Consoles-Fan
16/10/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3031 articles en ligne

 
Shadow Of The Tomb Raider
Esteban, Zia, Tao
les cités d’or

Square Enix a été plutôt discret sur la sortie qui clôture la trilogie. Il n’aura fallu attendre que quelques mois entre son officialisation et sa sortie, laissant penser que le jeu n’était peut-être pas un titre si important que cela. L’éditeur a-t-il douté ? En tous cas, la messe est dite puisque nous sommes en face du plus joli jeu sur cette génération de console, en tous cas sur Xbox One X puisqu’il surpasse des titres déjà incroyables comme Uncharted ou God Of War. C’est ultradétaillé, bien plus fin, bien plus fluide. Amen.

04

L’Amérique du Sud n’est pas ma destination de prédilection et pourtant les développeurs ont su retranscrire une ambiance unique et vraiment très originale, avec des petits détails qu’on a pas forcément l’habitude de voir. Ils se sont creusés et cela transpire dans le jeu tant on est émerveillé devant les idées dressées dans ce Tomb Raider.

Sur certains aspects, je me suis parfois senti comme en vacances, en mode touriste et c’était un sentiment très plaisant. Oui, Tomb Raider utilise une recette connue mais quand vous mangez votre plat préféré, vous le connaissez, mais vous êtes quand même content ! C’est un peu pareil ici.

03

La faune est magnifique, la jungle grouille. On note des petits singes dans les arbres, des insectes, des oiseaux... Les feuillages sont brassés par le vent. Les effets de particule sont magnifiques, les effets d’eau itou. Tomb Raider se joue la bouche ouverte !

L’ambiance sonore est à tomber par terre. Si vous êtes équipé d’une installation 5.1, vous remarquerez comme les bruits de l’eau ou du vent on été bien isolés. Je me demandais parfois s’il pleuvait dans le jeu ou si les bruits provenaient de l’extérieur de ma maison. Avec un caisson de basse, vous allez vibrer, c’est promis. Les sons tribaux sont excellents et accentués pendant un loading lorsque vous échouez, comme pour vous encourager ou vous ajouter plus de stress, c’est selon.

01

Quoi qu’en disent les esprits chagrins, l’émerveillement est constant, le dépaysement complet. Le jeu fait preuve d’une très belle maturité et excelle en terme de level design. J’irai même jusqu’à dire que nous nous retrouvons parfois nous même comme un morceau même du puzzle tant certains font preuve de gigantisme.

Le seul point négatif que je retiendrai est intervenu pendant une phase d’infiltration : Lara n’ayant en effet aucune possibilité de récupérer les armes des ennemis éliminés : un véritable non-sens juste utilisé pour justifier la présence d’un stage entièrement dédié à l’infiltration. Soit, ce sont les limites du jeu vidéo.

L’immersion de ce Tomb Raider reste bluffante et la dernière heure de jeu est juste épique, transportant le joueur dans une action frénétique. C’est de loin le meilleur Tomb Raider auquel j’ai pu jouer et certainement aussi le plus impressionnant, ceci aidant car il est vrai que sur le papier, le jeu reste classique dans l’absolu, mais quel spectacle ! Forza par ci, Forza par là. Jusqu’à présent, il n’y en avait que pour Forza lorsqu’on parlait de démo technique de la Xbox One X. Désormais, il y a aussi Shadow Of The Tomb Raider

02

Graphismes : 98%
C’est la fessée et y’a vraiment de quoi être maso.

Animation : 95%
Luxuriant.

Jouabilité : 92%
Une approche classique, similaire aux autres opus : ça marche toujours aussi bien.

Bande Son : 97%
En transe

Intérêt : 95%
Certains diront que c’est un Tomb Raider de plus, d’autres que c’est le plus joli jeu de l’année, même devant God Of War, pour moi, c’est un incontournable.

Note Globale : 96%
Le jeu de la maturité pour Lara : contenu gore et sujets sensibles ! Frémissantes et parfumées, toi tu sais où les trouver, les divas du gaming.


NOTE : 09/10