Consoles-Fan
17/11/2018

Auteur
  

3049 articles en ligne

 
Rigid Force Alpha
pas trop rigide
mais très fort

S’il ne faut pas classer Rigid Force Alpha parmi les manic shooters, il n’en est pas moins exigeant et piégeux. Le jeu a des inspirations bien marquées. On touche un peu à R-Type (plus pour le design des environnements que le gameplay satellitaire) mais aussi à Gradius pour certains vaisseaux. Vous l’aurez compris, il s’agit d’un shoot-them-up à scrolling horizontal.

03

Le jeu dispose de voix anglaises mais aussi japonaises, offrant au vieux joueur que je suis des sensations souhaitées et bien oldschool. Le titre offre une réalisation léchée avec de beaux effets de perspective, de profondeur. J’ai aussi apprécié les nombreuses animations présentes dans les décors. Ce shoot n’offre pas une réalisation exceptionnelle pour autant mais il faut souligner les nombreux efforts. On notera un mélange intelligent d’environnements 3D et d’animations 2D.

02

Le joueur pourra se retrouver parfois submergé par des ennemis assez résistants et qui se mettent à envahir notre écran. Il sera possible et nécessaire d’upgrader vos armes afin de combler le manque de puissance de votre tir.

01

Si le titre est développé par une petite équipe, sachez quand même qu’il est en développement depuis 7ans ! Le jeu a pris son temps et ceci explique sans doute l’extrême rigueur qui resort de son level design exigeant. En plus d’être assez dur car les ennemis sont bien retords, le positionnement des vaisseaux doit suivre un schéma de déplacement millimétré. Trop peu de crédits, trop d’ennemis, trop peu de vie, trop de résistance... Il va falloir s’accrocher et collectionner un maximum d’items qui permettront d’upgrader votre vaisseau, à vrai dire, la seule manière de s’en sortir et de venir à bout des 6 stages. Ce n’est pas énorme mais le prix reste raisonnable (19.99€). Le titre donc reste assez court, je dis ça surtout pour vous convaincre de ne pas être tenté d’abaisser le niveau de difficulté.

Graphismes : 82%
Des couleurs spatiales et acidulées.

Animation : 87%
Enormément de vie dans les décors !

Jouabilité : 88%
Une approche vraiment inspirée par des grands noms : Gradius, R-Type...

Bande Son : 80%
Ambiance électrisante !

Intérêt : 81%
Un peu court mais bien retord !

Note Globale : 84%
Une production qui ne se fiche clairement pas de son public !


NOTE : 08/10