Consoles-Fan
21/06/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2958 articles en ligne

 
Eldorado Gate Part.2
Elle dort sur le ventre aussi
Et plut

"Oh non, John, je sais tr

Il sera court mon test

Bah oui, pas la peine de tirer en longueur ce test ; je ne ferais que me répéter puisque Eldorado Gate Part 2 ressemble comme deux gouttes d’eau à son prédécesseur et c’est plutôt normal jusque là. Enfin, pour rassurer les anxieux, graphiquement c’est toujours aussi beau fin et détaillé : de la belle 2D comme on n’en fait plus ! Les combats par contre sont toujours aussi moches mais bon ça c’est mon point de vue personnel. Je préfère dans la même gamme largement Tengai Makyo : The Appocalypse 4 sur Saturn ! (Oui, je sais, je l’ai déjà dit dans mon autre test mais que voulez-vous, à mon âge, on aime bien se répéter !)

L’histoire reprend donc avec le 4ème scénario, même qu’après vous aurez droit à un 5ème scénario et (suspens suspens) un 6ème si vous êtes sages . L’histoire débute dans un village qui se retrouve rapidement pillé et brûlé par des brigands. N’écoutant que votre courage, vous vous enfuyez à la recherche d’autres horizons tellement plus reposants.

Pas de bol, lors de votre fuite, vous rencontrez plein d’ennemis qu’il va falloir affronter les uns derrière les autres. Remarquez que si vous aviez pu rentrer chez vous directement et siroter un coktail Malibu sur la plage, le jeu aurait eu très peu d’intérêt.

Vous êtes au milieu du test

J’ai quand même eu l’agréable impression que quelques effets visuels ont été gracieusement rajoutés par Mr. Capcom puisque le jeu me donne une meilleure impression dans l’ensemble alors que l’absence d’effets de surprise aurait dû normalement jouer en la défaveur du soft !

Côté couleurs c’est un vrai régal et le niveau de détails m’étonne une nouvelle fois ! Par contre, le jeu reste très linéaire : Eldorado Gate nous offre en fait une courte promenade dans un monde kawaii ! Mais rien que pour cela le jeu vaut le détour. Et puis il ne coûte que 2800 Yens au Japon, pourquoi diable se priver ?

Vous étiez pourtant prévenus qu’il serait court ce test !

Graphismes : 92%
Des graphismes mignons et colorés qui semblent encore avoir été améliorés pour l’occasion !

Animation : 85%
Beaucoup plus de détails d’animation que dans le premier épisode au niveau des décors. L’animation des personnages reste correcte.

Jouabilité : 90%
Tout le monde peut jouer à ce jeu, le japonais n’est vraiment pas un problème.

Bande Son : 80%
On a l’impression d’avoir entendu ces musiques à chaque fois que l’on a joué à un RPG. Vraiment classique de chez classique !

Intérêt : 75%
Eldorado Gate ravira certainement les amateurs de belle 2D mais le jeu s’adresse cependant au joueur débutant à cause de sa trop grande linéarité.

Note Globale : 84%
Une réalisation légèrement améliorée essentiellement due aux nombreuses petites animations qui vivifient le jeu. On retrouve autant de plaisir (si pas plus) qu’avec la première partie du jeu !


NOTE : 08/10