Consoles-Fan
17/11/2018

Auteur
  

3049 articles en ligne

 
Trailblazers
Accroche-toi au pinceau,
je retire la piste

F-Zero et Wipe Out ont fait des émules et entre Aero Gauge, Fast RMX, Reddout et Extreme G, on a eu droit à tout niveau jeu de course futuriste. Apporter quelque chose de neuf est donc tout un art.

04

Trailblazers arrive pourtant à tirer son épingle du jeu grâce à son look tout en cell-shading, vous savez, ce look 2D en 3D qui fait très bande dessinée et qui a connu ses heures de gloire grâce à Sega qui avait proposé cette technique au début des années 2000 dans Jet Set Radio.

Les développeurs s’étaient alors emparé de cette technique en particulier dans les jeux tirés de manga. Le look de ces jeux étaient bien plus probant comme cela qu’avec une 3D plus classique. Utilisé jusqu’à l’indigestion, le cell shading est tombé peu à peu en désuétude pour n’être plus ressorti qu’anecdotiquement des placards. Trailblazers tente le dépoussiérage de ce style graphique qu’on ne voit plus guère et le résultat est plutôt frais malgré un aliasing assez prononcé sur votre téléviseur.

03

02 Mais outre son look assumé, Trailblazers propose un système de jeu plutôt sympa puisque vous pouvez exécuter des boosts qui laissent des traces colorées sur la piste. Il faut essayer de piloter en prenant les meilleurs trajectoires mais en essayant aussi de faire dominer votre couleur sur la piste afin que votre équipe soit la plus véloce possible car tous les joueurs d’une même équipe bénéficient de solides accélérations lorsqu’ils parcourent des zones de leur couleur.

De ce fait, il faut parfois volontairement s’écarter d’une trajectoire souhaitée pour recouvrir une couleur ennemie. La zone couverte colorée intervient en effet dans le calcul des points, on est donc vraiment dans un jeu de course qui reprend le concept de Splatoon, ni plus, ni moins.

Des sortes de portail déclenchent aussi des zones de boost colorées quand on les traverse. Enfin, un tir concentré permet de lancer une zone de boost devant soi et même de ralentir un concurrent qui se trouverait à proximité et dans votre ligne de mire.

Trailblazers propose des courses aussi originales qu’amusante où l’esprit d’équipe règne en maître, exactement comme dans Team Sonic Racing. Jouable à 4 en ligne ou en local, Trailblazers a vraiment beaucoup d’arguments pour lui : des environnements variés, des courses claires avec des règles amusantes inspirées de l’univers de Splatoon et une charte graphique réussie.

01

Graphismes : 82%
Reflets au poil et choix de couleur intelligent, belle variété de décors mais léger manque de finesse.

Animation : 81%
30 FPS seulement, dommage pour un jeu de course.

Jouabilité : 90%
Approche simple et bonnes sensations de vitesse, la petite touche Splatoon en plus.

Bande Son : 92%
Bien énergique, plutôt orientée électro des années 90. Certains thèmes sont chantés !

Intérêt : 86%
Le concept vraiment original dans un jeu de course qui sera sans doute suivi d’assez prêt par Team Sonic Racing.

Note Globale : 84%
Des sensations de vitesse atteintes, une approche intéressante mixant F-Zero et Splatoon : voilà un titre qui mérite toute votre attention !


NOTE : 08/10