Consoles-Fan
17/08/2018

Auteur
A Lire Egalement

  

2997 articles en ligne

 
Raging Justice
Voilà enfin
Streets Of Rage IV

Raging Justice ce risque dans un genre désormais quasiment oublié du grand public mais qui occupe une place important dans le coeur des gamers : le beat-them-all.

01

Celui-ci ne cache d’ailleurs vraiment pas ses influences à Streets Of Rage. C’est même un hommage. La gamme de coup est fort semblable et chaque personnage dispose d’un coup spécial à user avec modération puisqu’il pompe votre énergie vitale. On peut ramasser de nombreuses armes. Enfin, les personnages que l’on incarne sont des policiers et on affrontera de nombreux malfrats dont certains arrivent en moto. Il sera même possible de leur passer les menottes.

02

Le titre propose un style digitalisé à la Mortal Kombat. On notera pas mal d’animations comme de la pluie, plusieurs scrollings. En terme de réalisation, c’est plutôt au poil. Raging Justice est réjouissant mais il manque un peu de profondeur : ce n’est pas tout d’envoyer des hordes d’ennemis : parcourir des niveaux courts n’a rien de follement amusant. Ou sont les longues ballades d’antant ? La répétitivité du genre était rythmée par la progression dans les décors : leur découverte faisait partie intégrante du bonheur recherché par les joueurs amateurs du genre. Et de fait, on a l’impression d’avoir tout vu une fois terminé et on a pas trop envie de se replonger dans cette inévitable lenteur.

03

Heureusement, le titre se rattrape largement en terme de clins d’oeil. Franchement, regardez les ennemis, c’est abusé comme tout a été pioché allègrement dans le beat-them-all de Sega. Malheureusement, le jeu, ne proposant pas une replay value évidente, restera à jamais dans l’ombre du maître, mais en attendant, faute de mieux, il reste un titre sympa à se mettre sous la dent, une seule fois...

Graphismes : 80%
L’ensemble est plutôt bien réalisé mais en terme de direction artistique, je ne suis pas sûr pour cet aspect digitalisé.

Animation : 80%
Rien à signaler malgré du monde à l’écran, en revanche, la progression est lente et les décors ne dévoilent rien de fou.

Jouabilité : 90%
Tout à fait comparable à Streets Of Rage (deuxième du nom pour la variété des coups)

Bande Son : 68%
Pas inoubliables en comparaison avec celles de Streets Of Rage...

Intérêt : 75%
Une copie de Streets Of Rage, ou plutôt un hommage tant les similitudes sont frappantes. Il n’y a au final que le style graphique qui diffère et les stages qui sont malheureusement un peu courts et infestés d’ennemis. Cela engendre une progression poussive dans l’aventure qui n’encourage pas le joueur à recommencer le jeu.

Note Globale : 78%
Est-ce que je me suis ennuyé ? Non. Enfin, presque... Est-ce que j’y rejouerai ? Non plus...


NOTE : 07/10