Consoles-Fan
20/02/2020

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3143 articles en ligne

 
Marvel’s Avengers
Je l’attends !
Maar (zo) veel !

Présenté en grande pompe à l’E3, voilà sans doute un des titres du salon qui ne pouvait pas décevoir. Certes, il n’y aura pas de hands-on mais les phases que nous avons vues sont prometteuses si l’éditeur a joué le jeu et n’a pas tenté de nous tromper.

01

En tous cas, Marvel’s Avengers semble plein de promesses. La réalisation est au poil et vraiment impressionnante avec de l’action à tous les étages mais sans être brouillon. Le fait que l’on va pouvoir incarner différents personnages de la série est évidemment un point fort puisque différents gameplays pourront être développés afin de ne pas lasser le joueur. On a ainsi pu voir Thor, Iron Man, Captain America, Hulk ou encore la veuve noire au travail. C’est très cinématographique et c’est bien évidemment voulu.

Côté design character, on reste assez éloigné des acteurs actuels, à noter qu’aucune promesse en ce sens avait été faite. De plus, ça doit coûter bonbon ! Il s’agit donc d’une adaptation libre des comics mais on notera néanmoins que le look des personnages est assez fadasse, manque de personnalité ou d’originalité. C’est beau mais c’est commun.

02

Chaque personnage devrait avoir en tous cas un système d’évolution de ses compétences. Là aussi on nage en plein classicisme mais il est vrai que ne pas le faire dans un jeu vidéo actuel pourrait sembler très rétro même si c’est un aspect gestion-RPG qui ne m’intéresse guère. Le concept a l’air en tous cas ici plutôt bateau et peu élaboré. Il a juste le mérite d’exister mais on sent bien que les développeurs ne se sont pas lâchés sur ce point contrairement au côté spectaculaire du titre. Crystal Dynamics ne devrait une fois de plus pas nous décevoir.

Même si tout est probablement scripté, il faut noter une très forte interaction avec les décors que l’on peut saisir, détruire. Voir un grand pont désancré et rentrer en résonnance est très impressionnant. Reste à voir donc le ressenti du jeu car nous ne sommes vraiment pas à l’abri d’un titre proposant un gameplay très basique épaulé par la machine. A-t-on encore l’impression de jouer ou subit-on une avalanche visuelle d’effets spéciaux ? C’est ce que nous découvrirons à la sortie du jeu, le 15 mai 2020.

03