Consoles-Fan
14/08/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2997 articles en ligne

 
E3 2018 : Conférence Ubisoft
Des promesses...
...mais aussi des jeux !

Ubisoft

La conférence Ubisoft est souvent l’occasion de shows un peu funky, et cela s’est encore avéré exact cette année : pour l’ouverture de la conférence, pandas, danseuses colorées et fanfare ont défilé pour ouvrir le bal avec Just Dance 2019. Pas vraiment de gameplay à se mettre sous la dent, mais la rengaine est connue depuis le temps : des musiques connues, des chorégraphies totalement allumées, et un jeu dédié aux soirées entre potes qui n’ont pas peur du ridicule. A voir ceci dit ce qu’apportera la cuvée 2019 car la 2018 incluait un système d’abonnement donnant déjà accès à la quasi-intégralité des tracklists des précédents opus. On imagine que ce sera le cas une nouvelle fois.

Mais après cet interlude musical, Ubi a envoyé l’artillerie lourde d’entrée de jeu : Beyond Good & Evil 2 se rappelait à notre bon souvenir au travers d’une longue cinématique en images de synthèse, mais aussi par une courte séquence in game. Cependant, le jeu semblait loin d’être fini, avec une séquence d’à peine une trentaine de secondes à nous mettre sous la dent. L’occasion d’apprendre que le jeu serait jouable en co-op (probablement pas locale, plutôt en ligne), que les combats et l’exploration spatiale seront au rendez-vous, mais aussi qu’il est possible de participer au processus de création artistique du jeu via des contributions à celui-ci. La participation sera certes rémunérée, mais étant donné que les développeurs ne donnent toujours pas de date de sortie, on est en droit de se demander si ce n’est pas une manière un peu désespérée d’accélérer un peu le développement d’une arlésienne à moindres coûts...

Surprise de cette conférence, la venue des développeurs de Redlynx Studios pour un nouveau Trials ! Trials Rising sortira en Février 2019, et proposera des circuits toujours plus déjantés, à mi-chemin entre course et plate-forme dans lesquelles on aimera tomber et recommencer.

Est venu ensuite Transference, un jeu-concept, à mi-chemin entre film et jeu de survival horror en VR. Développé par un studio géré par Elijah Wood (Frodo dans le Seigneur des Anneaux), celui-ci propose un voyage dans une mémoire corrompue. L’occasion visiblement d’explorer une maison du point de vue de ses différents habitants, mais surtout de faire attention à des créatures virtuelles qui semblent bien décidées à nous vouloir du mal.

La conférence aura aussi été l’occasion de rappeler des sorties bien plus proches, déjà connues. A commencer par The Crew 2, qui promet un déluge de véhicules et de courses saugrenues pour un monde en ligne avec ses potes.

Est venu ensuite se rappeler à notre mémoire Starlink. Le jeu-vidéo à figurines de la firme. Axé sur les affrontements spatiaux, celui-ci permet d’utiliser des figurines customisables pour modifier l’armement de notre vaisseau. Petite surprise bonus : la version Switch du jeu aura droit à des figurines exclusives. Et pas des moindres : Starfox sera de la partie, ainsi que son légendaire Arwing ! Une seconde coopération Nintendo/Ubisoft, donc, après une autre : Rabbids Kingdom, dont le DLC à venir le 26 Juin sur Donkey Kong a également eu droit à un trailer.

Côté grosse production déjà dévoilée à la conférence Microsoft, nous avons eu droit à une seconde couche de The Division 2. L’occasion d’en apprendre un peu plus sur le contexte du jeu, qui se déroulera quelques années après le premier opus, à Washington. L’épidémie est désormais quasi-maîtrisée, mais les jeux politiques se sont agravés, entraînant des guerres intestines dans ce qu’il reste des USA. Les raids se feront désormais à huit joueurs, et il faut avouer que le petit assaut sur Air Force One, écrasé non loin du Capitole, a fait son petit effet. Sortie prévue le 15 Mars 2019.

Skull and Bones s’est aussi rappelé à notre bon souvenir. Jeu de piraterie plus mature qu’un Sea of Thieves, le jeu est joli. Ceci dit, on a tout de même l’impression de voir la partie navale d’Assassin’s Creed Black Flag, recyclée et améliorée pour en faire quelque chose de plus solide et plaisant, transformé en jeu à part. Etant donné que les combats sur mer étaient plutôt une réussite de l’épisode, l’idée de reprendre cette partie est loin d’être idiot. Reste à voir si l’idée tient sur la durée dans un jeu dédié à la piraterie.

For Honor a également eu droit à son (court) moment de gloire avec un premier DLC bien consistant : Marching Fire. Non seulement celui-ci introduira des guerriers venus de Chine, de l’époque des Trois Royaumes (façon Dynasty Warriors), mais aussi un mode Brèche, qui permettra le siège de châteaux en 4 contre 4. Sortie le 16 Octobre prochain. Plus anecdotique, Rainbow Six Siege a surtout eu droit à une communication sur sa scène e-sport, sans annnoncer de nouveautés pour le FPS.

Enfin, la conférence s’est conclue sur Assassin’s Creed : Odyssey. Après l’Egypte Antique, nous voici désormais en Grèce. Quoi de plus cohérent, après tout, pour une licence qui utilise à de nombreuses reprises des références à la mythologie grecque dans ses précédents opus ? L’occasion de découvrir un monde fantastique avec ses créatures surnaturelles. Et pourtant, tout reste cohérent (du moins avec l’univers mis en place par Ubisoft), puisque l’on y découvre donc l’utilisation qu’ont fait les humains des reliques de la civilisation d’Eden, qui explique la force et les hauts faits des héros de l’époque. Bien pensé ! L’épisode s’annonce beaucoup plus tourné RPG que les précédents, avec un gros pan du gameplay dédié aux skills et l’équipement.

Conclusion :

Pas beaucoup de surprises pour cette nouvelle conférence Ubisoft. Néanmoins, force est de constater que le line-up de l’éditeur est robuste, avec son lot de franchises emblématiques. On attend toujours avec impatience une date pour Beyond Good & Evil 2 qui ne cesse de nous taquiner sans jamais se décider à sortir, mais l’éditeur peut se reposer à la fois sur ses licences, mais aussi un partenariat avec Nintendo de plus en plus fort ainsi que quelques surprises pour offrir aux joueurs un large choix. Une bonne conférence.