Consoles-Fan
19/09/2018

Auteur
  

3012 articles en ligne

 
Lowrider
t’as l’air de quoi avec ta toto Jeremy...
Un jeu de danse avec des voitures ?

Dans la s

Kriss Kross’ll make ya jump jump

Vous connaissez ces grosses voitures américaines complètement tunés et dont les amortisseurs ont été remplacés par de vérins hydrauliques indépendants et reliés à d’énormes télécommandes. Votre voiture peut alors prendre diverses positions spectaculaires ou même sauter comme une folle. On en aperçoit parfois dans des clips de rap. Eh bien avec Lowrider, on est en plein dans le sujet ! Lowrider est un jeu de danse, avec des voitures. Le principe est similaire avec celui des rythm’n games puisqu’il s’agit d’appuyer en rythme sur les boutons de la manette. Cependant, avec son aspect ridiculo-comique et ses quelques variantes de jeu, Lowrider arrive à tirer son épingle du jeu.

Deux modes de jeu sont disponibles. Golden Days et Arcade Kings. Le premier mode est plus un mode aventure avec gestion de garage et tuning à la pelle. Vous débuterez donc avec une caisse toute pourrie et rouillée avec laquelle vous sillonnerez les Etats-Unis. Vous parcourrez les rues en actionnant vos vérins : la frime ! Mais avec une poubelle mobile, il est du de frimer. Vous devrez donc participer à des concours de sauts pour gagner de l’argent afin de la rendre plus belle mais aussi pour augmenter la capacité des batteries ou pour choisir de meilleurs vérins hydrauliques. Le second mode de jeu est un mode plus arcade qui vous permet d’entrer immédiatement dans le vif du sujet. Au choix : Hop, Dance ou Bed Dance. Hop consiste à affronter l’ordinateur ou un ami en élevant le devant de votre voiture le plus-haut possible. Pour y arriver, vous devez appuyer sur le bouton triangle au bon moment afin de faire rebondir l’avant votre voiture de plus en plus haut. Plus facile à dire qu’à faire : un erreur de timing vous forcera à recommencer du début puisque vous aurez perdu votre élan ! Ensuite il ne s’agit pas d’appuyer en rythme puisque si votre voiture monte de plus en plus haut, la fréquence des impulsions à donner diminue elle aussi ! Le mode Dance et sa variante Bed Dance consistent à effectuer différentes combinaisons tout en respectant un timing optimal afin d’accumuler plus de points que votre adversaire.

C’est quoi cette mocheté

Graphiquement, ça scintille pas mal et les textures sont floues. On se croirait face à un jeu PS2 de première génération. Les voitures sont plutôt moches, même une fois peintes. Rajoutez à cela quelques pauvres reflets et vous obtenez un jeu pas vraiment très réussi. Cependant, la mayonnaise prend grâce au concept débile et à son système de jeu original.

Le mode versus vous plongera dans quelques parties frénétiques où un renversement de situation pourra toujours se produire en dernière minute, de quoi énerver particulièrement les joueurs qui voudront directement remettre le couvert. Malheureusement, le jeu manque quand même de profondeur et vous en aurez fait le tour tellement rapidement que Lowrider rejoindra finalement trop rapidement votre étagère et sa poussière.

Graphismes : 50%
Une petite production qui fait pâle figure face à la concurrence. On est au minimum syndical !

Animation : 63%
Rien de bien spécial à relever si ce n’est que le niveau de fluidité est tout à fait normal.

Jouabilité : 63%
Qui ne sait pas appuyer en rythme sur des boutons ici ? qu’il se montre !

Bande Son : 68%
Du rap-metal-fusion de bas-étage.

Intérêt : 60%
Un jeu qui tente de visiter de nouveaux horizons et qui marque son coup. Malheureusement, on passe très vite à autre chose tant Lowrider fait plus office de minigame que de véritable jeu.

Note Globale : 61%
Un jeu qui saura certainement trouver son public de curieux mais qui laissera indifférent le grand public.


NOTE : 06/10