Consoles-Fan
17/12/2018

Auteur
  

3060 articles en ligne

 
Eggmania : Eggstreme Madness
On marche sur les oeufs
Faut pas mettre tous ses oeufs dans le m

Les jeux de puzzle se font rares, bien trop rares. Avec les shoots et les jeux de baston 2D, ce sont les jeux qui ont connu une baisse de production record sur nos consoles de salon. Snif !

Omelette au spéculoos

Très inspiré de Tetris, le jeu propose une dérie de formes géométriques qui tombent. Vous êtes un œuf (désolé) et vous devez rattraper ces pièces (cela implique que vous pouvez les rater, ce qui ne faussera pas votre jeu mais vous ralentira juste dans votre progression) et allez les emboîter comme vous voulez afin de réaliser une construction solide. Pour cela, il vous faut de bonnes fondations et pour avoir de bonnes fondations, il faut réaliser des lignes, comme dans Tetris. Si vous construisez trop haut ou trop lourd, sans de bonnes fondations, votre construction s’écroultera et vous devrez reccommencer à construire. Car le but est d’amener votre petit œuf qui se ballade sur la construction tout en haut et de grimper dans une mongolfière ou tout autre objet volant. Votre œuf peut se balader en bas des fondations s’il reste des orifices à boucher. Il peut donc y emmener des pièces manquantes pour consolider le tout. Votre petit œuf peut sauter pour remonter mais il ne saute bien entendu pas des hauteurs dignes des compétitions d’athlétisme, ce n’est qu’un œuf ! S’il n’arrive plus à remonter, il devra descendre, se jetera dans l’eau, juste en-dessous de la ligne la plus basse du jeu et le petit œuf sera parachuté à nouveau tout en haut du jeu. Expliqué avec des mots, ça ne paraît pas très clair, j’en conviens, mais un tutorial très bien fait vous expliquera tout cela en images. Je laisse aussi le soin au tutorial de vous expliquer le système de combo qu’il serait très difficile de retranscrire correctement par écrit.

Eggmania est donc un jeu assez classique qui revisite le principe de Tetris en y ajouant une notion de risque amusante. En effet, une construction peut tenir même si elle n’est pas équilibrée, du moment que vous ne posez pas la pièce en trop. Aussi vous pourrez éventuellement prendre des risques afin de créer une plate-forme bancale mais construite très rapidement afin d’y faire sauter votre œuf jusqu’à la mongolfière. Si vous ratez votre coup, votre adversaire aura une avance très importante qu’il sera quasi impossible de revenir dans la partie. Mais cette prise de risque peut très bien s’avérer payante. A vous de bien jauger !

Mimosa

Le gameplay est simpliste. Vous vous déplacer de gauche à droite. Pour sauter, vous appuyer sur haut, pour descendre ou lacher une pièce en votre possession vous appuyez sur bas. Il y a un bouton pour faire tourner les pièces et un autre pour les ajouter à votre construction !

La musique est très calme, délassante et rappellent de vieux jeux vidéo. On ne vous met pas la pression sur ce jeu ! Après tout l’aspect stratégie est très léger puisque les erreurs que vous commettez sont facilement réparables.

Techniquement parlant, c’est au point, sans prétention. La 2d est jolie et colorée et les décors ne sont pas mal animés. Un petit film en image de synthèse présente à chaque fois votre nouvel adversaire.

Eggmania est donc un petit jeu sympa sans grande prétention, qui reprend le principe de Tetris et qui l’adapte pour en tirer quelquechose de toute compte fait assez différent. Le résultat final n’emballe cependant pas plus que ça. Une fois que vous serez lassé, Eggmania prendra la poussière sur votre étagère.

Graphismes : 71%
C’est propre, net et en haute résolution mais ça manque cruellement d’audace.

Animation : 70%
Il n’y a absolument aucuns problèmes de fluidité.

Jouabilité : 73%
Très simple d’accès, parfois l’action est un peu confuse.

Bande Son : 72%
Discrète, calme, ça nous change des musiques hoolywoodiennes que l’on nous sert un peu partout.

Intérêt : 63%
Un concept original, certes, mais la recette n’est pas si percutante que cela.

Note Globale : 69%
A réserver aux amateurs de puzzle games qui cherchent un peu de nouveauté.


NOTE : 06/10