Consoles-Fan
18/09/2020

Auteur
  

3175 articles en ligne

 
Sisters Royale
Crepage de chignon
entre soeurs

Ca faisait longtemps que je n’avais plus eu entre les mains un jeu d’Alfa System. Ca fait plutôt plaisir de les revoir surtout pour une sortie de jeu européenne avec malheureusement quelques impairs.

01

Le gros défaut du titre est sans doute d’avoir mis l’accent sur un scénario aux fraises dont la traduction manque singulièrement de cachet. Les phrases semblent toutes séparées de leur contexte ou presque, mal écrit (et qquand je dis que c’est mal écrit c’est dans les deux sens du terme car il y a de sérieux problèmes typographiques et orthographiques) et on y comprendrait rien à rien si le scénario était complexe. Heureusement, il ne l’est pas, les 5 protagonistes du jeu sont des soeurs et elles ne s’entendent sur rien.

Je ne suis qu’un pauvre petit testeur. Mon job, c’est de vous dire ce qui va et ce qui ne va pas dans un jeu vidéo. Alors, oui, la localisation de ce titre ne ressemble à rien mais c’est un shoot-them-up ! On s’en balance du scénario. On est d’accord.

02

Car pour le reste, Sisters Royale s’en sort avec les honneurs. Le jeu est très propre sur lui. C’est un shoot à pied un peu comme Kikikaikai ou dans les phases d’action de Fray In Magical Adventure. Autrement dit, vous aurez des obstacles qui bloqueront vos tirs. D’autres interactions avec les décors sont aussi présentes comme par exemple le fait de glisser sur des zones verglacées. Chaque personnage jouable a ses propres attaques mais celles-ci évoluent et deviennent plus létales lorsque vous frôlez les tirs ennemis, en gros lorsque vous mettez votre hitbox en danger. Ce choix de l’éditeur n’est pas nouveau mais il est toujours sympathique puisqu’il invite le joueur à prendre des risques, ce qui n’est pas sans pimenter l’action.

Sisters Royale est assez facile pour un manic shooter, il est aussi assez court mais il est doté d’une bonne replay value puisqu’on a envie de terminer le titre avec chacune des 5 soeurs, pas pour découvrir l’histoire en tous cas, vous l’aurez compris.

04

Tout bon shoot-them-up qui se respecte propose une bombe auto-nettoyante et cela ne sera pas de trop quand il faudra affronter boss et sous-boss puisqu’il y en a un de chaque dans chacun des stages.

Visuellement, le jeu est plutôt varié même s’il ne s’embarrasse pas d’une multitudes d’effets spéciaux. C’est fin et coloré mais ça se limite à ça. Par chance, les ralentissements ne sont pas de la partie.

Sisters Royale est un bon petit shoot qui manque un peu de finition surtout au niveau de la localisation : rien de bien grave en soi. Ah oui, un gros défaut quand même à mes yeux : pas de mode deux joueurs même on peut comprendre pourquoi dans l’absolu puisque les soeurs se combattent, elles ne coopèrent pas, mais cela nous fait quand même une belle jambe. Une petite réconciliation et hop, on peut jouer à deux. Non ? Bah, non alors...

Graphismes : 80%
De bien jolies couleurs et des attaques spéciales qui nous font profiter du character design très réussi.

Animation : 72%
J’aurais aimé un peu plus de folie dans les décors, un peu plus d’effets spéciaux, mais au moins, ça ne rame pas !

Jouabilité : 90%
Un concept pas nouveau mais qui offre une expérience de jeu bien complète.

Bande Son : 70%
Pas vraiment dingue...

Intérêt : 80%
Bonne rejouabilité et mode Tate disponible !

Note Globale : 82%
Un petit jeu sympa, kawaii avec une bon gameplay mais qui, malgré sa finesse graphique, aurait mérité d’être plus impressionnant. Petit bémol pour la localisation bâclée.


NOTE : 08/10