Consoles-Fan
19/07/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2984 articles en ligne

 
Mario Party 4
Mario parti ?
Mais Luigi est toujours l

Je vous raconte un secret ? Mario Party 4

Mario Party 4, ce sont des promesses de longues heures de jeu en multijoueurs ( parce que seul c’est quand même pas top top il faut bien le dire), de longues heures d’éclate, de rigolade, de mauvaise foi (non mais ta Wave Bird elle marche pas bien d’abord !), de gloussements moqueurs, de cris de joie et la liste est encore longue. Et pour cet épisode, Mario Party 4 que l’on doit comme d’habitude à Hudson Soft et non à Nintendo suit cette même règle immuablement. Et c’est bien là le problème. Pour le passage de la série de la N64 vers la Gamecube, j’aurais aimé un peu plus d’ingéniosité ! Certes, le plateau de jeu est passé à la 3D et s’est vu renforcé par quelques animations, mais à part ça, il n’y a pas grand chose de neuf. Bien au contraire, on nous promet 50 minigames, c’est moins que dans l’épisode précédent ! Les minigames manquent cruellement d’imagination. La plupart ne sont même pas super rigolos. Certains sont de vraies perles où l’excitation est à son comble dans la pièce, mais d’autres ne font qu’office de formalité. Certains minigames se déroulent en quelques secondes, d’autres plus intéressants demandent plusieurs minutes ! Je me rappelle avoir été plus étonné par les anciennes versions de Mario Party qui offraient de nombreux minigames originaux. Mario Party était jusqu’alors le roi du minigame tant la création était de mise, les concurrents faisaient ce qu’ils pouvaient pour suivre. Aujourd’hui, Mario Party 4 est un jeu de minigames parmi tant d’autres. La série s’essoufflerait-elle ? Heureusement que le principe de jeu de plateau vient relever un petit peu la sauce.

Alors évidemment, Mario Party 4 est le premier épisode à arriver sur Gamecube, et il n’a pas réellement de concurrents potables. Ceci explique peut-être cela. Mario Party 4 constitue en tous cas un très bon palliatif en attendant mieux car les heures de plaisir sont bien au rendez-vous malgré la légère déception. Et puis il y a quand même la présence de minigames qui deviendront mythiques, de véritables petits bijoux, mais ils sont peu nombreux !

Kezako ?

Pour les novices qui, sait-on jamais, ne connaissent pas Mario Party, je m’en vais vous expliquer le principe du jeu. Vous êtes sur un plateau façon jeu de l’oie avec des cases de différentes couleurs qui provoquent différents évènements lorsque vous tomber sur ces cases : gain de pièces, perte de pièces… Il existe différents plateaux avec différentes règles. Les joueurs se déplacent sur ses cases en lançant un dé virtuel allant de 1 à 10. Vous pouvez également utiliser quelques items avant de jouer si vous le désirez mais je ne vais pas entrer dans les détails. Lorsque chacun a joué son tour, un minigame va se débloquer et vous allez jouer soit chacun pour soi, soit par équipe de 2 ou soit à 3 contre 1. Dans ce cas-là, le joueur seul est souvent avantagé sur les autres joueurs qui voient leur marge de manœuvre réduite ! Une fois le minigame terminé, la distribution de pièces se fait en fonction de votre degré de réussite. Vous l’avez compris, tout est histoire d’argent dans Mario Party ! Avec cet argent, vous allez pouvoir acheter des étoiles au prix de 20 pièces. Pour cela il faut vous rendre à un endroit spécifique du jeu. Dès que quelqu’un arrive à acheter une étoile, elle ira se placer ailleurs sur le plateau. Mario Party 4 est donc un jeu beaucoup plus stratégique qu’on ne l’imagine ! Le gagnant est celui qui possède le plus d’étoiles en fin de partie. En cas d’égalité, ce sont les pièces qui feront la différence. Le nombre de tours à jouer se décide en début de partie ! Mais outre les étoiles que vous aurez achetées en cours de partie, vous recevrez 3 étoiles en fin de partie, ce qui peut faire renverser la tendance. Ainsi une étoile ira au joueur qui aura gagné le plus de minigames, une étoile ira au joueur qui possèdera le plus de pièces en fin de partie et enfin une dernière étoile ira au joueur qui se sera arrêté le plus souvent sur des cases « hasard »

Honneur et déshonneur

Mario Party est un jeu pour les fourbes qui auront souvent l’occasion de faire de véritables sales coups à leurs amis. Vol d’étoiles, de pièces, échange de place ou de richesse et des tas d’autres saletés qui fâchent ! « Oh non c’est dégueulasse tu m’as tout pris », « Non mais elle marche pas ta Wavebird », « Ah oué, on voit comment tu gagnes toi », « petit joueur » et autres « En fin de compte, même les plus mauvais peuvent gagner » sont des phrases récurrentes à Mario Party ! Et c’est bien ça qui est drôle, faire râler tout le monde en picorant ce qui leur est dû !

Il est clair que même si un mode Story existe, ce sont tous les modes multiplayers qui seront le plus exploités et comme d’habitude, Mario Party fait mouche dans la convivialité, l’excitation est à son comble. Il y a même des modes de jeux assez rigolos comme le Tic Tac Toe. Chaque équipe mise sur une case et la colorie à sa couleur en remportant un minigame. Le premier qui aligne 3 cases de la même couleur a gagné. Ce mode de jeu est intéressant si vous n’avez pas le temps de vous lancer dans un jeu complet qui peut durer tout de même quelques heures !

Techniquement parlant, Mario Party fait dans le politiquement correct, c’est propre, mais la Gamecube n’est clairement pas malmenée dans l’histoire. A noter qu’il vaut mieux un gameplay clair qu’une pléthore d’effets spéciaux aveuglants.

Ce nouvel opus de Mario Party manque sans doute un peu d’originalité ou de renouveau, il reste en tous cas une valeur sure à plusieurs !

Graphismes : 72%
Des graphismes très colorés. Hudson a misé sur le minimum syndical mais le style simplifié est assez voulu !

Animation : 70%
Quelques animations ci et là dans les décors ! Pas de problèmes de fluidité à noter.

Jouabilité : 82%
Un gameplay clair et efficace accessible à tous, même aux novices.

Bande Son : 68%
Dans le pur style Mario, les musiques restent malgré tout assez discrètes.

Intérêt : 90%
...mais à condition de jouer à plusieurs. Il y a aussi la possibilité de jouer par équipe.

Note Globale : 80%
On regrettera le manque d’innovations de cet épisode. Mais malgré tout, Mario Party 4 vous fera passer un bon moment et vous proposera au moins un nouvel assortiment de minigames et de plateaux de jeu qui réjouiront ceux qui connaissent les 3 premiers Mario Party par coeur.


NOTE : 08/10