20/10/2020

Auteur
A Lire Aussi

 

144 articles en ligne

 
Warhammer 40.000 : Dawn Of War
Argh.. les Space Marines !!
They’r gonna kill da boyz..

Moi, on m’a toujours dit que Warhammer,

Et dire qu’il y en a qui s’emmerdent avec des sabres lasers...

N’étant pas un membre de la grande secte des joueurs de Warhammer, je vais pouvoir parler de manière tout à fait neutre sur le jeu... et en tant que joueur de Space Crusade (un jeu de plateau basé sur W4k -> comprenez Warhammer 40.000) je vais pouvoir donner un peu mon avis sur la "transcription" video-ludique de cet univers... pour le peu que j’en connais.

Déjà, ce que je peux dire c’est que personne n’attendais ce jeu... non, je déconne.. dès que j’ai vu les premiers screenshots parus dans la presse spécialisée, je me suis dit.. "mais il sort quand ??". Bref, c’était avec appréhension que j’ai démarré le jeu... Et ça commence fort, avec une cinématique d’intro très ... comment dire... mouvementée.. Un seul mot sort de la bouche à cet instant, et ce mot c’est "Waouh"... Et après on espère que le jeu va être aussi guerrier.

Bref, on lance le tuto qui nous explique comment contrôler les quatre races présentes dans le jeu (que nous verrons plus tard), et hop c’est parti pour la campagne.

Ahahahah ... Ca va saigneeeer... (désolé.. je m’emporte)

Bon, alors l’unique campagne du jeu (ben oui, c’est dommage, yen a qu’une... il y aurait-il un add-on en prévision ?? :) ) permet d’incarner une unité d’élite des soldats impériaux, les Blood Ravens, dans leur campagne anti-Orks, Marines du Chaos et autres Eldars... bref, ils ne font pas dans la finesse et déblayent tout ce qui se présente à portée de leur gros fusils...

Bon, au début, tout se passe bien... On met en pratique ce qu’on a appris dans le tuto, et ça va... un peu de fil à retordre quand même avec les petits orks verts, mais bon, ils n’ont pas l’air très malins. Et totu d’un coup, mission 4 (si ma mémoire est exacte), ça change. La mission consiste à tenir une position puis de nettoyer la ville de la menace verte. Pour un joueur classique de STR, rien ne va plus. Pas le temps de faire son armée, et les positions à tenir tombent vite... trop vite. Et là on découvre la magie de Dawn Of War. De la vraie stratégie... Apprenez à vous replier, et tenir bon sous les assauts continus de l’ennemi. Avec un peu de jugeote, on trouve vite une bonne technique pour écrabouiller ces sales bestioles.

Sont beaucoup quand même... Qui veut de la confiture d’Ork ?

Vous l’aurez donc compris, le jeu joue énormément sur les caractéristiques des unités. Vous ne prendrez jamais un point stratégique protégé par 3 malheureuses tourelles, même avec plusieurs escouades de vos vaillants Marines... il vous faut compter sur d’autres méthodes. Bref, c’est un jeu extrêmement bien dosé dans sa campagne et qui donne plusieurs heures de guerre acharnée ou la moindre parcelle de terrain cédée à l’ennemi peut vous être fatal (à moins de lui tendre un piège). En un mot, c’est cool.

Deuxième aspect terrible de W4k, c’est le dynamisme. Jamais vous n’aurez de temps de latence, même au démarrage (pas comme dans Age Of Empire). Outre le dynamisme guerrier, il y a le dynamisme de la caméra. Sur un champ de bataille où les explosions font rage, tout tremble, la caméra comprise, les corps volent, le sang coule (d’ailleurs c marrant de voir un Dreanough broyer un ork), les hommes meurent. La diversité de mouvement et l’homogénéité du tout est épatant. Relic a fait très fort !!

Ils sont équipés leurs éboueurs...

Mais alors à quoi servent les trois autres races du soft à part se faire latter la gueule par nos vaillants Blood Ravens si une campagne ne leur est pas dédiée ? J’y viens... Outre le mode Campagne, il y a un mode Escarmouche, c’est à dire un mode Joueur vs Ordinateur, ou Joueur vs Joueur.. un peu comme dans Starcraft par exemple. Là, vous pouvez prendre les 4 races. Et même, vous pouvez personnaliser votre unité. Un outil de peinture d’unité est présente dans le jeu. C’est assez limité, mais ça permet un custom assez sympathique. Vous pouvez faire vos propres bannières et badge d’unité, ce qui rajoute au fun lors d’une partie LAN.

En tout cas, ce mode de jeu rajoute beaucoup au soft, car il risque d’être agrémenté de nouvelle cartes faites par les différentes communautés. Mais ça ne sera pas pour tout de suite, car il n’y a pas encore d’éditeur de carte ou de SDK. Mais Relic a promis qu’il fournirai ça rapidement, et de telle façon que tout sera permis aux ptits gars malins et assez motivés pour créer des mods. Bref... des heures de jeu en perspective...

Voilà MES marines à MOI !!

Bon, maintenant, je vais faire un petit aperçu des races en présence. Chez Relic, ils ont pris le parti d’intégrer les races les plus connues du jeu, mais je pense que les autres qui existent dans la licence plateau de Games Workshop...

Les Space Marines

Ce sont des moines guerriers dévoués à l’Empereur. Ils protègent l’Humanité aux confins de la galaxie et sont de redoutables machines de guerre. Ils sont le résultat de nombreuses modifications génétiques et de violents psycho-conditionnements. Ils sont autant redoutable à distance qu’au corps à corps.

