Consoles-Fan
19/01/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2888 articles en ligne

 
Beach Spikers
Sega, roi du sport
Quand l’AM2 est au travail, tout le monde admire !

Lorsque Sega s’est mis

Elle sentait bon le sable chaud, ma joueuse de volley

Doté d’une réalisation magnifique, Beach Spikers enchantera les joueurs les plus difficiles tant le choix des couleurs de ce titre est harmonieux. Des tons typiquement signés Sega que l’on retrouve dans des Daytona et autres Virtua Fighter, du pastel et de l’acidulé à gogo, une modélisation exemplaire accompagnée par de la motion capture de toute première qualité, de nombreux stades thématisés à une marque publicitaire (c’est pas pour ça que vous allez payer le jeu moins cher mmm). Le public est très bien fait et les animations sont nombreuses. Le sable est soulevé, déplacé par les joueuses et les traces restent le temps de toute la partie !

Le mode Arcade et le mode Versus vous permettent de vous éclater immédiatement seul ou entre amis (jusqu’à 4 joueurs, prévoir les chips au paprika). Trois minigames amusants viennent renforcer la durée de vie du jeu. Le premier minigame est une course en deux manches qui commence la tête dans le sable. Vous devez attraper le premier un drapeau en tapant like a crazy sur le bouton vert pour faire avancer votre perso, une technique qui n’est pas sans rappeler Decathlete. Le second minigame consiste à se renvoyer une bombe qui finit par exploser dans les bras du perdant ! Enfin, le troisième minigame consiste à smasher la balle de volley dans une zone. L’adversaire tentera de détourner la balle. A la manière du tir au but, les joueurs effectuent un tir chacun leur tour avec un maximum de 5 tirs suivi d’une mort subite en cas d’égalité.

Sea, sex and sun

Contrairement au mode Arcade où vous dirigez les deux équipières, le mode World Tour vous impose une partenaire maladroite gérée par la console. Votre partenaire vous fera hérisser les cheveux sur la tête tant elle est gauche mais elle acquérira des points d’expérience que vous répartirez dans ses aptitudes diverses afin d’atteindre le level 100 où son intelligence artificielle sera au maximum. Votre partenaire du début ne sera alors plus qu’un mauvais souvenir, vous pourrez vraiment compter sur elle ! Elle deviendra une excellente récupératrice, contreuse, smasheuse, comme par enchantement. Le jeu tout en finesse peut enfin commencer !

Tous les 10 points, lors de la pause, vous pouvez engueuler votre partenaire, la féliciter ou la réconforter en fonction de la qualité de son jeu. En fonction du choix que vous ferez, l’entente des deux joueuses augmentera ou diminuera. Vous commencez à un niveau d’entente de 50% ; le but étant bien évidemment d’atteindre les 100%. N’allez pas croire qu’il faut obligatoirement flatter son égo pour que le niveau d’entente augmente. Si elle joue mal et que vous feignez de ne pas le voir, elle percevra votre hypocrisie et votre niveau d’entente diminuera. Engueulez-la ! Elle se ressaisira par après ! Si son niveau de jeu est satisfaisant, que vous menez au score, félicitez-la. Si vous affrontez un adversaire qui mène le championnat et qui est clairement plus fort que vous, réconfortez-la si elle a donné tout ce qu’elle pouvait et que l’échec vous attend à l’arrivée.

Avec une jouabilité simplifiée à l’extrême ! Deux boutons, comme à Virtua Tennis, avec la possibilité de combiner les deux boutons en même temps. Avec tout cela vous réaliserez des services, des manchettes, des passes, des smashs et en fonction des boutons que vous choisirez vous frapperez plus ou moins fort, placerez votre balle à l’avant ou à l’arrière du terrain, feinterez ou encore déciderez d’effectuer 2 touches plutôt que les 3 touches par défaut. Mais de toute façon, un tutorial très clair vous expliquera bien mieux que moi et en détail le gameplay !

Au beach Volley, le comptage des points se fait en continu contrairement au volley ball classique. C’est-à-dire qu’il n’est pas nécessaire d’être au service pour marquer des points. Tout échange gagné vous rapporte donc un point et le droit de servir. Chaque joueur sert alternativement, le changement a lieu lorsque l’équipe récupère le droit de servir.

Gwendy, Camille, Alice, Patricia, Isabelle et Katya

Beach Spikers offre un gameplay immédiat qui permet aux spécialistes et aux novices de s’affronter immédiatement même s’il y aura certainement une nette domination. Mais le novice apprendra vite et réduira l’écart rapidement. La jouabilité peut s’avérer peu claire d’un premier abord, en vérité il n’en est rien, les rotations de caméra déconcertantes finissent par être routinières, et on se rend compte qu’une fois de plus, Sega qui a choisi la simplicité met tout le monde d’accord. Seul ou à plusieurs, Beach Spikers est un petit plaisir de la vie quotidienne dont il est dur de se passer une fois que l’on y a goûté. Aussi fun que Virtua Tennis, il offre un gameplay fort différent, sans doute un peu moins pêchu, mais les séances de smash y sont bien plus nombreuses, avec des effets sonores comparables avec des vombrissements d’avion qui rajoutent une dynamique très inspirée de la série « Attack n°1 ».

Beach Spikers deviendra un grand classique, la référence, et servira sans aucun doute de comparatif pour les prochains jeux de volley qui suivront.

Graphismes : 90%
Superbe, avec une gestion du sable géniale, des décors magnifiques supercolorés et des éclairages changeant en fonction du moment de la journée ! Les demoiselles sont très jolies et vous pouvez les relooker comme bon vous semble ou presque

Animation : 95%
Excellente, fluide à mort avec de la motion capture très réussie, y compris dans la gestion des chutes !

Jouabilité : 93%
C’est même pas du jeu, Sega ne laisse même pas l’occasion de le critiquer sur le moindre point. Quand on fait des jeux avec un gameplay aussi évident, on ne peut qu’y voir du talent.

Bande Son : 80%
Sur ce point-là, Sega fait rarement des efforts pour ses jeux d’Arcade mais les voix des joueuses sont très réussies.

Intérêt : 95%
Beach Spikers est la promesse d’une durée de vie très longue seule, illimitée à plusieurs !

Note Globale : 92%
Beach Spikers s’impose dans sa catégorie, ce n’est pas dur vu le faible nombre de jeux existants, mais quand même, passer à côté de Beach Spikers serait une grave erreur.


NOTE : 09/10