Consoles-Fan
16/06/2019

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3100 articles en ligne

 
Kingdom Hearts III
Il faut être sans-coeur
pour ne pas aimer ça

La sortie de Kingdom Hearts III est si excitante, si émouvante, qu’elle nous ferait presque oublier que le jeu avait été présenté pour la toute première fois à Los Angeles lors de l’E3 2013, c’est à dire l’année de présentation de la Xbox One et de la PS4, c’est dire si le jeu a pris tout son temps pour arriver enfin dans nos chaumières. L’attente en valait-elle le coup ?

00

Après une intro faite de flashback certes émouvante mais peu impressionnante, elle laisse place fort heureusement à une réalisation nettement plus actuelle. Le niveau de réalisation n’était d’ailleurs plus un secret puisque les premiers contacts avec le jeu lors de cet E3 2018 avait été plus que probants. C’était d’ailleurs une surprise de taille puisque la série nous avait plutôt habitué à être techniquement en retard sur son temps. Le jeu PS2 pas bien fluide faisait peine à voir malgré sa qualité intrinsèque. Désormais, la vapeur est renversée : Kingdom Hearts III devient, voulue ou non, une leçon de programmation.

05

Un test comme Kingdom Hearts 3, ça se prépare et ça se digère. Il faut longuement considérer la chose et laisser votre cerveau en mode marinade. Si Kingdom Hearts s’est positionné au démarrage de la série comme une sorte de Disney rencontre Final Fantasy, on peut désormais dire que Kingdom Hearts possède désormais son univers propre à lui et que Disney et Final Fantasy semblent désormais se limiter à de la figuration. Notons quand même que pour Disney, on notera que le gant a encore bien grossi en quelques années, gobant moultes licences et ajoutant de nombreuses créations à son palmares.

01

Pour ma part, ce qui est vraiment à mettre au crédit de Square Enix, c’est leur capacité à mélanger les ambiances graphiques sans en défigurer aucune. Pas le moindre personnage écorné, la retranscription est fidèle, sans faille et donc techniquement merveilleuse. Vous serez enchanté du début jusqu’à la fin tout simplement parce qu’un soin sans pareil a été apporté. On peut imaginer que Disney a veillé au grain mais que les puristes soient rassurés, le desgign character est authentique.

06

Kingdom Hearts 3 est un jeu d’une grande richesse, basé sur pas mal d’action et des magies plantureuses et mirifiques. L’inspiration manèges de parcs d’attractions est une véritable cure de jouvence, une retombée en enfance dans un monde de lumières colorées. L’aventure est belle et vous déconnectera de la vie réelle. Il faut dire que la multitude d’ambiances et d’univers donnent un résultat dépaysant hors-pair. La qualité du doublage et ses voies originales ainsi que l’ambiance musicale complètent le joli tableau.

02

Si Kingdom Hearts III a un côté niais évident avec des dialogues très paramétrés, cousus avec un fil doré, on se laisse facilement envelopper par son univers enchanteur. Le jeu est fréquemment ponctué par des cutscènes qui soulignent encore plus le soin apporté au développement.

Malgré la puissance de la Xbox One qui nous propose une réalisation en 4K et 60 FPS, le jeu soufre de temps en temps de légères baisses de framerates. Alors ce n’est pas du côté de la puissance qu’il faudra toujours regarder : je pense aux jeux game and watch inventés pour l’occasion qui sont autant de formidables clins d’oeil à ma jeunesse mais qui sont surtout révélateurs du contenu très riche du jeu. Les missions partent dans tous les sens même si certaines ont un intérêt parfois discutable mais au moins, rien ne dure longtemps, les récompenses sont nombreuses et le rythme reste donc la maître mot. Même s’il y a des passages qu’on aime pas trop, cela ne dure finalement jamais longtemps et l’intérêt est lui dans cesse relancé avec des découvertes à tous les niveaux.

03

Graphismes : 96%
Un délice acidulé et varié.

Animation : 88%
Quelques petites baisses de framerate malheureuses.

Jouabilité : 91%
Plein d’idées compilées pour plus d’expérience de jeu.

Bande Son : 95%
Une ambiance léchée très Disney.

Intérêt : 97%
Un titre fou en terme de créativité : le travail est immense et la technique maîtrisée malgré quelques effets un peu trop artificiels.

Note Globale : 94%
Impossible de faire la fine bouche devant ce Kingdom Hearts 3 qui n’a au final qu’un seul défaut, s’être fait trop attendre.


NOTE : 09/10