Consoles-Fan
16/01/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2888 articles en ligne

 
Silent Scope 3
Aaah tu m’as eu John
J’t’avais pas vu, c’est pour

Konami nous pr

Seeing is believing

Le principe de jeu est analogue aux épisodes précédents. Vous déplacez une cible sur un écran afin d’éliminer de dangereux terroristes. Le principe rappelle évidemment Virtua Cop, sauf qu’ici, il n’y a pas moyen de jouer avec un flingue, et pour cause, le concept diffère tout de même un peu puisqu’ici vous pouvez zoomer dans une partie de l’écran, au niveau de la cible que vous déplacez afin de sniper tout ce qui bouge. Lorsqu’un ennemi est trop près, vous pouvez bien entendu l’abattre sans effectuer de zoom. En mode zoomé, le déplacement de votre cible est plus lent afin de bien ajuster votre tir, il est donc nécessaire de sortir souvent de cette fonction pour déplacer votre cible plus rapidement sur d’autres ennemis.

Le déplacement du viseur est assez sec ce qui rend l’ajustement assez alléatoire. Pour palier à ce problème, les programmeurs ont mis en place une sorte de système de lock qui vous place dans une ligne de mire favorable. Il ne reste plus qu’à ajuster quelque peu. On ne peut pas parler ici de visée automatique mais disons que la console vous place bien. La possibilité de tourner la caméra par section de 90 degrés (un peu comme dans Panzer Dragoon) permet de débrider le jeu et de l’écarter quelque peu de son rail.

Techniquement parlant, le jeu s’est tout de même bien amélioré. Il y a des reflets, des effets de lens, des effets pyrotechniques et des effets d’eau pas de toute première fraîcheur mais tout de même sympathiques. Des effets de chaleur beaucoup plus réussis avec déformation d’écran en temps réel et une réalisation dans l’ensemble plus réussie avec un jeu de textures plus fines. Cependant, le déplacement des personnages est à déplorer. Leurs postures sont très rigides. Il y a aussi pas mal de choses à redire sur le comportement physique des véhicules. A croire que les programmeurs ne sont pas encore arrivés au chapitre de l’inertie. La 3D est assez instable et l’aliasing est fort présent. Les textures restent trop floues !

Meilleur que prévu

Au niveau du fun factor, le contrat est très réussi, le jeu nous place constamment dans des situations de « tuer avant d’être tuer » qui nous met continuellement la pression.

Petite nouveauté dans la série : vous disposez d’une jauge de vie qui se vide sans cesse. Pour la remplir un peu, vous devez éliminer un ennemi, ou alors repérer dans une scène une demoiselle cachée. Sexy, groovy ! Lorsque vous ratez votre cible, alerté par le coup de feu, l’ennemi se met en mouvement et tente de riposter. Il est donc préférable de viser juste avec une seule balle !

Mais là où Konami a fait fort, c’est que ce Silent Scope renferme non seulement Silent Scope EX mais en plus Silent Scope 3, pour encore plus de stages et encore plus de plaisir. C’est d’autant plus vrai qu’il y a quelques petites différences entre les deux modes de jeu.

Silent Scope Ex vous met dans des situations d’assaut anti-terroriste, avec prise d’otage. Les stages sont très courts et se ponctuent par exemple par la libération d’un bouclier humain par élimination de son tortionnaire. Ce dernier doit impérativement être éliminé du premier coup ! La caméra suit alors la balle avec un effet Fisheye exagéré pour un maximum de suspens. Quelques secondes se succèdent avant la révélation de l’élimination ou non du terroriste. Parfois, ce seront des boss de fin de niveau qui ponctueront le stage. Les scènes semblent, en tous cas, provenir tout droit des meilleurs films d’action hollywoodiens.

Plusieurs chemins sont possibles grâce à un système de sélection de stage au moment du briefing. Cela vous obligera à recommencer le jeu plusieurs fois afin de le terminer entièrement. De plus, la difficulté est graduelle. Si les premiers stages ne vous poseront pas de problèmes, les dernières missions plus délicates vous feront user vos derniers crédits !

Vous préférez les plus longs stages ? Pas de problème, Silent Scope 3 est là pour assouvir votre soif de snipe ! Outre le fait que les stages sont bien plus longs et beaucoup plus comparables aux épisodes précédents, les programmeurs ont augmenté largement l’interaction avec les décors. Il y a pas mal de véhicules qui viendront gêner votre vue ! Dans Silent Scope 3, l’idéal sera aussi de tuer du premier coup afin de rester discret. Le niveau de difficulté est assez élevé. Il faudra donc vous surpasser pour venir à bout de cette compilation de jeu qui se révèle être dans son genre une bien bonne surprise puisqu’on pouvait craindre à l’enlisement de la série.

Graphismes : 62%
Techniquement, le moteur du jeu a vieilli même si certaines améliorations ont été ajoutées.

Animation : 72%
Pas de problèmes de fluidité. Cependant, il n’y a ici rien d’exceptionnel !

Jouabilité : 71%
Le déplacement un peu sec de la cible est à déplorer. A part ça, rien à signaler : circulez !

Bande Son : 68%
Très classique, trop sans doute. Et donc très discrète !

Intérêt : 77%
Silent Scope est un jeu intéressant pour tous ceux qui apprécient le genre : un Virtua Cop posé ! A noter la présence de deux jeux complets sur la même galette ! Les missions sont intéressantes, variées et feront appel au dépassement de soi !

Note Globale : 70%
Si Silent scope 3 n’a objectivement rien de bien exceptionnel, il reste scotchant et captivant pour les amateurs. Dommage que la série n’ait pas plus évolué depuis le premier opus sur Dreamcast. Silent Scope 3 semble en effet aujourd’hui bien désuet même s’il reste amusant.


NOTE : 07/10