Consoles-Fan
19/09/2018

Auteur
  

3012 articles en ligne

 
Paris Marseille Racing 2
5 heures du mat’, Paris s’
Ou

Ca alors, un

Paris est dans un tel état de délabrement ?

Ah oué quand même… Ah oué… Ben dites donc ça va pas du tout les gars là, vous allez ternir ma réputation avec un jeu pareil. Qu’est-ce que c’est que ces horribles graphismes les pt’tits mecs là ? Et ces voitures ? Vous appelez ça de la modélisation. Bon moi je veux bien vous avez mis des reflets dessus mais vraiment c’est pas beau, c’est même pas beau du tout… Pardon ? Vous vous êtes dits qu’en appelant le jeu Paris Marseille et qu’en modélisant des quartiers réels comme dans MSR vous alliez vendre plein de jeux car les joueurs français seraient familiarisés avec les décors et trouveraient ça amusants de rouler comme des tarés dans les rues qu’ils connaissent ? Oui, pas bête, pas bête. Mais vous êtes déjà allés aux Champs Elysés ? (Aux Champs Elysés tsoin tsoin tsoin tsoin tsoin, aux Champs Elysés tsoin tsoin tsoin tsoin tsoin) Parce que bon techniquement on ne peut pas aller de la place de la Concorde au rond point de l’étoile en 2 secondes. Non, on ne peut pas ! C’est pas réaliste coco. Et puis tu as vu la tronche de ton arc de triomphe ? Faudrait rebaptiser ça l’arc du désespoir ! Et la Pyramide du Louvre, mais comment vous m’avez modélisé ça. On aurait pu faire un superbe rendu avec des reflets et tout plutôt que d’utiliser des textures opaques. Oui je sais c’est plus facile à gérer, mais alors comprenez aussi que pour ce qui est de la réalisation il est plus facile de vous mettre une mauvaise note hein ! Donnant donnant ok ?

Alors, essayons quand même de comprendre ce que les programmeurs ont voulu faire. Apparemment il s’agit de street racing entre Paris et Marseilles, il n’y a pas de règle et le but du jeu est d’arriver premier, simpliste quoi ! Divers tournois sont proposés avec des points à récupérer pour débloquer d’autres tournois, récupérer plus de points, débloquer plus de tournois… classique !

La radioooooo des mégahiiiiiits !

Allons-y ! Apparemment l’équipe de développement, si on peut appeler ça comme ça, a décidé de plagier MSR jusqu’à l’os en reprenant même le système original des radios. Après tout, si c’est bien fait, pourquoi pas, sauf que là l’animateur manque totalement de conviction, ou alors c’est peut-être une radio locale (la radio des mégahits : mais où vont-ils chercher tout ça…). L’animateur nous fait part de ses news faites maisons, les bonnes combines, les concours, la météo… toutes les 15 secondes ! En plus il répète sans arrêt la même chose : un peu d’imagination quoi ! Musicalement parlant, ça passe, on est en tous cas loin des mégahits, étrange, je pensais que c’était la bonne radio pourtant ! Mais là où on comment à se poser des questions, c’est au niveau de la jouabilité complètement foireuse à moins qu’il ne s’agisse d’une simulation de tarte au riz, et si c’est le cas, autant pour moi ! Enfin, ce qui est cool avec les jeux ratés, c’est qu’en général, ils sont ratés sur chaque point afin qu’on puisse les reconnaître sans le moindre doute ! Alors je vous passe le spitch sur les longs chargements, les baisses de framerate fréquentes et les reflets à deux euros (tout augmente !)

Pendant la course, vous devez récupérer de la nitro et gérer les dégâts de votre voiture en récupérant les items adéquats pour réparer ou pour remplir votre boost. Vous pouvez également récupérer de l’argent sur les différents parcours.

Mais voilà, Paris Marseille Racing 2 est un jeu vachement amusant, on s’éclate du début jusqu’à la fin, on n’arrive pas à lâcher le paddle un seul instant. Non, en fait là j’étais pas sérieux… Paris Mareseille Racing 2 est-il le tout dernier stratagème utilisé par les chinois du FBI pour dissuader tout le monde de venir passer ses vacances en France ? Le mystère reste entier !

Graphismes : 17%
Incroyablement moche, flou, sous-texturé et avec des voitures modélisées à partir de boîtes à chaussures.

Animation : 62%
Déjà dans l’ensemble c’est pas génial mais si en plus de ça le framerate arrive encore fréquemme à baisser alors là je me retire et je tire mon chapeau devant tant de non-savoir-faire !

Jouabilité : 45%
C’est pourri, ni arcade, ni réaliste, juste pourri ! Alors désolé si je n’arrive pas à identifier le style de conduite mais en tous cas faut arreter de boire les jours de programmation : boire ou conduire, vous connaissez mmm ?

Bande Son : 55%
Marrante puis rapidement ridicule, la radio finit par taper sur les nerfs.

Intérêt : 07%
Le seul intérêt que je vois dans ce jeu c’est de garder ses sous, mine de rien, grâce à ce jeu vous économisez une soixantaine d’euros c’est quand même sympa, merci !

Note Globale : 20%
Amis parisiens, amis marseillais, ne tombez pas dans le chauvinisme primaire, n’achetez pas ce jeu, point final !


NOTE : 02/10