Consoles-Fan
23/07/2019

Auteur
  

3108 articles en ligne

 
Bee Simulator
Elle est où Mallaury Nataf ?
En lune de miel !

Voilà un jeu plein de promesse qui va débarquer prochainement sur PC, PS4, Xbox One et Switch. Forcément, être une abeille n’est pas chose courante et cela intrigue même si l’idée n’est pas totalement nouvelle. On avait eu en effet droit à Bee Movie la génération de console précédente. Cette fois-ci, on nous promet donc plus une simulation mais dans les faits, il faut reconnaître que l’on a droit à un gameplay plutôt Arcade facile à maîtriser avec des petites épreuves à gauche et à droite tirée tout droit de Pilot Wings puisqu’il faut passer dans des cercles ou, et c’est une surprise, For Honor ou Red Steel 2 en ce qui concerne les combats.

03

Le jeu se veut avant tout familial et regorge de promesses puisqu’à la base, se retrouver projeté dans un monde où tout paraît énorme fait penser à Toy Story, 1000 et 1 pattes, Arthur et les Minimoys côté film d’anomation ou Toy Commander, Ray Tracer ou encore Micromachines côté jeux vidéo et force est de constater que cette projection reste plaisante voire bucolique et fatalement très contemplative.

Le jeu se découpe en diverses activités et j’ai pu être rassuré en ce qui concerne la maniabilité qui est vraiment, à défaut d’être originale, très bien équilibrée. Graphiquement, c’est plutôt joli, merveilleux, poétique. Le seul doute qui ressort de cette séance de jeu d’une trentaine de minutes, c’est l’aspect répétitif. On espère en effet que le jeu va proposer pas mal de minijeux variés car cette séance de jeu à l’E3 n’a pas permis en tous cas d’en dévoiler beaucoup.

02

Collecter du pollen entre deux promenades en passant dans des cercles colorés et livrer bataille à d’autre insectes ne vont certainement pas suffire pour faire tenir les joueurs en haleine pendant quelques heures. A priori, d’autres activités sont prévues mais on n’en sait pas beaucoup plus à ce stade. Les environnements devraient être assez variés et à l’instar d’un The Crew, il sera possible de visiter le jeu librement. Côté musique, le jeu s’offre quand même les services du compositeur de The Witcher 3, rien que ça.

Quid de l’enjeu éducatif, écologique ? Nul doute que Big Ben apportera prochainement la réponse à tout cela lors de la sortie du jeu qui est programmée pour la fin de l’année.

01