Consoles-Fan
20/04/2019

Auteur
A Lire Egalement

  

3088 articles en ligne

 
Steins ;Gate Elite
Soyez sérieux
deux minutes

Amis des digital comics à l’eau de rose et très coloré, passez votre chemin, Steins ;Gate Elite fait plutôt dans le sérieux et l’assume en offrant une écriture très adulte mais aussi une réalisation sérieuse, solide avec de très nombreux détails en terme d’animation.

05

Le character design est plutôt léché avec des dominances de beige mais aussi un goût prononcé pour le glauque et le gore. J’ai mes préférences pour les japaniaiseries et j’assume totalement mais force est de constater que ce titre léché trouvera son public. Il peut rappeler le style de dessin de Catherine mais il s’en éloigne puisque le style est moins délirant. En tous cas, il est difficile de faire la fine bouche tant le jeu est sublime musicalement parlant et doté d’un character design très abouti.

03

Steins ;Gate Elite se fait remarquer pour son écriture haletante et mature, je vous l’ai dit. Il est rare de trouver un travail aussi abouti même dans le genre. Certes, le jeu sonne grave et fait la part belle à un univers glauque mais il faut reconnaître que le résultat final sonne bien avec pas mal de phases d’animation tout en restant plutôt sobre dans son ensemble qui propose quand même pas mal d’inégalités. Certaines phases sont très animées alors que d’autres restent désespérément fixes.

02

Les fins (alternatives) méritent en tous cas d’être vues, pour une fois que le jeu se targue d’avoir plusieurs cheminements possibles vraiment différents. On en revient à la qualité du travail d’écriture messieurs mesdames.

01

Graphismes : 87%
Superbe character design digne de grands films d’animation.

Animation : 84%
Pas mal de phases fixes mais quand ça bouge, c’est somptueux sans en faire trop.

Jouabilité : —%
Clic, clic, clic.

Bande Son : 94%
Mirifique.

Intérêt : 92%
Une écriture maîtrisée même si ce n’est pas forcément le genre d’ambiance que j’adule.

Note Globale : 90%
Le drame, c’est que beaucoup de joueurs passeront sans doute à côté.


NOTE : 09/10