Consoles-Fan
13/12/2018

Auteur
A Lire Egalement

  

3056 articles en ligne

 
Planet Alpha
La surprise
du chef

Une des plus grosses révélations de cet E3 2018 a été certainement Planet Alpha, un jeu de plate-forme en 2D et demi, bénéficiant d’une réalisation magnifique. Et je pèse mes mots.

05

Pourtant, le très dépaysant Planet Alpha est une petite production isolée qui n’a finalement rien à envier aux grands. Le jeu est tellement charmant avec ses couleurs originales et parfois fluorescentes comme dans Avatar. J’ai vraiment été touché par la direction artistique du titre qui s’avère parfaite jusqu’à dans ses musiques.

04

Le titre ne donne aucun indice au joueur, préférant le laisser parfois dans l’embarras, le laissant chipoter un peu partout jusqu’à ce que notre expérience de joueur aguerri nous vienne en aide. Il n’y a pas de score ou de barre de vie : aucune interface. Rien ne nous rappelle que c’est un jeu vidéo si ce n’est notre manette en main.

Les effets de lumière et de particule donnent encore plus de profondeur au jeu qui profite d’un level design exemplaire. Les développeurs se sont tellement amusés avec les reliefs et la perspective que j’ai eu envie d’y jouer sur ma télévision en mode 3D. Tout bonnement fantastique.

03

Si cette planète est en tous points superbe, elle n’est malheureusement pas très accueillante et bien rapidement la faune et la flore féerique révèlent de nombreux dangers. On aimerait bien pouvoir être libre de la visiter comme dans No Man Sky mais on ne peut point. Alors que dans No Man Sky, on s’en fiche tellement c’est laid mais là, on peut, va comprendre Charles.

02

Chaque brindille d’herbe est animé. Il y a énormément de vie dans les décors. Beaucoup de bébêtes se promènent en avant et en arrière-plan et c’est franchement grandiose à voir.

Le jeu propose essentiellement des phases de plate-forme, de puzzle et d’infiltration assez basique mais qui permet d’offrir un gameplay varié. Pour le reste, une caméra sur rail façon Pandémonium suit votre aventure essentiellement basée sur un émerveillement constant

01

Graphismes : 97%
Juste sublimes ! Une direction artistique de malade !

Animation : 97%
Un univers super fréquenté, mouvementé, pittoresque, vivant !

Jouabilité : 90%
Un titre sans interface qui reste pourtant clair même s’il utilise, de fait, votre expérience de joueur à outrance.

Bande Son : 95%
On est transporté !

Intérêt : 92%
Une approche assez classique mais quel régal pour les yeux !

Note Globale : 93%
Un peu court mais le jeu vous emporte tellement loin.


NOTE : 09/10