Consoles-Fan
21/06/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2958 articles en ligne

 
Interview : Splinter Cell

Apr

Consoles-Fan : Quel fut le niveau réel de participation de Tom Clancy dans le développement ? Vous êtes vous entretenu avec lui ?

Clancy s’est impliqué principalement dans le concept du jeu et de l’histoire. Vous pouvez considérer Tom Clancy en tant que label de qualité. Le joueur saura que le concept et l’histoire collent ensemble et sont étroitement liés du début jusqu’à la fin. Clancy donne également son approbation au jeu, ce qui signifie qu’aucun jeu ne peut être diffusé sans que Clancy et l’équipe de développement soient complètement satisfaits.
Son plus grand rôle était au début de la conception, lorsque nous avons abouti à ce concept solide supporté par cette histoire géniale. Clancy est également impliqué dans le procédé de validation où il contrôlera doublement chaque phases du jeu.
Ce qui est unique dans le cas de Splinter Cell, c’est que contrairement aux autres jeux de la gamme Clancy, le concept original ne venait pas d’un livre ou d’un film de Clancy, ou de Clancy lui-même. Le concept a été créé par les développeurs qui l’ont présenté à Clancy. Il a été si impressionné qu’il a littéralement pris la balle au bond et a embelli le concept original avec les détails Clancy-esque qu’il est seul à pouvoir fournir !

Consoles-Fan : Vous qui avez une véritable expérience du hardwares, pensez-vous que le fossé technique soit si évident entre la PS2 et les deux autres consoles 128 bits du marché, à savoir la Xbox et la GC ? Risque-t-il d’y avoir des restrictions sur la réalisation des versions PS2 et GC ?

Naturellement, la PS2, la GC et la Xbox sont des consoles très différentes ! Elles n’ont pas les mêmes performances, c’est sûr, comme les caractéristiques des hardware le montrent, mais elles appartiennent à la même génération, c’est certain. Il n’y a pas de différence entre la PS2 et la Xbox qui soit comparable à celle entre la PSone et la PS2 ou entre la PSone et la SNES…
La différence peut parfois paraître importante, c’est parce que la XBox a des possibilités graphiques telles que le Bump Mapping qui permet de créer immédiatement les meilleurs graphismes, mais il s’agit juste d’une astuce visuelle que la XBox gère. Il peut y avoir quelques légères différences visuelles mais selon moi, une nouvelle génération de console apparaît lorsqu’une nouvelle génération de gameplay est née, et sur toutes les plateformes, le gameplay est bien présent.

Consoles-Fan : Comment comptez-vous faire passer l’esprit d’infiltration du jeu de la 3D vers la 2D sur GBA ?

Nous emploierons des artifices 2D. Contrairement à MGS, nous n’avons pas choisi la vue supérieure mais une vue classique de côté de type Arcade. Le gameplay d’infiltration vient de la crainte d’être repéré ! Les versions 3D se basent intégralement sur ce principe : vous ne pouvez pas blaster tout azimut parce que vous ne pouvez pas viser et tirer si rapidement et parce que vous êtes rapidement tué. Nous avons gardé ces éléments pour la GBA.
Donc, le fait de se cacher, de s’approcher silencieusement, d’utiliser l’environnement pour demeurer invisible a été également conservé pour permettre au joueur de ressentir la crainte d’être vu, mais dans un contexte 2D, et nous en sommes tous satisfaits parce que même s’il peut ressembler à première vue à un Metal Slug-like, ce n’est absolument pas le cas dès que vous avez le GBA entre vos mains.

Consoles-Fan : Splinter Cell semble se hisser en termes de vente au côtés de Halo ou Dead Or Alive 3 sur Xbox. Pensez-vous détrôner Metal Gear Solid 2 sur PS2 ? Que pensez-vous que Splinter Cell apporte de plus que ce dernier ?

Il n’y a pas beaucoup de jeux de ce type sur le marché, ainsi il est facile de mettre Metal Gear Solid et Splinter Cell dans la même catégorie. Naturellement, nous avons été inspirés par quelques bons éléments de Metal Gear Solid (+ beaucoup d’autres bons jeux) et au premier regard, plusieurs concepts peuvent paraître semblable. Cependant, notre objectif principal n’était pas de faire un "Metal Gear Solid-like". Nous avons voulu Splinter Cell soit fortement inspirée par l’univers de Tom Clancy : une grande menace géopolitique réaliste avec des gadgets militaires hight-tech et des appareillages de communication. "Réalisme" était notre mot clé. Nous voulions que le jeu aie sa propre identité et fournisse une nouvelle expérience de gameplay. Avec les éclairages interactifs et la caméra libre, vous découvrirez rapidement que la mécanique du gameplay est tout à fait différente. Il offre toute la liberté qu’offre un jeu à la première personne avec des animations et des effets impressionnants d’un jeu à la troisième personne. Nous pensons qu’il peut détrôner Metal Gear Solid parce que, comme sur XBox, nous espérons qu’il détrônera n’importe quel jeu.

Consoles-Fan : Splinter Cell est-il le premier jeu d’une longue série à succès à l’instar de Rainbow Six ?

Une longue série, qui sait ? Du succès, nous l’espérons bien ;) Rien n’est certain, la vraie question est "voulez-VOUS encore rencontrer Sam ?"


Propos recueillis aupr