Consoles-Fan
12/12/2019

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3132 articles en ligne

 
Call Of Duty Modern Warfare
C’est parti
comme en 2007

Si Call Of Duty a toujours eu la réputation d’être une belle démo technique, les jeux d’Activision n’ont pas toujours sur se positionner avec un mode histoire efficace. Après avoir passé son tour l’année passée sur cet aspect puisque le dernier Call Of Duty était orienté exclusivement multijoueurs, voici la série de retour et, on peut le dire sans exagérer, c’est une renaissance à laquelle on assiste.

06

On remet les pendules à zéro et on bénéficie désormais d’une véritable écriture et d’une mise-en-scène absolument géniale qui nous place au coeur d’un film avec des phases anti-terroristes absolument démentes. On est tantôt apeuré, tantôt maître de la situation mais le mélange est aussi efficace que détonnant.

Les phases de jeu sont variées à défaut d’être toutes intéressantes en terme de challenge mais elles ont en tous cas le mérite d’exister. A défaut d’avoir réussi partout, les petits gars d’Infinty Wards on essayé de nous en mettre plein la vue.

05

C’est vrai que graphiquement, le jeu est de toute beauté mais ne surprend finalement pas tant que cela tant on est habitué à ce genre de qualité depuis quelques années. En revanche, la gestion des éclairages est tout simplement superbe. Si votre télévision est HDR, vous aurez sans doute la larme à l’oeil.

On a vraiment l’impression qu’Activision a voulu rompre avec le passé en offrant pour ce nouveau Call Of Duty une expérience de jeu un peu plus en rapport avec les standards actuels et cela fait plaisir à voir car on a vraiment l’impression qu’avec ce nouvel opus on a désormais le beurre, l’argent du beurre et le sourire de la crémière.

01

C’est quand même amusant d’écrire tout cela car jusqu’à présent, Call Of Duty appelait un sourire blasé malgré l’écrasant succès commercial de la licence. Mais là, c’est la fête du slip. Call Of Duty implique énormément le jouer qui se retrouve parfois replonger dans un bon "Mission Impossible" avec du suspens et de la peur au ventre.

04

Cela fait en tous cas plaisir de votre cette licence sortir de sa zone de confort et réussir avec brio quitte à finalement surprendre agréablement les joueurs. Le titre est plus mature que jamais avec des positions politiques cinglantes voire controversées. Mais ce Call Of Duty plein de promesse nous abandonne même avec un cliffhanger qui nous promet une suite tonitruante pour l’année prochaine : indéniablement une très bonne idée de vouloir désormais construire un ligne cohérente à la série.

Mais bien entendu, s la campagne est sympathique, elle ne représente qu’un bonus pour bien des joueurs attirés la plupart du temps par l’aspect multijoueurs. Ici aussi, ce nouveau Call Of Duty a fait des merveilles en terme de contenu. Le titre propose des affrontements finalement assez basiques et qui font fi de bien des gadgets mais la nervosité est au rendez-vous. Simple mais qualitatif donc sont les maîtres mots de ce nouveau Call Of qui mérite véritablement toute votre attention.

03

Outre les modes de jeu classique, on retrouvera un mode de jeu vraiment intéressant : la cyberattaque qui vous permet de ranimer les soldats de votre équipe et donc de renverser parfois dramatiquement la situation ! La guerre Terrestre vous permettra de vous affronter avec 64 joueurs sur des cartes élargies.

Enfin, l’Escarmouche vise plutôt les parties plus intimistes puisqu’elles se jouent à 2 contre 2 mais en plusieurs manches gagnantes. Ces parties sont assez stressantes puisque les manches peuvent être rapidement plies et peuvent rappeler un certain Goldeneye sur N64 dans le principe. En gros, c’est le premier qui trouve l’autre dans des cartes assez petites qui est quasiment certain de remporter la victoire. J’ai adoré ce mode de jeu pimenté où le moindre bruit attirera votre attention. Amis du home cinema, une bonne installation sonore est un vrai plus.

02

Graphismes : 92%
Très belle réalisation même si on est plus vraiment surpris par la beauté d’un Call Of.

Animation : 88%
Une belle stabilité générale : cela crachotte encore parfois.

Jouabilité : 91%
De très bonnes sensations de jeu malgré un support un peu trop poussé en terme de visée. A désactiver s’il-vous-plait !

Bande Son : 93%
Une ambiance sublime si vous êtes bien équipé comme il faut.

Intérêt : 94%
Un mode hostoire passionnant et un multi complet avec des cartes bien pensées !

Note Globale : 92%
Vraiment un très bon épisode ! Ca fait bien longtemps !


NOTE : 09/10