Consoles-Fan
16/11/2018

Auteur
  

3048 articles en ligne

 
Blazblue Cross Tag Battle
Regrouper
pour mieux régner

Si vous trouvez que le hub de ce jeu ressemble furieusement à Dragon Ball Fighter Z (à savoir un petit personnage en SD qui se promène afin de choisir entre les différents modes de jeu), c’est tout simplement parce qu’on doit les deux jeux à Arc System Works.

JPEG - 88.3 ko

Il ne m’a pas fallu grand temps pour être convainvu par ce jeu de baston qui ne se repose pas juste sur le fan service généré par toutes les licences qu’il propose : Blazblue bien évidemment, mais aussi Persona, Under Night In-Birth et enfin RWBY. Les univers se mélangent vraiment bien tout en proposant leur univers graphique tantôt plus sérieux, tantôt plus kawaii. La fusion a en tous cas brillamment réussi avec un gameplay riche mais accessible, des décors à foison et d’une qualité indéniable. Ils sont au nombre de 25, c’est énorme. Et ils sont tous très jolis, en 3D, avec de beaux effets de profondeur mais surtout généreux en animations. C’est bien mieux que très bien, c’est grandiose. Il y a moins de personnages que de décors : 20 en tous, c’est plutôt étonnant. Mais en réalité, vous pouvez doubler la mise en lâchant 20 euros de plus dans le season pass. Et ce n’est même pas une arnaque puisque le jeu de base, n’est lui, pas trop cher. Au final, vous vous retrouvez avec 40 personnages et 25 décors pour le prix d’un jeu, ce qui reste donc une offre plus que correcte !

JPEG - 112.4 ko

Et si un jeu de baston, c’est avant tout le plaisir du mode versus, les développeurs proposent aux joueurs 4 aventures (une par licence) en mode histoire. Le jeu propose vraiment un contenu solide et un gameplay technique et varié puisqu’on retrouve ici plusieurs séries mêlées avec leurs différences mais tout en gardant une homogénéité crédible.

Le mélange de 2D pour les personnage et de 3D pour les décors, si ce n’est pas nouveau, est une grande réussite. On retrouve le principe de tag avec la possibilité de switcher entre les personnages. Les amateurs apprécieront ce système de jeu très tactique puisqu’il requiert une bonne gestion des jauges de vie. De plus, si un de vos deux personnages se fait éliminer, vous pourrez compter sur deux aides précieuses. Le Resonance Blaze boostera vos coups alors que l’Astral Heat, assez complexe a déclencher car il demande un peu de préparation, mettra à mort votre adversaire en un seul coup !

JPEG - 266.2 ko

A noter qu’en plus des attaques spéciales, le jeu propose également des attaques combinées particulièrement impressionnantes et ravageuses. Si le jeu se veut offensif, l’aspect défensif a aussi une belle place dans ce Blazblue, rendant le titre particulièrement technique. Il me fait penser à Groove On Fight sur certains aspects. Le jeu d’Atlus sur Segasaturn était en effet largement basé sur le système de garde. Ici, vous pourrez même parer les coups en l’air !

Reste un problème lié à l’absence de croix directionnelle de la Switch lorsque vous jouez avec vos joycons. Pensez à la manette pro y compris pour vos déplacements même si cela commence à peser lourd dans votre sacoche.

JPEG - 294.2 ko

Graphismes : 95%
Personnages 2D et décors 3D font bon ménage.

Animation : 94%
Généreux en animations !

Jouabilité : 95%
Juste excellent et bien technique.

Bande Son : 93%
Chaque série est bien représentée.

Intérêt : 90%
Un cross-over franchement réussi.

Note Globale : 93%
Une excellente fournée même si le prix du jeu est en trompe l’oeil. Si vous achetez tous les personnages, le jeu revient à un prix normal. Alors, pourquoi ne pas mettre un pied à l’étrier et acheter le reste si le jeu vous plait ?


NOTE : 09/10