Consoles-Fan
22/10/2019

Auteur
  

3124 articles en ligne

 
Senran Kagura Peach Ball
Le mauvais goût est assumé
et vous allez quand même l’acheter

Il est vrai qu’avec Senran Kagura, il faut s’attendre à tout. Notre premier contact avec le jeu s’est fait à l’E3 où nous avons pu découvrir l’un des flippers thématisés du jeu. Le pitch est assez simple : les filles de la série se sont transformées en animaux ou plus exactement ont mies des déguisements sexys avec des dessous de fourrure et les oreilles adéquates.

07

Ce jeu s’inscrit un peu en regard de Kyuutenkai Fantastic Pinball : il est évolutif et permet d’accéder à un petit flipper caché qui fait office de défi. Le concept est plutôt simple : vous devez exécuter certaines actions afin de débloquer les défis qui répondent à des noms sans équivoque : "super défi coquin" et compagnie. Et résultat visuel ne se fait pas non plus attendre puisqu’il s’agit de faire fondre de la glace dans le décolleté de la demoiselle, de l’asperger d’eau au visage (restons corrects) et pourquoi pas de lui tapoter sur les fesses avec les flips, si possible de lui arracher ses sous-vêtements.

06

C’est grivois et on aime ça. Si jamais la demoiselle venait à s’effondrer sur le plateau de jeu, n’hésitez surtout pas à faire rebondir la boule sur elle, c’est fait pour ça. Mais outre le fait que le jeu ne cherche guère à dissimuler ses intentions, il faut reconnaître que c’est un jeu de flipper assez sympa à prendre en main et surtout très bien réalisé, avec des couleurs châtoyantes et acidulées qui n’aurait, au final, même pas besoin de tout ce fan service. Puisqu’il est là, on prend aussi...

05

Là où le bas blesse, c’est du côté du contenu. Il n’y a que deux flippers dont le level design semble fort proche : ils ne se différencient au final que par l’esthétique ou presque. L’un est un parc d’attractions. L’autre vous plonge dans le Japon féodal. Et au beau milieu, vous avez une des héroïnes du jeu à quatre pattes et parfois affalée, qu’il va falloir sauver.

04

Au final, c’est peu mais soigné. C’est à dire que les sensations sont plutôt bonnes. Honneur aux vibrations qu’il ne fallait vraiment pas rater, tout le monde aura compris pourquoi. Mais il est vrai qu’en dehors de cet aspect, on notera un joli travail au niveau du ressenti du flipper.

03

Mais allez-vous pouvoir vous rincer l’œil à souhait ou le jeu va-t-il vous donner du fil à retorde. Eh bien, là aussi, c’est un peu la déception : le jeu est très facile : vous pouvez rester déconcentré sans problème...

02

Au final, on se retrouve avec un jeu très déluré, plutôt très esthétique, bien joli à regarder mais avec un challenge absent et un contenu rachitique : à vous de voir au vu de ces éléments quelle sera votre capacité à dépenser ou à ne pas craquer.

01

Graphismes : 95%
Très charmant et travaillé.

Animation : 95%
Pas grand chose à redire là-dessus : le tout est très vivant et la demoiselle se contortionne pour notre plaisir.

Jouabilité : 94%
De bonnes sensations de jeu ! Les vibrations au top !

Bande Son : 91%
Une excellente ambiance générale, presque hystérique.

Intérêt : 63%
Une contenu de radin.

Note Globale : 73%
Beau mais court et facile. Deux flippers (principaux) plus quelques petits bonus, c’est trop peu !


NOTE : 07/10