Consoles-Fan
21/09/2018

Auteur
  

3013 articles en ligne

 
Zombie Revenge
Mais ils vont jamais crever ceux-l
Zombie hein raison

Les zombies ont d

Après le très décevant Dynamite Deka 2, Sega se devait de nous sortir un jeu plus abouti. Première remarque, l’interface de Zombie Revenge est très réussie, elle s’apparente à celle de " The House of Death 2". Par contre, les temps de chargement se font ressentir, non pas par leur longueur, mais par leur côté non-esthétique ! Des écrans aux couleurs bizarres viennent ponctuer la scène et nous empêchent de nous immerger totalement dans le jeu comme c’était le cas dans "The House of Death 2". Du moins, la version japonaise présente ce défaut, peut-être le problème a-t-il été corrigé dans les autres versions, en tous cas, cela sent le jeu non finalisé !

Mais bon, tout cela, c’est tout de même du détail. Parce que Zombie Revenge est amusant et c’est bien là le principal. Les graphismes sont nettement plus glauques que ceux de Dynamite Deka 2 mais le rendu graphique est nettement supérieur. Les décors sont très détaillés. Dans certains stages, on note la présence d’un certain brouillard bleu mais on se demande dans quelle mesure ça n’a pas été fait exprès puisque ce brouillard ne se retrouve pas partout.

Le résultat final est tout de même un peu plus "cheap" que celui de "The House of Death 2". En fait, cela se ressent essentiellement au niveau des personnages, moins détaillés, mais plus nombreux il est vrai. Et puis ici, c’est vous qui menez l’action alors que "The House of Death 2" fonctionne sur un rail bien déterminé. Les effets d’eau auraient pu être aussi un peu plus beaux, on aurait aussi aimé avoir des belles cinématiques en images de synthèse comme dans Dynamite Deka 2 mais il faut croire que ce sera pour une prochaine fois !

Ceci n’est pas un Resident Evil !

Pour vous donner l’impression de vivre une aventure, vous devrez récupérer certains objets comme par exemple une lampe de poche. Ce n’est qu’un leurre, ne vous y trompez pas, on a seulement affaire à un beat them all !

Cependant, le jeu vous propose des petites variantes fort sympathiques comme tuer un certain nombre de zombies dans un laps de temps avant de pouvoir monter dans un hélicoptère pour vous enfuir ou faire freiner d’urgence un train alors que vous subissez l’assaut des zombies. A deux, la coopération est de mise : l’un doit actionner le frein pendant que l’autre le couvre ! Très sympa !

Economisez vos munitions

Vous pouvez utiliser toute une série d’armes pour vous débarasser de nos amis zombifiés. Et si vous n’avez plus de munitions, il vous reste toujours la force de vos poings. Bien entendu, c’est image, chaque personnage possède une petite panoplie de coups que vous découvrirez très rapidement.

Autour des ennemis, se dessine une sorte de sphère qui passe du vert au rouge au fur et à mesure que vous ajustez votre tir. Si vous attendez suffisamment longtemps et que votre sphère devient rouge, vous utiliserez moins de balles pour tuer un ennemi. Une sérieuse économie à ne pas négliger. En plus ça vous évite de jouer comme un bourrin en tirant des rafales dans tous les sens. Mais c’est un système qui peut aussi être dangereux car bien entendu, les zombies s’approchent et n’attendront pas que vous ayez ajusté parfaitement votre tir pour tenter de vous mordre le cou.

Graphismes : 87%
Les graphismes sont très fins et détaillés, on compte beaucoup d’objets en 3D. Le nombre de polygones sur les personnages est un peu léger mais leur visage est parfaitement mappé et assez expressif. A noter la présence de jolis reflets dans des flaques d’eau et des effets d’éclairage sur les polygones.

Animation : 93%
Ultrafluide, un vrai régal pour les yeux.

Jouabilité : 95%
Excellente jouabilité. L’action est bien pêchue. La caméra est très bien gérée : elle recule si un ennemi vous attaque par l’arrière afin que vous ne soyez pas surpris par sa présence et agressé sans que vous ne puissiez vous y attendre. Votre arme se locke directement.

Bande Son : 82%
Elle colle bien à ce style de production mais manque un peu de personnalité.

Intérêt : 80%
Zombie Revenge est un peu court mais très varié, et c’est le genre de jeu qu’on ressort de temps en temps et qu’on retermine avec un copain. Le meilleur beat them all à ce jour sur Dreamcast.

Note Globale : 85%
Zombie Revenge est identique à l’Arcade. Donc si vous avez adoré l’Arcade, vous n’avez pas de raison de vous priver, vous ne prenez aucun risque en vous le procurant.


NOTE : 08/10