, pour le contexte, mais les règles du jeu sont vraiment différentes et les tracés sont si larges qu’on peut rapidement conclure que la conduite n’a pas une très grande importance. Pourtant, les sensations sont là. Il n’y a pas vraiment non plus de notion de tours, ce sont plutôt des jauges.

05

Onrush propose plusieurs modes de jeux. Le jeu se joue en équipe. La partie est subdivisée en manches. L’équipe qui en remporte la majorité a gagné. Chaque partie n’est donc pas à sens unique. Il faut par exemple atteindre un score en premier. Mais les règles du jeu peuvent changer d’une partie à l’autre. Par exemple, il faudra au contraire faire un maximum pour que votre décompte n’atteigne pas zéro et pour se faire, il faudra passer des check points afin de rajouter de précieuses secondes son équipe. Rater un portail ne vous empêche pas de continuer la course mais vous risquez de redonner l’avantage à votre adversaire en vous passant de votre bonus de secondes.

01

Onrush, c’est surtout le bonne surprise du moment, le jeu venu de nulle part qui fait honneur aux sensation des jeux d’Arcade des années 90. La piste lisible, fourmille de petits détails, de jolis effets d’eau, d’éclairage. Les bolides creusent des sillons en temps réel dans le sable (coucou Sega Rally). Les animations dans les décors sont parfois un peu trop timides mais elles sont bien là et renforcent encore les sensations très Arcade du titre.

02

Alors, Onrush, qu’est-ce que c’est ? Eh bien, on pourrait le définir comme le boost du boost. Vous disposez en effet d’un boost qui, lorsqu’il est utilisé, gonfle votre jauge Onrush. Et lorsque vous déclenchez le mode Onrush, c’est la fofo, c’est la lili, c’est la folie. Une lumière mauve vous enrobe et vous pouvez foncer comme un dingo dans les décors, accentuant encore les décollages et les vols planés. Avouez qu’un titre qui vous encourage à utiliser sans arrêt votre boost, c’est plus que sympathique. Et pour remplir votre jauge de boost à l’origine de tout ? C’est simple : prenez un maximum de risques, conduisez comme un kakou, percutez les concurrents et essayez de garder le moins possible vos roues collées au sol.

03

Techniquement parlant, le jeu est une vraie réussite mais en plus de cela, la palette de couleur utilisée oscille entre réalisme pour les décors et acides pour les véhicules et leurs traces lumineuses. On notera tout de même un peu de paresse du côté des traductions puisque les succès, par exemple, n’ont simplement pas été traduits : rien de grave.

Même si le jeu nous est proposé par l’équipe ayant bossé sur Motorstorm, on ne peut vraiment pas comparer les deux jeux, on a vraiment un titre surprenant et sans grand rapport, ultrafun et qui a la banane en multi et pour ma part, je ne peux qu’encourager l’initiative de Codemasters d’avoir voulu nous proposer un concept bien original.

04

Graphismes : 93%
Il n’y a absolument rien à redire : une belle profondeur de champs, un éclat indiscutable.

Animation : 94%
Une maîtrise complète et des sensations décoiffantes.

Jouabilité : 92%
Un système de jeu très Arcade plutôt axé sur l’affrontement que la conduite pure bien que le système de check point oblige le joueur à rester plus précis. Pour le reste, c’est du Chase HQ, du Burnout, on éclate tout sur son passage.

Bande Son : 92%
Une belle nervosité naturellement bien accueillie au vu du genre.

Intérêt : 94%
Onrush offre une expérience vraiment très originale, plutôt orientée multijoueurs. On notera d’ailleurs les petites danses des pilotes entre les phases de course qui ne sont pas sans rappeler un certain Fortnite.

Note Globale : 93%
Onrush est une superbe surprise dotée d’un facteur fun intense.


NOTE : 09/10