Consoles-Fan
19/11/2019

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3129 articles en ligne

 
Contra
Un bon contramal
et on en parle plus

Bonjour ! C’est pour une commande. Il faudrait rebooter la licence Contra en donnant un coup de peps aux graphismes dont vous me prenez de la 3D et faut que ça pète dans tous les sens. Rajoutez des explosions d’il vous plait. Faut de l’envergure. De la surenchère ; De la débauche. Oui, je sais que y’a pas des moyens de fou. Vous pouvez le faire ressembler à un jeu PS2 mais par contre faites vraiment tout exploser partout s’il vous plait. Ah oui, mettez aussi des effets rigolos comme les ennemis qui viennent s’écraser sur l’écran de la télé. Ils adorent ça les joueurs depuis TMNT sur Super Nintendo. Alors, le plus important, c’est de proposer une expérience de jeu vraimment pas réaliste que le joueur puisse se raccrocher à des souvenirs bien rétro malgré la non conservation du gameplay d’origine. Il faut une attaque spéciale, des phaes bien bourrines et bien fun. Il n’y a pas de question à se poser. Pan, je tue, pan, t’es mort.

04

Et ce Contra, donc, qui n’en a pas vraiment le goût, il est vrai, profite finalement de l’aura de la licence originale mais il faut reconnaître que c’est un bon défouloir, que les sensations de jeu sont antiques dans le bon sens du terme, c’est à dire qu’il fleure bon le jeu vidéo, le vrai jeu vidéo : on a l’impression de jouer, enfin, vous voyez ce que je veux dire.

03

Graphiquement, c’est laid, même plutôt très laid pour cette génération de console. C’est vrai. Mais ça pète de partout. On dirait un jeu du niveau de la Dreamcast ou de la PS2 mais ce n’est pas grave puisqu’on s’amuse beaucoup jusqu’à 4 joueurs en ligne ou en local. Le titre est en effet plutôt complet et généreux en contenu histoire de compenser. Les stages découpés en plusieurs parties sont plutôt longs et plaisants avec des idées sympathiques qui se révèlent au fur et à mesure que vous avancer. On peut switcher entre deux armes. Il y a aussi une grosse attaque spéciale qui déglingue tout plutôt délirante en terme de visuel puisque vous allez chevaucher un gigantesque missile.

02

Il est en tous cas clair que le jeu va avoir du mal à s’imposer si vous êtes juste à la recherche d’un titre visuellement impressionnant. En revanche, si vous cherchez un bon défouloir, Contra : Rogue Corps fera le job mais sans la sensation de jouer à un Contra.

01

Graphismes : 65%
C’est moche, ça bave, les couleurs sont laides... Les décors sont répétitifs... Et le bestiaire ? Pareil !

Animation : 80%
Explosif.

Jouabilité : 86%
De bonnes sensations de jeu même si la caméra est parfois chafouine.

Bande Son : 77%
Nerveuse.

Intérêt : 82%
Vachement fun en fait malgré pas mal de maladresses ergonomiques et contextuelles.

Note Globale : 74%
On aurait aimé mieux car ce Contra a quand même fait le maximum pour nous décevoir. Pourtant, on y joue sans déplaisir mais cela aurait pu être un come back tellement génial, là, on doit juste se complaire dans le minimum syndical à l’image sans doute des moyens octroyés pour le jeu.


NOTE : 07/10