Consoles-Fan
26/11/2020

Auteur
  

3181 articles en ligne

 
Bubble Bobble 4 Friends
Parfois, il vaut mieux
rester dans sa bulle

Il n’est pas toujours simple de rebooter une série des années plus tard, parce que le gameplay simpliste de l’époque a parfois fort vieilli. Heureusement, Bubble Bobble tient le choc. des jeux de ce type, il y en a eu vraiment plain : Parasol Stars, Chip Chap Kick... Et cela a toujours donné de bons résultats. Parmi ces titres, Bubble Bobble fait figure de proue. C’est donc l’occasion de découvrir ou de découvrir un titre absolument mythique. Oui, mais pas à n’importe quel prix.

04

En effet, ce genre de titre devrait proposer un très grand nombre de stages tant il sont simplistes à produire. Et ce n’est pourtant pas le cas. 5 mondes divisés en 10 stages qui font un écran, c’est vraiment très peu. Alors pour se faire pardonner, les développeurs ont inclus aussi le jeu original complet. Mais ça ne suffit pas. Conscients de leur manque de générosité, l’éditeur a choisi de proposer des dlcs qui arriveront par après mais qui auront le mérite d’être gratuits. On parle entre autres du retour du baron Von Blubba mais aussi de nouveaux stages. Vous verrez dans la suite du test que cela ne sera pas de trop.

Bubble Bobble, de quoi s’agit-il ? Il faut lancer les bulles qui ont une portée limitée sur les ennemis puis percer la bulle une fois que l’ennemi est enfermé pour confirmer son élimination. L’idée est d’emprisonner le plus d’ennemis possibles et de réaliser des chaînes en éclatant toutes les bulles d’un coup. Il est possible de sauter sur les bulles vides afin de les utiliser comme des plate-formes et atteindre différents endroits du jeu. Certaines bulles, enfin, ont des propriétés spéciales comme par exemple envoyer un énorme décharge transversale.

03

Ce nouvel opus vous propose de jouer à 4 en co-op et de faire ainsi une course au score. les graphismes sont très réussis, dans un style très enfantin, dans un style très propre à la Nintendo. Pour sûr, le choix de la Switch est idéal comme support.

La nostalgie fait son office mais pas pour bien longtemps car il ne faudra guère plus d’une séance de jeu pour le terminer. C’est vraiment trop pauvre que pour être satisfait d’autant qu’avec un tel prix, on aurait quand même pu s’attendre à un vrai jeu complet avec plein de contenu.

02

Le pire dans tout ça, c’est qu’il n’y a qu’un décor : une chambre d’enfant dans laquelle la caméra explore différents recoins pour illustrer chaque monde. Entre chaque stage, le jeu propose un nouvel angle de caméra. Mouais... Même en terme de musique, on a vite fait le tour, nostalgique, certes.

En fait, Bubble Bobble a terriblement vieilli ou du moins, il n’arrive pas à se renouveler. On ne trouve à aucun moment de trait de génie. C’est même parfois peu clair. On ne trouve pas de fil rouge ou de logique d’un monde à l’autre. On les parcourt sans avoir l’impression d’apprendre à mieux jouer. Heureusement, il y a les boss qui viennent opposer un peu de challenge au joueur. Mais même ceux-ci... Il s’agit en fait toujours du même boss recustomisé avec de nouvelles attaques. Seul le boss final est vraiment différent en terme de look.

Malgré tout, ce Bubble Bobble a un capital sympathique certain mais il n’est pas sûr que je le relance tout de suite.

01

Graphismes : 75%
Vraiment charmant, coloré, propre. Le monde est malheureusement peu vaste.

Animation : 72%
Tout est fluide. Les courants donnent un peu de vie au tout.

Jouabilité : 70%
Une meilleure optimisation aurait été souhaitable. C’est souvent brouillon sans raison.

Bande Son : 73%
Les musiques remixées de l’époque.

Intérêt : 50%
Super court !

Note Globale : 67%
Un moment de jeu agréable mais sans plus.


NOTE : 06/10