Consoles-Fan
16/06/2019

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3100 articles en ligne

 
Captain Toad : Treasure Tracker Episode Special
Captain Toad said okay (Five, four, three, two, one)
Then I raised my hand and waved

On a adoré Captain Toad : Treasure Tracker, on s’est forcément réjoui de l’adaptation sur Switch puisque le jeu est idéal pour jouer en mode nomade. Oui mais voilà, le jeu était rigoureusement identique alors que 3 ans se sont écoulés entre les deux sorties. Nintendo décide d’agrémenter via un DLC payant le jeu de nouveaux épisodes, il est vrai que le genre s’y prête facilement mais, mieux encore, un vrai mode deux joueurs a été rajouté. Il est désormais possible de jouer à deux à tous les stages du jeu, même les anciens, même s’il est vrai que les nouveaux ont été mieux travaillés sur l’aspect coopératif.

04

Et pourtant, tout n’est pas si parfait que cela car si dans l’absolu, le concept est toujours aussi amusant, les graphismes toujours aussi propres, il faut souligner que la gestion de la caméra qui est quand même au coeur du gameplay n’est pas idéale lorsque les deux joueurs peuvent la faire pivoter et donc entrer en conflit. Il va falloir dialoguer afin que chacun progresse dans sa partie qui n’est pas toujours visible à 100%. On sen en tous cas que le jeu a été pensé essentiellement à la base pour être joué seul.

Le jeu propose en tous cas de nouvelles idées très sympathiques comme la course aux couronnes qui apparaissent un peu partout dans les décors et qu’il faut rattraper avant la fin d’un décompte, un peu comme les pièces rouges dans un Mario finalement.

03

Même si le système de coopération ne m’a pas pleinement convaincu, la faute à un système de caméra trop bordélique qui permet une bonne visibilité lorsque les deux joueurs se séparent de trop (pourtant l’aire de jeu n’est pas si grande), Captain Toad : Treasure Tracker Episode Special reste un fleuron en terme de level design. J’ai adoré tous les nouveaux stages, si bien pensés, parfois évolutifs avec des recoins et des recoins à explorer.

02

Il est clair qu’on n’a pas grand chose à redire sur le fond même si dans l’absolu, ce Captain Toad n’invente pas grand chose, il exploite de l’existant dans des mondes minatures à parcourir tels des "puzzles". On a en tous cas grand plaisir d’aller chercher un maximum d’objectifs secondaires, histoire de ne pas tuer le jeu trop rapidement car il est vrai que si vous vous contentez juste de foncer en ligne droite, le jeu est assez facile.

01

Graphismes : 90%
C’est vraiment joli, propre.

Animation : 90%
Pas impressionnant mais les mouvements sont limpides.

Jouabilité : 87%
Une vraie leçon de level design, des sensations basiques et pures : les fondements du jeu vidéo. La gestion de la caméré aurait pu être mieux réfléchie.

Bande Son : 88%
Ambiance très Nintendo mignotte, rigolote, rondouillarde.

Intérêt : 92%
Un challenge absolument idéal pour vos déplacements : le jeu est passionnant et les stages s’enchaînent sans la moindre lassitude.

Note Globale : 89%
Un bonbon à déguster : c’est intelligent, bien ficelé : un régal pour les yeux et l’esprit.


Test réalisé en famille avec Alicia (10 ans) et Ethan (13 ans)
NOTE : 08/10