Consoles-Fan
19/09/2020

Auteur
  

3176 articles en ligne

 
Death Come True
Espérons qu’on apprenne
la vérité à la fin

Il y a des tests qui ne sont pas faciles à faire et Death Comte True fait partie de ceux-ci. La faute au format, un film intéractif court par définition, pas vraiment rejouable une fois liquidé. Il est difficile de toucher le scénario de trop près au risque de vous spoiler ? Alors que reste-t-il à dire ? Pas grand chose.

03

Ce que je peux vous révéler, c’est que la réalisation est correcte. La compression vidéo de bonne qualité. En revanche, la réalisation fait assez cheap et les dialogues sont vraiment, mais vraiment gnan-gnan. Lejeu d’acteur est aussi assez décevant malgré la présence de grands noms comme Chiaki Kuriyama, Kanata Hongo ou encore Wim Morisaki qui n’ont certainement pas été beaucoup aidés par la production.

Le concept de jeu est, on ne peut plus simple, puisqu’il s’agit de faire régulièrement des choix et de laisser le joueur choisir (bien qu’il ne connaisse fatalement pas l’issue de son choix) l’évolution du scénario. Est-ce qu’on peut parler encore de jeu vidéo ? Je dirais quand même que non. C’est un film interactif qui pourrait au final se jouer avec une télécommande.

Le jeu part d’un postulat assez simple puisque vous incarnez un jeune homme qui semble avoir une vie assez mouvementée mais qui a des solides problèmes de mémoire : il ne sait même plus qui il est.

02

Notons quand même que le déroulement du jeu est assez limité car le bon choix vous fera voir la suite de l’histoire alors que le mauvais choix vous enverra vers un game over. On ne peut donc pas vraiment parler de film à choix multiples. En tous cas, l’arborescence est vraiment très limitée, ce qui est dommageable car en plus d’être court, il ne vous incitera pas à une deuxième visite. Dans les faits, chaque joueur découvrira une histoire et un épilogue identique. Nos choix n’ont pas d’impact dans l’histoire, si ce n’est que l’on visite parfois, et bien malgré nous puisqu’il n’est pas possible d’imaginer comment le scénario a été écrit, une voix de garage qui nous emmène vers une mort inéluctable. C’est bon ou pas. En tous cas, on comprend aisément que cela a du rendre la conception du jeu bien plus facile qu’un système bien arboré comme dans Last Shift. Le seul intérêt au final est de découvrir les différents moyens d’échouer. Vous avouerez qu’on a mieux à faire.

Finalement, le jeu offre une expérience déjà proposée par Netflix pour un de ces épisodes de Black Mirror. C’est sympa mais sans plus tant le titre manque d’interactivité. Difficile dès lors de sortir de sa carapace de spectateur pour s’identifier au personnage.

01

Graphismes : —%
Cinéma, cinéma...

Animation : —%
C’est du film !

Jouabilité :—%
Il s’agit juste de choisir entre deux options.

Bande de Son :63%
Une ambiance assez froide.

Intérêt : 51%
Pas de rejouabilité (ou très peu)

Note Globale : 70%
En résumé, Death Come True est un bon petit thriller à faire une seule fois car pas si interactif que cela.


NOTE : 07/10