Consoles-Fan
19/04/2018

Auteur
  

2926 articles en ligne

 
Angelic Concert
Je chante, je chante du soir au matin
Avanti la musica

Les cr

Rémi sans famille

Artistes ambulants, vous et votre amie chanteuse (après vous en rencontrerez d’autres sinon c’est pas comique ^^) arpentez les routes afin d’effectuer des courtes représentations dans chaque village ou à qui voudra bien les entendre. En temps que pianiste, votre amie attend de vous un parfait soutien musical, sans fausses notes. Des notes représentées par des touches de la manette défilent donc horizontalement sur une partition. Il faut donc appuyer en rythme sur haut, bas, gauche, droit, X, Y, A ou B ou encore sur une combinaisons des touches précitées. Vous avez donc l’impression de jouer réellement du piano car en cas d’erreur, c’est la cacophonie assurée.

Mais rassurez-vous, votre public est complaisant et vos fausses notes seront pardonnées si l’ensemble de la production est de bon niveau. Une jauge de contentement du public augmente et diminue le temps de votre prestation. Vous pourrez passer au stage suivant si vous quittez votre public suffisamment diverti. Lorsque vous vous trompez de note, vous prenez un air inconfortable assez rigolo alors que votre copine continue sa chorégraphie tout en chantant comme si de rien n’était : ça fait plaisir de travailler avec une véritable professionnelle !

Le type de répertoire que vous interprétez est clairement un mix entre de la pop japonaise et des génériques de dessin animé ou de jeux vidéo. On nage en plein kawaii. Il faut dire que Success a choisi de représenter les deux artistes en SD et les a animés fort bien tout en les replaçant dans des décors rigides mais très acidulés. Pour ça, je dois dire que Success a vraiment beaucoup de goût tant dans le trait du dessin que dans son coloriage. Entre deux stages, votre aventure continue par le biais d’un digital comics de très bonne facture bénéficiant de nombreuses phases d’animation !

Le jeu propose de nombreux embranchements scénaristiques qui donneront pas mal de fil à retordre aux non-japanisants qui se perdront dans les méandres d’un menu pas toujours très clair.

Emmelez-vous les doigts

Angelic Concert est un rythm’n game très mignon avec de très nombreuses et chouettes musiques et dont le gameplay reste basique mais efficace. Cependant, le jeu est très difficile, il faudra vous accrocher pour passer certains stages tant le défilement des notes est rapide. D’un autre côté, notre correctrice Belldandy qui a voué une passion pour ce jeu, peut vous terminer l’ensemble des stages avec le niveau de contentement de son public au maximum mais il faut vous dire qu’elle sait faire de ces trucs avec ses doigts, c’est indescriptible. Belldandy sera en concert à la chapelle de Morlanwez ce samedi 18 juillet à 20h30 : entrée 5 euros.

Graphismes : 90%
Angélique est bien le mot qui convient !

Animation : 70%
Rien de bien extraordinaire pour une XBox, mais il n’y a pas de problèmes à relever ici.

Jouabilité : 92%
Le gameplay est très précis mais il laisse une marge d’erreur qui correspond à plusieurs degrés d’appréciation.

Bande Son : 96%
On retrouve toute sorte de rythme dans Angelic Concert, mais cela reste de la J-Pop kawaii du début jusqu’à la fin.

Intérêt : 80%
La XBox n’avait pas encore de Rythm’n Game digne de ce nom, voilà un vide qui est bien comblé !

Note Globale : 84%
Angelic Concert doit se trouver dans votre ludothèque si vous aimez les jeux musicaux. Le répertoire est au moins aussi excellent mais moins varié que celui d’un Pop’n Music. Par ce manque de variété, Angelic Concert prend donc le risque de ne plaire qu’à un public restreint. Mais le bon côté des choses est que si Angelic Concert correspond bien à vos goûts, vous apprécierez l’ensemble des musiques du jeu.


NOTE : 08/10