Les Space Marines du Chaos

Ces anciens membres de l’Elite de l’Empire se sont retournés contre leur Maître pour aller vers les Dieux du Chaos qui leurs avaient promis l’immortalité. Mais ils reçurent seulement des mutations horribles et une mise en esclavage pour leur traîtrise. Ils sont animés d’un ahine dévorante pour l’Empereur et tout ce qu’il représente et sont par là même les ennemis les plus coriaces des Space Marines.

Les Orks

Monstres verts suréquipés, ces orks sont des barbares sanguinaires qui ne lâchent pas leur prise, quelle qu’elle soit. Heureusement pour l’Empire, ce n’est pas tout le temps lui qui est visé, car ces êtres écervelés se battent aussi entre eux.

Les Eldars

Les Eldars sont une race très anciennes aux pouvoirs psychiques énormes. Leur suprématie galactique à présent révolue, ils parcourent l’univers à bord de gigantesques vaisseaux et utilisent leur technologie de téléportation pour regagner leurs territoires perdus. Cette race est très spécialisée, et il y a beaucoup d’unités différentes, très dangereuses, mais aussi très vulnérables face à d’autres unités polyvalentes comme les Space Marines. Néanmoins, leur rapidité de déplacement les place parmis les pire ennemis des Marines.

Mais un jeu aussi bon soit-il a forcément des lacunes. Et W4k n’en n’est pas exempté. Personnellement je reproche au jeu d’avoir une gestion pas assez libre de la caméra, car on est assez limité dans le choix du point de vue.
A cela s’ajoute quelques bugs assez pénibles lors de missions tendues. Par exemple, si vous êtes en territoire ennemi et que vous vous battez déjà, l’ordinateur ne vous préviendra pas si votre base, qui se situe à des kilomètres de là se fait attaquer. Vous pouvez donc rentrer chez vous et tout retrouver dévaster, sans que vous le sachiez. C’est assez rageant, surtout après un rush raté.
Et pour pousser dans le chipotage, il aurait vraiment été intéressant de fournir un éditeur d’armée plus poussé que celui présent actuellement, avec une différenciation de chaque piece d’armure, etc pour un custom encore plus élaboré. Mais bon, on ne peut pas tout avoir du premier coup !

Ah bah c’est pas gagné là !! Ils sont où les Dreadnoughs ?

Conclusion :

Loin d’être aussi complet que la licence plateau créée par Games Workshop, Dawn Of War se démarque de la concurrence actuelle en matière de STR par son dynamisme de mission, sa qualité stratégique et sa beauté graphique. Il y a quand même quelques lacunes qui seront j’espère corrigées par des patches ou des add-on dans un futur proche. En attendant, je vais continuer à aller botter le train de ces guignols d’Orks.. et je vous dit... bon jeu.

une deux une deux...

Graphisme : 9/10
Pour peu que vous ayez une machine correcte, et que vous poussez tout à fond, le jeu est plutôt joli, et les SFX sont excellents. D’ailleurs, les screenshots du jeu le prouvent, même dans l’action, c’est zoli...

Animation : 9/10
Il y a des tonnes d’animation très très bien. L’infanterie vole suite à une explosion, les marines se font démembrer, ils tombent à terre sur les genoux, en se tenant la poitrine... enfin c’est génial et très varié. Ca change...

Prise en main : 8/10
Bon, c’est pas trop dur, mais la gestion de caméra est mal faite, et on se retrouve un peu dans le stress en plein combat.

Ambiance Sonore : 8/10
Sans être excellente ou mauvaise, elle se classe plutôt bien et le niveau global ne gêne pas le joueur. Les effets sonores sont de bonne qualité. Au poil... De plus, je tiens à noter que les voix originales sont excellentes et j’adore écouter les orks parler.. trop délire...

Multijoueur : 9/10
Ah bah c’est l’intérêt du jeu. Du fait qu’il soit vraiment basé sur les caractéristiques des personnages est très intéressant en multijoueur. Ca risque d’être méchant sur le net... De plus, l’aspect personnalisation d’unité est vraiment un plus.

Durée de vie : 8.5/10
Le solo est un peu court, mais est très bien dosé, et suffisamment progressif pour ne pas choquer. Le mode escarmouche rallonge beaucoup la durée de vie et l’ajout plus tard de nouvelles cartes et d’un SDK va faire des heureux...

Note globale : 9/10
Très bon jeu... Bon, allez, excellent avec mention spéciale pour Relic qui signe là une référence en matière de STR. Manque juste plein de races et cartes et add-on... mais bon, déjà là, c’est un régal ! Vivement la suite ... :)

Evilfrog


NOTE : 09/10

     
 

  Forum de l'article

    > Warhammer 40.000 : dawn of war
    29 février 2008, par shadowman54
    Je doutais de ce que ce jeu pouvais offrir , maintenant je sais quoi penser ... IL EST GENIAL !!!! Je doute que la camera est si mal con
    > Warhammer 40.000 : Dawn Of War
    9 novembre 2007, par qsm-cqfd
    Effectivemnt Dow a des lacunes mais l’activit
    > Warhammer 40.000 : Dawn Of War
    28 octobre 2004, par PerpertualSnow
    > Warhammer 40.000 : Dawn Of War
    28 octobre 2004, par ivan

    Je ne joue pas sur pc mais je jouais sur plateau j’adore peindre les figurines rackams et gameworkshop

    C’est marrant de voir ces personnage dans un jeu dommage que je n’aime pas jouer sur un pc que je n’accroche pas au wargame en jeu vid