Consoles-Fan
23/04/2018

Auteur
  

2929 articles en ligne

 
Worms Blast
Ca a le go
Mais ce n’est pas du Puzzle Bobble

Cela fait quelques ann

Eh bien tout d’abord on découvre des graphismes en haute résolution qui semblent avoir été dessinés en vectoriel, cette impression bizarre est plutôt agréable et donne un rendu très propre et frais. La 2D est très jolie et colorée et il y a pas mal d’animations.

Worms + Puzzle Bobble

Le problème avec les puzzle games, c’est que lorsqu’on crée un nouveau concept, il y a moyen de se vautrer, mais grave ! Plus d’un s’y sont essayés et s’y sont cassés les dents. Mais lorsqu’on réadapte des bons vieux principes, on ne risque pas grand chose.

Le jeu se présente comme un mix de Puzzle Bobble et de Worms. Vous devez vous débarasser de blocs colorés en tirant sur ces derniers avec des projectiles d’une couleur analogue. Cependant, si Puzzle Bobble vous permettait jusqu’ici de tirer uniquement de manière rectiligne et d’un point d’origine immuable, Worms Blast complique un peu le tout en proposant un bon nombre d’armes aux propriétés diverses mais comparables au Worms original. Toutes les armes classiques de Worms ne sont bien sûr pas représentées, on ne s’en sortirait plus ! Votre Worms se trouve sur un bateau et peut naviguer sur l’eau à sa guise, afin que vous puissiez ajuster votre tir comme vous l’entendez ! Voilà en gros les améliorations apportées à Puzzle Bobble. Cependant, il faut noter que si le gameplay devient plus touffu, il devient aussi plus compliqué et largement plus tactique qu’un Puzzle Bobble qui préconise le fun immédiat.

Plusieurs menus vous sont présentés. Enigme - Défi - VS computer et VS human. Ces modes renferment une bonne tripotée de modes de jeu différents que je m’en vais vous décortiquer !

Le mode Enigme est le mode principal du jeu, il s’agit de vider complètement un stage de ces blocs colorés. Lorsque vous tirer un projectile de la même couleur que votre cible, tous les blocs de la couleur en question disparaissent à condition qu’ils constituent une seule et même grappe colorée. Lorsque des blocs ne sont plus soutenus, ils s’effondrent : attention à ne pas vous faire assommer ! Vous possédez en effet une barre de vie qui peut fondre comme neige au soleil ! Soyez prudent !

Les blocs arc-en-ciel sont des blocs qui peuvent être détruits par un projectile de n’importe quelle couleur. Lorsque le projectile envoyé touche des blocs d’une couleur différente, ces derniers prennent la couleur du projectile. Des blocs roses vous permmettent d’effectuer des rebonds… Au fur et à mesure que vous progressez dans votre partie, le gameplay s’étoffe et se complique.

De temps en temps, vous pouvez décrocher des étoiles jaunes qui tombent dans l’eau lorsqu’elles ne sont plus soutenues, il faut les récupérer rapidement avant qu’elles ne coulent. Elles sont très utiles puisqu’elles font baisser le niveau d’eau afin de vous éloigner des blocs qui se rapprochent dangereusement pour vous écraser ! Parfois, ce sont des caisses qui sont libérées : vous pouvez alors récupérer de nouvelles armes !

Le mode Défi vous propose 5 minigames : colonnes et cibles (une séance de shoot-them-up rapide), une ligne à la fois (à chaque tir, les blocs descendent d’un cran, ne vous laissant pas droit à l’erreur), super frogging (atteignez des cibles grâce aux blocs de rebond), stand de tir (détruisez des cibles en mouvement pour gagner plus de temps tout en évitant celles qui vous en enlèveront) et Team 17 :il pleut des étoiles, détruisez-les sans les récupérer !).

En versus, même si tous les modes de jeu ne sont pas disponibles contre l’ordinateur, là aussi, il y a de quoi faire. Lorsque la palissade du milieu s’entrouve, on peut même tirer des salves chez le voisin pour lui casser son jeu, il faut avouer que la plupart du temps l’effet obtenu est issu du plus pur des hasards mais le résultat est bien là, ça râle dans tous les sens et c’est plutôt rigolo et puis c’est bien pratique pour se débarasser d’un projectile dont on ne savait que faire de la couleur. Par contre, Il y a tout de même moyen assez facilement de tirer directement sur votre adversaire ou de lui faire tomber quelques blocs dans la figure. Cependant, lorsque vous embêtez votre voisin, vous vous retrouvez vous aussi avec quelques petits problèmes de plus puisque le jeu continue bien entendu à évoluer de votre côté. Il va falloir de nouveau vous occuper de votre espace de jeu avant qu’il ne devienne ingérable. Car pendant ce temps, les blocs continuent leur progression vers le bas et risquent de vous écraser à tout moment !

Dur à bien maîtriser

Les blocs sont assez petits, aussi il vous faudra pas mal de temps avant de savoir viser comme il faut et de maîtriser l’inertie de votre bateau, les paramètres des armes : puissance de feu (vous laissez appuyé votre doigt plus ou moins longtemps) tirs paraboliques, rebonds… Lorsque vos cibles sont en mouvement, cela devient presque une torture car il faut adapter en temps réel l’inclinaison de votre tir tout en dosant sa puissance !

Graphismes : 82%
Des graphismes bien nets, très colorés et d’une finition impeccable ! Un très beau rendu pour un jeu de puzzle

Animation : 80%
La fluidité est excellente même s’il est vrai que la PS2 n’est pas repoussée dans ses derniers retranchements.

Jouabilité : 62%
Un jeu qui exploite énormément d’idées et peut-être trop ! Pour un titre qui demande aussi pas mal de réflexes, la gestion des coups peut s’avérer fort lourde.

Bande Son : 72%
Classique mais très agréable, elle colle bien à l’action ! Certains morceaux semblent provenir tout droit de Phantasy Star Online !?!?!

Intérêt : 70%
A réserver pour tous ceux qui aiment les jeux de puzzle complexes !

Note Globale : 73%
Les nombreux modes de jeu et paramètres à gérer simultanément font de Worms Blast un jeu complet qui risque de rebuter le joueur occasionnel.


Disponible aussi sur Gamecube et GBA
NOTE : 07/10