Consoles-Fan
12/07/2020

Auteur
A Lire Egalement

  

3167 articles en ligne

 
Psikyo Shooting Stars Bravo
Vous reprendrez bien un peu
de boulettes ?

Deuxième opus de cette compilation de shoots sorti dans la foulée, Psikyo Shooting Stars Bravo offre une expérience de jeu assez équivalente mais l’optique a légèrement changé. Explications.

03 - Copie

La star de cette compilation est sans aucun doute la série Gunbird représentée ici en 3 exemplaires. Si les deux premiers sont des shoots verticaux qui ont marqué leur temps avec une belle générosité en terme d’animation, taille de sprite, scrollings différentiels, le troisième opus (Gunbarich) est en fait une sorte de mix entre shoot et casse-brique.

02 - Copie

Ce n’est donc pas une vraie suite mais un spin-off qui va apporter dans cette compilation quelque chose d’un peu différent. Je n’ai pas connu Gunbarich à l’époque mais je possédais déjà le jeu en Switch puisque celui-ci était déjà sorti en dématérialisé et que j’avais déjà craqué, étant fan des Gunbird pour y avoir énormément joué sur Segasaturn. Ce casse-brique est intéressant de par le fait qu’il nous invite à affronter des boss assez kawaii.

06 - Copie

L’autre trilogie présente est celle de Sengoku Ace. Elle propose le premier opus qui est aussi un shoot vertical alors que les deux épisodes qui ont suivi sont devenus horizontaux. Le troisième est même réalisé en 3D mais n’est pas forcément le plus joli ou le plus lisible des 3. C’est d’ailleurs le seul épisode que je ne connaissais pas et qui n’a donc pas pu tirer sur la fibre sentimentale et j’avoue que c’est l’opus qui m’a laissé plus ou moins de marbre.

05 - Copie

Le constat reste en tous cas le même que pour Shooting Stars Alpha. La compilation est généreuse et à un prix honnête. La replay value est de mise et pouvoir y jouer sur une console portable est un vrai plaisir. Pourmoi, les deux compilations sont de véritables madeleines de Proust mais si vous devez faire un choix,sachez que cette compilation est un peu plus japanisante alors que la première est plus militaire.

04 - Copie

Il est vrai que dans l’absolu, rien ne ressemble plus à un shoot Psikyo qu’un autre shoot Psikyo. Les bases restent les mêmes en terme de gameplay. Même les items à récupérer sont directement reconnaissables. C’est finalement l’enrobage qui change mais le plaisir est à chaque fois intact.

01 - Copie

Graphismes : 86%
La maîtrise était telle à l’époque que les titres n’ont pas vraiment vieillis sauf peut-être le plus "moderne" d’entre eux qui avait choisi l’optique de la 3D, celui-là porte paradoxalement le poids des ans.

Animation : 90%
Des jeux avec des gros sprites qui bénéficient généreusement de nombreuses frames.

Jouabilité : 91%
Des mécaniques de gameplay semblables d’un titre à l’autre à l’exception de Gunbarich.

Bande Son : 90%
Les sonorités de l’époque. Petite larme.

Intérêt : 95%
Une durée de vie énorme grâce à sa replay value efficace.

Note Globale : 92%
Pour un public niche tant le genre est devenu, à mon grand dam, confidentiel.


NOTE : 09/10